Comment j’ai soigné ma verrue naturellement

Article garanti sans photo de verrue, promis 😉

 

Ah les verrues ! C’est un sujet peu glamour certes, mais qui nous concerne tous plus ou moins à certains moments de nos vies. D’après le site de la Sécurité Sociale, un Français sur quatre a ou aura une verrue. Sur les pieds, les mains ou d’autres parties du corps, les verrues nous gênent, surtout quand elles se montrent récalcitrantes.

Pour ma part, je me souviens en avoir eu quelques-unes sur les pieds étant enfant, et depuis rien. Jusqu’à l’an dernier, où je me suis rendue compte que j’avais une verrue plantaire depuis quelques semaines sur le côté de mon pied gauche – attrapée dans un hammam je pense.

Cela m’aura pris un an pour m’en débarrasser définitivement ! Parce que j’ai tout d’abord commencé par la traiter de façon traditionnelle, pendant des mois, mais en vain, avant de m’orienter vers une méthode naturelle. Celle-ci s’est montrée bien plus efficace puisque ma verrue a complètement guéri en quelques semaines seulement. J’ai été très agréablement surprise des résultats et, forte de mon expérience aujourd’hui, je viens vous partager comment j’ai réussi à soigner cette verrue. En espérant que ça vous soit utile et bénéfique 😊

 

pieds verrue traitement naturel efficace

 

Les traitements anti-verrue qui n’ont pas fonctionnés

Tout d’abord, petit tour d’horizon sur ce qui n’a pas marché dans mon cas. Cela vous évitera peut-être du temps et de l’argent perdus, et des souffrances inutiles.

 

Le kit de pharmacie pour brûler soi-même les verrues

On les trouve en pharmacie et parapharmacie. C’est ma belle-mère qui m’en avait donné un qu’elle n’utilisait plus. Il y a tout le nécessaire et les indications pour brûler soi-même la verrue (avec du froid). C’est facile, rapide, ça picote un peu, à peine, quelques secondes seulement. J’ai dû le faire plusieurs fois, à quelques jours ou semaines d’intervalle (de mémoire), ne voyant pas de résultat sur ma verrue. Elle n’est jamais partie dans mon cas. Je sais que ça avait fonctionné par contre sur celle de ma belle-mère, cela doit dépendre de la verrue.

 

Le brûlage à l’azote chez un dermatologue

Quelques mois plus tard, ma verrue étant toujours bien présente et ayant doublé de volume (!!!), je prends rendez-vous chez un dermatologue pour faire brûler la verrue. Elle m’explique tout d’abord que les kits vendus en pharmacie ne sont pas assez puissants pour la plupart des verrues, car le froid utilisé pour brûler n’est pas assez froid.

Elle brûle donc ma verrue plantaire avec de l’azote pendant le rendez-vous, je sens que ça pique pendant 1 ou 2 secondes et c’est déjà terminé. Par contre, elle me prévient, une douleur va apparaître ensuite et la verrue va cloquer. Ça n’a pas manqué. Quelques minutes à peine après, je n’étais pas encore sortie du cabinet que ça commençait déjà à me lancer sérieusement dans le pied. Pour conduire jusqu’à chez moi ensuite, ça a été assez compliqué… Comme prévu, une cloque est ensuite apparue rapidement dans la journée, pauvre pied !

Malheureusement, une fois la cloque disparue, la verrue était toujours là, non guérie. J’ai revu cette dermatologue 4 mois après pour un autre motif, elle m’a proposé de rebrûler la verrue. Elle m’a expliqué qu’il fallait parfois le faire plusieurs fois rapprochées pour que ce soit bien efficace, mais j’avais besoin de toutes les capacités physiques de mon pied ce jour-là donc j’ai refusé, me disant que je reviendrai éventuellement la voir peu de temps après. Finalement je n’y suis jamais retournée, la méthode naturelle que j’ai essayée juste après a totalement guéri ma verrue et sans souffrance. En y repensant, le brûlage à l’azote n’était pas très efficace, et reste assez violent pour le corps.

 

Les pansements à l’ail

Je me souviens aussi avoir essayé les fameux pansements à l’ail quelques nuits d’affilé sur ma verrue, mais sans grand résultat ! Ce n’est pas hyper pratique en plus. Ceci dit j’ai lu plusieurs témoignages disant que ça avait été efficace sur certaines personnes, alors pourquoi pas essayer vous aussi ? Vous ne risquez pas grand-chose, à part de sentir des pieds 😆

 

main soin énergétique verrue

 

Soigner les verrues grâce aux soins énergétiques ✨

Voilà ce qui a éradiqué ma verrue pour de bon. Les résultats m’ont bluffé ! Je vous raconte.

 

Je suis tombée sur un post dans un groupe Facebook d’une personne qui recherchait des solutions efficaces pour guérir sa verrue elle aussi. J’ai parcouru les réponses avec intérêt puisque rien n’avait réussi à venir à bout de ma verrue jusqu’alors. Une personne, praticienne en massage chinois énergétique et magnétiseuse, disait pouvoir traiter à distance la verrue si on lui envoyait une photo. Il s’agit d’un soin énergétique, tout simplement. Je suis familière avec ces soins, en ayant reçu depuis… toujours ? 🙂 et en donnant également.

