Ça y est le diagnostic a été posé par un dermatologue : j’ai une dermite séborrhéique au niveau du cuir chevelu. Je suis heureuse d’enfin pouvoir mettre un nom sur ce qui enflamme, démange, irrite au plus haut point mon crâne depuis plusieurs mois car, maintenant que j’ai ciblé ce que j’ai, je vais pouvoir la traiter. Yay ! (on se réjouit de ce qu’on peut)

D’ailleurs, en parlant de traitement, ce que m’a prescrit la dermato est une grosse blague. Un shampooing plein de SLS et autres joyeux tensioactifs irritants (mais quelle bonne idée pour un cuir chevelu irrité !), de PEG, d’alcool, de polyquaterniums… Bref un sacré désastre pour la peau, et la planète aussi au passage. Alors oui en détergeant bien comme il faut tout ce qui se trouve sur le cuir chevelu, plus une pellicule ou un champignon à l’horizon, ça c’est sûr. Mais on peut faire moins agressif et plus intelligent peut-être ? Car avec ce genre d’ingrédients on ne risque pas d’apaiser le cuir chevelu ni de soigner véritablement la dermite sur le long terme. Même principe qu’avec tous ces shampooings antipelliculaires bourrés de pétrochimie, c’est un cercle vicieux : ils éradiquent le problème temporairement, en surface, en employant la manière forte, mais ne traitent pas vraiment le terrain. Si bien que dès que l’on arrête de les utiliser, devinez qui repointent le bout de leur nez ? Pellicules et affections de la peau. Youhou !

J’ai donc choisi de traiter cette dermite séborrhéique naturellement. Après plusieurs recherches et des listes entières d’actifs naturels anti-dermite intéressants, je me suis arrêtée sur un protocole simple et, je l’espère, efficace. Surtout, j’espère qu’il vous sera utile à votre tour si vous voulez traiter une dermite séborrhéique au naturel vous aussi. Je vous tiendrai informés de l’évolution !

 

Dermite séborrhéique : comment j'ai traité mon cuir chevelu naturellement

Mon traitement naturel contre la dermite séborrhéique du cuir chevelu

 

🌺 Aucune huile ni corps gras sur le cuir chevelu

Commençons par ce que je ne mettrai PAS sur mon cuir chevelu. Des corps gras. Tout simplement car les champignons en raffolent ! Ce serait bête de nourrir la dermite, n’est-ce pas ? Et dire que j’avais trouvé une super huile aromatique anti-dermite à appliquer en racine… Mais non, mauvaise idée ! On oublie les bains d’huile et tout corps gras, qui peuvent être contenus dans les shampooings, après-shampooings, sérums, masques capillaires. Regardez bien la liste des ingrédients de vos produits et s’ils en contiennent, ne les utilisez plus le temps du traitement.

 

🌺 Le shampooing Mélaleuque de Druide

Pour le shampooing j’ai de suite pensé à celui-ci. Je l’avais déjà utilisé l’an dernier (j’avais déjà des démangeaisons au cuir chevelu à l’époque, mais peut-être pas une dermite), je vous en parlais dans cet article. Druide m’a confirmé que le shampooing Mélaleuque était tout indiqué en cas de dermite séborrhéique du cuir chevelu (il faudra ensuite utiliser le shampooing Pur&Pure pour rééquilibrer).

Sa composition est excellente, naturelle et biologique, formulée à froid, spécialement pour assainir le cuir chevelu en douceur, et durablement. Il neutralise les bactéries, champignons et levures responsables du niveau élevé de pellicules, réduit les démangeaisons et rééquilibre le pH du cuir chevelu. On y retrouve notamment l’arbre à thé (mélaleuque), un actif tout spécialement recommandé pour soigner une dermite séborrhéique, grâce à ses vertus antiseptiques, antibactériennes, antimicrobiennes, antivirales et antifongiques.

👉 Shampooing Mélaleuque – Druide (8% de réduction sur tout le site avec le code FANNY20)

 

🌺 Rinçage acide

Un geste que je fais depuis des années très régulièrement après mon shampooing : rincer une dernière fois mes cheveux avec une solution acide (chez moi : vinaigre de cidre bio dilué fortement dans de l’eau). Et bien je vais continuer car figurez-vous que c’est particulièrement recommandé pour traiter la dermite également. On ne va pas se gêner alors !

