Voilà 4 ans que je réalise des lissages brésiliens 1 à 2 fois par an, et mes cheveux me disent merci ! Dans cet article je vous parle de mon expérience et des connaissances que j’ai acquises au sujet de ce lissage, en espérant vous éclairer sur ses bienfaits.

 

Le lissage brésilien, en bref, c’est quoi ?

Alors, déjà, le lissage brésilien n’est pas un lissage. Comme ça, d’entrée de jeu, on met fin aux idées reçues : NON un lissage brésilien ne rendra pas votre crinière de lionne toute lisse et raide comme par miracle. Il s’agit plutôt d’un soin haut de gamme. En effet, là où les lissages et défrisages modifient chimiquement la structure du cheveux pour le raidir (et entraînent par la même occasion des dommages collatéraux à votre fibre capillaire), le lissage brésilien soigne en profondeur et discipline le cheveux. On peut donc en faire à répétition sans risquer d’abîmer quoi que ce soit puisque c’est un soin, qui peut être réalisé sur tout type de cheveux.

L’ingrédient star du lissage brésilien est la kératine. Avant d’être un cosmétique, la kératine est une protéine fibreuse qui compose à 97% les cheveux. Elle permet de protéger ces derniers des agressions extérieures. Cependant, la réserve de kératine ne se renouvelle pas au cours de notre vie, et s’use d’autant plus avec les colorations, brushings, permanentes, défrisages, shampooings avec sulfates et autres produits chimiques. La kératine est aujourd’hui utilisée dans les cosmétiques capillaires pour contrer ce phénomène. Le lissage brésilien, en réinjectant de la kératine dans le noyau même du cheveu, permet de lisser la cuticule et de retrouver une chevelure saine.

 

Les étapes du lissage brésilien

Il faut compter 2 à 4 heures passées au salon de coiffure.

  1. Le shampooing spécial

Les cheveux sont lavés avec un shampooing spécial qui, en plus de bien enlever les divers produits qui se trouvaient encore sur les cheveux (laque, huiles, etc.), ouvre les écailles des cheveux pour les préparer à absorber le soin.

  1. L’application du produit

Le produit à base de kératine est appliqué sur tous les cheveux, mèche par mèche (comme pour une coloration). Les cheveux doivent être bien imbibés de produit des racines jusqu’aux pointes, et massés afin que le produit pénètre convenablement. Selon la marque, le temps de pose est différent. Par exemple, le dernier que j’ai fait nécessitait 15 minutes de pose sous un casque à chaleur, alors que celui que j’ai fait en mai 2013 avait un temps de pose qui variait d’une personne à l’autre, en fonction de la nature du cheveu (qui absorbe plus ou moins vite le produit) – environ 45 minutes pour moi – et ne nécessitait pas de casque à chaleur.

  1. Le brushing

Le coiffeur réalise ensuite un brushing qui va fixer la kératine au coeur de la fibre capillaire grâce à la chaleur. Moment sensible pour moi car la chaleur est très élevée pour que le processus marche bien – aie aie aie le cuir chevelu.

  1. Le lissage aux plaques

Avec les plaques en céramique, le coiffeur lisse ensuite les cheveux, déjà brushés, mèche par mèche. Cette action finalise la fixation de la kératine dans le cheveu. C’est à cette étape que le lissage brésilien « opère » véritablement : le produit ne peut pas pénétrer à 100% dans le cheveu sans l’action de la chaleur. De plus, la kératine a une sorte de « mémoire de la chaleur« , à savoir qu’elle permet aux cheveux de retrouver quasiment la forme qu’on leur donne lors du lissage (donc raides) à n’importe quel moment après le lissage, par la simple action de la chaleur. En gros, pendant les 3 à 4 mois qui suivent le lissage, il suffit de sécher vos cheveux avec un sèche-cheveux pour qu’ils reprennent une forme plus ou moins raide, SANS faire de brushing.

  1. Attendre 72h avant le premier shampooing

Pour finir, une grosse contrainte vous est imposée pour les 72h à venir après le lissage : ne pas les laver, pour que le produit se fixe bien. Il faut également fuir toute humidité (pluie, douche, transpiration) et ne pas attacher ses cheveux, ne serait-ce qu’en mettant vos lunettes sur la tête. Si vous remarquez la moindre ondulation ou le moindre frisotti pendant ce laps de temps, pas de panique, il suffit de repasser vos plaques sur les cheveux pour bien les re-lisser. Il est d’ailleurs conseillé de repasser les plaques au moins une fois par jour pour améliorer les résultats du lissage.

 

L’entretien du lissage brésilien

Ça y est, les 72h sont passées, vous pouvez reprendre un mode de vie normal ! Sachez que les effets du lissage brésilien durent en moyenne 2 à 4 mois, et que cette durée est plus longue si vous l’entretenez correctement.