J’ai donc fait appel à cette personne qui m’a fait une série de 4 soins, 2 les deux premiers jours, puis un autre 3 jours après, et un dernier quelques semaines après pour que la verrue s’assèche définitivement. Bien sûr, l’énergéticien adapte le nombre et la fréquence des soins au cas par cas, selon les besoins.

On a beaucoup échangé par email au cours des jours et semaines qui ont suivis, elle m’a parlé de ses ressentis (inflammation importante) et je lui ai fait part des miens (beaucoup d’énergie et quelques picotements ou « battements de cœur » au niveau de la verrue pendant les soins, évolution de l’aspect de ma verrue au fil des semaines…). Elle m’a expliqué au début que l’inflammation et la douleur devraient rapidement se calmer, la verrue s’assécher, et mettre ensuite un peu de temps avant de disparaître. Elle a également pris régulièrement de mes nouvelles, et m’a donné quelques conseils utiles.

 

Au bout de quelques jours après le premier soin, ma verrue a enfin commencé à guérir 🙏 Je n’avais rien fait d’autre entre temps, et avait même annulé le rendez-vous que j’avais pris chez ma dermatologue pour la faire brûler à nouveau. La verrue s’est asséchée, a formé une première croûte qui a fini par tomber, puis deux autres au fil des semaines qui ont suivies, avant de disparaître complètement !

Je suis vraiment ravie et épatée par la puissance de guérison de ce soin énergétique. Je le conseille à tous. C’est une méthode tellement plus douce et simple, sans risque ni douleur, et cela peut se faire à distance comme je l’ai fait. Il faut juste un peu de patience le temps que le travail se fasse 😊

 

huile essentielle cannelle feuille pour verrue

 

L’huile essentielle de cannelle

L’énergéticienne qui a soigné ma verrue m’a conseillé l’huile essentielle de cannelle. Il en existe trois types : l’huile essentielle d’écorces de cannelle, l’huile essentielle de rameaux de cannelle et l’huile essentielle de feuilles de cannelle. C’est cette dernière que j’ai utilisée, en complément du soin énergétique, pour être sûre de venir totalement à bout de cette verrue.

L’huile essentielle de cannelle feuille est extrêmement dermocaustique, c’est-à-dire qu’elle brûle la peau ! Attention donc à ne pas l’utiliser ailleurs que sur la verrue. Un mois après avoir reçu le premier soin énergétique pour soigner ma verrue, j’ai appliqué 1 goutte d’huile essentielle de cannelle feuille pure à l’aide d’un coton-tige, chaque jour sur ma verrue, en veillant à ne jamais toucher la peau autour. Cela a accéléré le processus de guérison. J’aurais peut-être pu m’en passer mais je voulais mettre toutes les chances de mon côté pour éradiquer la verrue plantaire.

Comme l’huile essentielle de cannelle est très dermocaustique, elle vient naturellement brûler la verrue. De plus, elle est fortement antibactérienne et anti-infectieuse, donc idéale pour cet usage.

 

Petite, je me souviens que ma mère soignait mes verrues plantaires avec la sève de chélidoine, très corrosive. Fraîchement cueilli, la sève sort de la tige de la chélidoine, on l’applique de suite sur la verrue, là encore en veillant à ne pas toucher la peau saine tout autour. Très efficace ! Ce n’est pas pour rien que l’on appelle aussi ces plantes « herbes à verrue ». On en trouve facilement partout 🌼

Il paraît que la sève de figuier ou de pissenlit est très corrosive aussi, mais je n’ai jamais essayé.

 

Cet article vous a été utile ? Partagez-le sur Pinterest 📌👇

comment soigner une verrue naturellement

 

Voilà donc ce qui a fonctionné pour moi, pour soigner naturellement et efficacement une verrue. Un soin énergétique, très efficace, et de l’huile essentielle de cannelle feuille en complément. À essayer si vous avez ou si votre enfant a une verrue !

 


Quelles solutions efficaces avez-vous déjà expérimenté contre les verrues ?

Avez-vous essayé les méthodes que j’ai utilisées ?

Partagez vos témoignages en commentaire ci-dessous, cela sera utile à tous ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas, j’y répondrai avec plaisir 💚

.

Naturellement,

Fanny

 

Comment j'ai soigné ma verrue plantaire naturellement Cliquez pour tweeter

 

22 commentaires ont été rédigés pour “Comment j’ai soigné ma verrue naturellement

  • Bonjour,
    testé plusieurs fois sur des verrues qui viennent d’apparaître : Un pansement avec la partie blanche intérieure de la peau de la banane pendant une dizaine de nuit et la verrue va devenir toute noire, sécher et tomber.
    Impressionnant

  • bonsoir
    je me bat depuis deux ans avec une verrue plantaire, dermato 3 fois, traitement de pharmacie… Du coup, je veux bien les coordonnées de votre énergéticienne.
    Car je désespère
    Bonne soirée

  • Sinon il y a une autre technique: traiter par le mépris!
    Les verrues partent d’elles mêmes, c’est très psychosomatique
    Ma fille en avait plein les mains et les pieds, rien n’a fonctionné, lorsqu’on a arrêté de s´en occuper, elles sont toutes parties comme par enchantement!