👉 La méthode ici : Une astuce merveilleuse pour de beaux cheveux

& le bon dosage expliqué en détails ici : Rinçage acide au vinaigre de cidre : quel dosage ?

 

🌺 Bien nettoyer la brosse à cheveux entre chaque brossage

Autre geste très important : nettoyer la brosse à cheveux méticuleusement au savon entre chaque brossage. Tout simplement pour éviter d’accumuler des bactéries et champignons sur la brosse à cheveux et de les transférer à nouveau sur le cuir chevelu ensuite. Cela peut être aussi le moment d’acheter une nouvelle brosse à cheveux, j’y songe fortement car la mienne commence à faire la tête. Bien sûr, on évite les brosses en matières plastiques, irritantes pour le cuir chevelu.

👉 Brosses et peignes à cheveux en bois naturel – TEK

 

🌺 Un masque traitant hebdomadaire

Chaque semaine, j’appliquerai sur mon cuir chevelu un masque composé de rhassoul et d’hydrolat de romarin à verbénone. Il suffit de mélanger les deux ingrédients pour former une pâte pas trop liquide, que l’on applique sur le cuir chevelu (cheveux humides). On laisse poser 30 minutes sous une serviette chaude et humide et on rince avant de faire le shampooing.

Ces deux merveilles de la nature (vous avez déjà senti l’odeur de l’hydrolat de romarin ? Un délice !) sont excellentes pour traiter la dermite séborrhéique tout en douceur. Le rhassoul est une argile qui absorbe toutes les impuretés, assainit, cicatrise, régule, purifie, régénère, en plus d’être antiseptique et anti-inflammatoire. On en revient toujours à l’argile, vous avez vu ! L’eau florale de romarin à verbénone est, quant à elle, purifiante, régulatrice, antiseptique et calmante.

👉 Rhassoul : sur Slow-Cosmétique ou NUOO

👉 Hydrolat de romarin à verbénone bio sur Slow-Cosmétique

.

🌺 Au quotidien, contre les démangeaisons

Entre deux masques ou shampooings, si ça me démange, j’appliquerai localement sur le cuir chevelu de l’hydrolat de romarin à verbénone ou du gel d’aloe vera. Le gel d’aloe vera a lui aussi de belles vertus apaisantes, anti-inflammatoires, antiseptiques et cicatrisantes intéressantes pour le traitement d’une dermite. Vous pouvez aussi ajouter de l’huile essentielle d’arbre à thé dans votre gel d’aloe vera, 80 gouttes pour 250ml. Personnellement je l’utiliserai sans.

👉 Gel d’aloe vera bio : Bioflore ou Pur’Aloé

.

Dermite séborrhéique : comment j'ai traité mon cuir chevelu naturellement

 

Voilà ! Je voulais rester simple pour ne pas surcharger mon cuir chevelu d’actifs naturels en tout genre, afin qu’il guérisse bien. J’ai commencé cette routine (déjà 1 masque, 1 shampooing et 1 rinçage acide), je trouve qu’il y a déjà un mieux. En effet, je suis à J+2 de mon shampooing à l’heure où j’écris ces lignes, et je sens à peine de démangeaisons. Mon cuir chevelu n’est pas gras. Alors qu’il me gratouillait et graissait beaucoup plus rapidement après le shampooing avant. J’espère donc que ce traitement sera concluant et définitif. Je verrai si je complète avec une cure de zinc sous forme de compléments alimentaires ou non. Dans tous les cas, comme je vous le disais, je vous tiens au courant ❤

___________________________________________________

Des p’tits soucis au niveau du cuir chevelu vous aussi ?

Si vous décidez de suivre le même traitement naturel que moi, partagez en commentaire si cela a été efficace pour vous, votre expérience est bénéfique pour tous !

.

Naturellement,

Fanny

.

EDIT :

🌿 Après 2 semaines de traitement : Je fais 2 shampooings par semaine, et le masque une fois par semaine. Parfois un peu d’hydrolat ou d’aloe vera entre mais j’en ai très peu besoin. Je suis ravie car je sens déjà un vrai mieux. Beaucoup moins de démangeaisons / irritations, les racines regraissent beaucoup moins vite. La première semaine j’avais encore beaucoup de pellicules sèches, j’en ai eu moins la deuxième semaine.

🌿 Troisième semaine : j’ai attendu trop longtemps avant de refaire le masque (2 jours de plus que d’habitude). J’ai souffert, ça a brûlé / gratté / démangé, j’aurais dû faire le masque plus tôt. L’aloe vera et l’hydrolat m’ont bien soulagé la dernière nuit avant le masque. Mais je vais être bien rigoureuse et ne pas laisser plus d’une semaine entre les masques traitants. Je sais que ce traitement va durer plusieurs mois, il faut être patient avec la dermite, quand elle s’installe elle s’accroche…

🌿 Quatrième semaine : J’ai retrouvé de beaux cheveux 🙏 Quasiment plus de pellicules, ni de démangeaisons. Ce n’est pas encore parti à 100% mais qu’est-ce que cela fait du bien de retrouver un cuir chevelu à peu près sain.

Pour info, pour mes cheveux, 1 bouteille d’hydrolat me sert pour 4 masques, donc 1 mois de traitement. Cela part vite, mais ça dépend des cheveux bien sûr, pour vous ça ne sera peut-être pas la même quantité. J’ai bientôt fini mon sachet de rhassoul (après 1 mois) aussi. Quant au shampooing Mélaleuque, j’en suis à la moitié au bout d’un mois (= 8 shampooings).

🌿 Cinquième semaine : Première semaine où j’arrive à ne me faire qu’un seul shampooing (et non 2) ! Pas de pellicules, et très peu de démangeaisons. On y arrive petit à petit 💪

🌿 Septième semaine : Rien de spécial à noter la 6ème semaine, aujourd’hui j’en suis à la septième. J’ai eu de très beaux cheveux cette semaine, j’en étais ravie. Toujours quelques démangeaisons mais très très légères. J’applique toujours le même protocole : 1 masque traitant par semaine, 1 à deux shampooings Mélaleuque de Druide par semaine, vinaigre de cidre après chaque shampooing. J’ai racheté du rhassoul et du gel d’aloe vera, c’est un petit budget mais il faut ce qu’il faut pour se soigner et je préfère investir dans du naturel.

🌿 Huitième semaine : 2 mois de traitement et plus de dermite. Un cuir chevelu encore sensible et fragile, certes, mais plus de dermite. Enfin c’est ce que je ressens, je n’ai pas fait diagnostiqué (pas très envie de retourner voir un dermatologue). J’ai fini le shampooing Mélaleuque de Druide 😭 Je poursuis maintenant avec le Pur&Pure. Il contient de l’huile (de coco) donc j’espère que ça ne va pas tout déséquilibrer. Affaire à suivre. Je continue les masques rhassoul / hydrolat de romarin (je vous ai dit que ça sentait divinement bon ?!).

🌿 Dixième semaine : Le shampooing Pur&Pure me convient bien, la dermite n’est pas ré-apparue depuis que je l’utilise. J’ajoute 4 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé dans ma dose de shampooing pour une action traitante. Je continue les masques rhassoul / romarin. Cette semaine il ne me restait qu’un peu de rhassoul donc j’ai improvisé sans : moitié du crâne rhassoul / eau / aloe vera / huile essentielle de tea tree, autre moitié argile verte / eau / aloe vera / huile essentielle de tea tree. Mais ça n’était pas aussi efficace, j’ai eu des démangeaisons juste après le shampooing. Donc je m’en tiens au protocole ci-dessus. Mes cheveux sont très beaux en ce moment, vraiment plus de dermite à l’horizon. Voir cette photo et celle-ci. J’ai commandé de l’hydrolat de romarin à verbénone en format 1L, 2 pots de rhassoul et du gel d’aloe vera (première fois que je teste celui de la marque Bioflore) sur Slow-Cosmétique cette fois-ci, hâte de recevoir ma commande.

🌿 Treizième semaine : Je clos aujourd’hui le sujet, car je n’ai rien de nouveau à raconter. C’est une bonne nouvelle ! Le traitement a montré son efficacité, je n’ai plus de dermite mais toujours un terrain sensible. Je continue le traitement pour l’instant, pour conserver un confort et éviter toute rechute. Je ne vous conseille pas l’argile que j’ai commandé sur Slow-Cosmetique (cf. paragraphe ci-dessus), je préfère la Centifolia (cf. article et photos). Le gel d’aloe vera Bioflore a été une révélation, excellente qualité, ainsi que l’hydrolat de romarin de Bioflore.

Edit 12.06.19 : depuis plus d’un an, je n’utilise plus que le rhassoul de la marque Bioflore, que j’achète sur Slow-Cosmetique. Vraiment top !

.