Pour laver vos cheveux, il vous faudra investir dans des shampooings, après-shampooings et masques sans sulfates de sodium (appelés aussi SLS ou sodium laureth sulfates). Les sulfates altèrent les effets de la kératine et annulent votre lissage brésilien. Vous en trouvez principalement dans les magasins bio et naturels, mais également dans certaines grandes enseignes de distribution. Lisez bien les étiquettes au dos du produit ! Souvent les salons de coiffure qui réalisent les lissages brésilien proposent aussi à la vente des shampooings, après-shampooings et masques d’entretien (de la même marque que les produits utilisés par le coiffeur lors du lissage) qui non seulement ne contiennent pas de sulfates de sodium mais sont riches en kératine, ce qui apporte aux cheveux une nouvelle dose de kératine à chaque lavage et fait durer plus longuement le lissage. Cependant celui que j’ai acheté contient des silicones, je préfère donc utiliser un shampooing bio sans silicones ni sulfates, plus sain à mon sens.

Pour vous coiffer, vous avez 3 solutions :

laisser les cheveux sécher naturellement à l’air libre. Vous constaterez que vos cheveux sont beaucoup plus souples, brillants, que vos boucles (si vous en avez) sont mieux dessinées, plus rebondies, et qu’il n’y a presque plus de frisottis.

sécher ses cheveux avec la chaleur d’un sèche-cheveux. Sans faire de brushing, le simple fait de sécher vos cheveux à la chaleur va leur redonner automatiquement une forme à peu près raide, forme qu’il leur a été donnée lors du lissage, grâce à la « mémoire de la chaleur » de la kératine dont je vous parlais plus haut. Ainsi, vos cheveux sont plus raides et lisses qu’à l’ordinaire, et plus disciplinés. Pour ma part, ce n’est pas du plus bel effet car cela donne un entre-deux entre des cheveux bouclés et des cheveux lisses, comme si j’avais brossé mes boucles. Je réalise donc soit un brushing après cette étape, soit je les laisse sécher à l’air libre pour avoir de belles boucles.

réaliser un brushing. Cela vous prendra le 10ème du temps habituel car vous partez d’une base beaucoup plus lisse et souple, surtout si vous avez pré-séché vos cheveux avec un sèche-cheveux juste avant. Plus vous lisserez et ferez des brushings et plus votre lissage brésilien durera longtemps. En effet à chaque brushing la fibre capillaire est de nouveau raidie et la kératine qui se trouve à l’intérieur « retient » cette forme, qu’elle reproduira ensuite au prochain séchage, et ainsi de suite.

 

Les précautions à prendre

Les lissages contenant du formol sont strictement interdits sur le marché, mais assurez-vous bien que celui proposé par votre coiffeur n’en contient pas.

Choisir un produit à base de kératine végétale, et non animale (que l’on récupère des poils, cornes, coquilles d’oeufs ou même des cheveux coupés ramassés dans les salons de coiffure – bon appétit). Je vous conseillerai même plus de choisir un coiffeur qui propose un lissage brésilien 100% bio. Le lissage brésilien le plus efficace que j’ai fait était un lissage entièrement bio. Donc en plus de la composition canon, je recommande pour l’efficacité !

S’assurer que le coiffeur connait la technique du lissage brésilien et respecte les différentes étapes citées plus haut (j’ai entendu dire que certains coiffeurs rinçaient la tête après 30 minutes de pose du produit, NON NON NON il faut bien fixer le produit dans le cheveux avec la chaleur du brushing et des plaques, puis attendre 72h voire plus avant de les laver).

Méfiez-vous également des lissages brésiliens très peu chers ou à réaliser soi-même à domicile. Le lissage brésilien est assez cher parce que la petite bouteille de produit à la kératine que le coiffeur vous applique a un coût exorbitant (n’allez pas croire qu’un coiffeur se fait de la marge en réalisant un lissage brésilien, surtout pour le temps qu’il y passe). Un lissage brésilien coûte entre 175 et 300€ en province, je ne vous parle pas des prix parisiens ahem. Comme cela coûte assez cher, je piste les promos Groupon et compagnie (mais je n’aime plus trop tester de nouveaux salons de coiffure, on ne sait jamais si le lissage sera bien réussi ou non), ou alors j’économise ou me le fais offrir en partie pour Noël/anniversaire.

 

Et en photos, ça donne quoi ?

Avant le lissage brésilien : boucles naturellement très serrées et sèches

 
.
Après le lissage brésilien (1er shampooing), séchage au sèche-cheveux :
cheveux souples, doux et quasiment raides
.
 
.
Après le lissage brésilien (2 et 4 semaines après), séchage naturel à l’air libre :
cheveux souples, doux et ondulés
.
 

Au fil des jours, mes cheveux redeviennent de plus en plus bouclés. Mais les boucles sont toujours joliment dessinées, on sent les restes du lissage bien longtemps après. Car en plus du bienfait esthétique du lissage brésilien, qui dompte la crinière, la discipline, le lissage ou plutôt la kératine a des bienfaits cosmétiques sur la chevelure : elle nourrit et répare en profondeur. Ainsi si vous avez les cheveux abîmés par de nombreuses colorations, défrisages, permanentes ou brushings, je vous conseille de réaliser un lissage brésilien, même sur cheveux raides, pour soigner vos cheveux.

___________________________________________________

Et vous, le lissage brésilien vous tente ?

.

Naturellement,

Fanny

.