  • Bonjour Fanny,
    Merci pour tous ces articles intéressants 🙂
    J’aimerais contacter cette énergéticienne, puis-je avoir les coordonnées?

  • Il y a aussi Verulia des laboratoires Boiron et des granules homéopathiques de thuya occidentalis et antimonial crudum 5ch…

  • Bonjour,

    Étant moi-même très réfractaire aux traitements potentiellement douloureux (oui, je ne suis pas courageuse du tout !!), voilà des années que je me tourne vers une solution bien plus douce que l’horrible azote liquide qui m’a toujours terrifiée ><

    Cela se trouve en pharmacie sans ordonnance. Il s'agit de Duofilm, un petit flacon en verre rempli d'acide salicylique et d'acide lactique. La solution s'applique au pinceau sur la verrue sans toucher la peau saine tout autour, à renouveler tous les jours. Il faut bien la laisser sécher. Peu à peu va se former une sorte de "croûte", que l'on peut commencer à limer doucement au bout de quelques jours pour la désépaissir. Ensuite on continue le traitement de cette manière, jusqu'au jour où la croûte va se soulever d'elle même et tomber, emportant avec elle la verrue et sa racine.

    C'est un traitement un peu contraignant et l'odeur de la solution est très forte, mais ce ne sont pas des problèmes pour moi puisque ce traitement est totalement indolore, et que je préfère mille fois ça à une seconde de souffrance avec l'azote liquide !!

    Donc voilà, ma solution n'est peut-être pas très naturelle, mais on va dire qu'elle peut convenir à celles qui comme moi, redoutent vraiment d'être confrontées à la douleur ! Et c'est efficace, à condition d'être régulière dans l'application.

    Quoiqu'il en soit, merci Fanny pour tous ces précieux conseils que vous nous dispensez, et cela toujours avec beaucoup d'amabilité et de courtoisie, ce qui est très agréable. C'est un plaisir de vous suivre !

    • Merci beaucoup Delphine pour ce partage !
      C’est le même principe que la sève de chélidoine et l’huile essentielle de cannelle 🙂 Vous avez raison d’insister sur le fait d’être régulier dans l’application, ce n’est pas une fois de temps en temps mais tous les jours pour avoir un vrai résultat.

      Je vous remercie aussi infiniment pour vos gentils mots ❤

  • Bonjour, je peux vous demander ses coordonnées ? Ma fille de 10 ans en a plein, certaines ont ete guéries mais cela prend tellement de temps !!

    • Bonjour, oui envoyez-moi un mail 🙂

    • Bonjour,

      Mes trois enfants sont tous revenus des séances de piscine de l’école primaire avec des verrues aux pieds ! Je les ai soignés uniquement en appliquant de la bave d’escargot (oui, oui, ce n’est pas une plaisanterie !) et le suc contenu dans les tiges de chélidoine (plante à fleurs jaunes qui pousse un peu partout, je pense).
      Selon les personnes, le traitement avec ces méthodes NATURELLES est plus ou moins long. Je faisais des applications trois fois par jour, en alternant. Il faut que chaque application puisse sécher et faire effet, avant d’appliquer l’autre !
      Bon courage !

  • Bonjour,
    Pourrais-je avoir le nom de cette energeticienne en message privé ?
    Merci pour votre blog absolument genial!

  • Bonjour.
    Mes 2 enfants en ont les pleins pieds et cela fait pls mois que je me bat avec.. Pensez vous que je pourrais contacter votre energeticienne ? Car je n’en peux plus on a tous essayé les produits de la pharmacie et même le pansement de pomme de terre.
    Merci à vous pour vos précieux conseils sur pleins de sujet..

  • Hello Fanny !
    J’ai entendu tellement de biens de cette technique, qui semble assez miraculeuse ! Se faire soigner à distance, par les énergies c’est carrément dingue 🙂

    Sinon mon médecin homéopathe m’avait prodigué la peau de citron trempée dans du vinaigre d’alcool, que l’on applique (à l’aide d’un pansement) sur la verrue pendant toute une nuit, et à renouveler jusqu’à disparition de celle-ci. Ca marche super bien !

    C’est mon premier commentaire sur ton blog, mais je te suis depuis des années, merci de faire ce que tu fais !

    • Bonjour Nolwenn,
      Merci pour ton premier commentaire
      Super pour la peau de citron dans le vinaigre, j’en avais entendu parler mais je n’ai jamais testé, merci pour ce retour d’expérience !
      Et sinon oui les soins énergétiques peuvent paraître assez dingues, mais il n’y a rien de plus naturel finalement On va de plus en plus vers cela, c’est chouette. Je peux te dire que c’était bien moins développés et assez « tabou » il y a 20 ans et plus 😉
      À bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *