Depuis tout ce temps que je vous partage des conseils pour prendre soin de vos cheveux au naturel, je ne vous ai encore jamais parlé de porosité ? Remédions-y immédiatement !

La porosité des cheveux est un critère important à prendre en compte pour prendre soin au mieux de ses cheveux. Certaines personnes ont les cheveux très poreux, d’autres au contraire ont des cheveux assez hermétiques à l’eau et à tout produit qu’on leur applique. Connaître sa porosité permet de bien comprendre ses cheveux et d’adapter sa routine de soins pour répondre au mieux à leurs besoins.

Alors, c’est quoi au juste la porosité capillaire ? Comment savoir quelle porosité ont vos cheveux ? Et comment adapter vos soins en fonction ?

Je vous dis tout dans cet article et vous montre un test assez simple que vous pourrez faire chez vous, pour découvrir si vos cheveux sont plus ou moins poreux.

 

Vos cheveux sont-ils poreux ? - Test et conseils adaptés

Photo portrait de Fanny avec cheveux bouclés

Vos cheveux sont-ils poreux ? - Test et conseils adaptés

 

Qu’est-ce que la porosité des cheveux ?

La porosité définit la capacité des cheveux à absorber et à retenir l’humidité.

Vous le savez, les cheveux sont constitués de cuticules, ces petites écailles tout autour de la tige capillaire. Ces cuticules sont plus ou moins ouvertes selon la nature et l’état de santé des cheveux. Plus les écailles sont ouvertes, plus les cheveux sont poreux.

Porosité élevée : quand les cuticules sont très ouvertes, ou abîmées, les cheveux sont alors poreux. Ils absorbent très bien l’eau et tout produit humectant, mais ne les retiennent pas dans la fibre capillaire.

Porosité moyenne : quand les cuticules sont régulières, les cheveux ont une porosité dite normale ou moyenne. L’humidité peut pénétrer et rester dans la fibre capillaire. Cela permet aux cheveux de conserver un taux d’hydratation optimal.

Porosité faible : quand les cuticules sont trop fermées, les cheveux sont peu poreux. L’humidité a dans ce cas du mal à pénétrer dans la fibre capillaire. Les cheveux n’absorbent pas bien l’hydratation.

 

les écailles des cheveux vues au microscope, classées selon leur niveau de porosité

 

Comment connaître la porosité de ses cheveux ?

Je vous propose un exercice simple pour évaluer si vos cheveux sont peu, moyennement ou très poreux. C’est l’exercice du verre d’eau.

Prenez un verre d’eau et quelques-uns de vos cheveux. 3 ou 4 suffisent largement. Les cheveux doivent être secs, pas mouillés. Il est également important que les cheveux sélectionnés soient propres et sans aucun produit, pour ne pas fausser le test. Pas besoin de vous arracher les cheveux pour faire cet exercice, vous pouvez récupérer quelques cheveux sur votre peigne ou votre brosse après les avoir lavés. Si vous avez utilisé un après-shampooing, un masque, une eau de rinçage acide, etc. après votre shampooing, relavez les quelques cheveux sélectionnés avec un peu de savon ou de shampooing puis laissez-les bien sécher.

Maintenant que tout est prêt, immergez vos cheveux dans le verre d’eau. Patientez quelques minutes puis observez.

Si vos cheveux flottent en surface : faible porosité

Si vos cheveux restent au milieu du verre : porosité moyenne

Si vos cheveux tombent tout au fond du verre : forte porosité

 

schéma test du verre d'eau pour connaître la porosité de ses cheveux

 

Vous pouvez refaire le test plusieurs fois si vous voulez être sûr·e et certain·e du résultat, ou pour voir s’il y a une évolution de la porosité de vos cheveux dans le temps.

 

Connaître le degré de porosité de vos cheveux vous permet de mieux comprendre vos cheveux et leurs besoins. Vous pourrez adapter votre routine capillaire en fonction de leur porosité, avec les bons soins et les bons gestes, pour avoir les meilleurs résultats.

 

verre d'eau avec cheveux au fond

J’ai fait le test : mes cheveux sont naturellement très poreux 😩

 

Adapter sa routine capillaire selon la porosité de ses cheveux

 

Vos cheveux sont peu poreux

Quand les cheveux ont une faible porosité, les cuticules sont bien lisses et fermées. Conséquence : ils ont du mal à absorber les soins et les produits coiffants qu’on leur applique et à être bien hydratés. Ils mettent aussi longtemps avant d’être complètement mouillés. Les cheveux peu poreux saturent par ailleurs rapidement en produits si on leur en met en trop grande quantité ou trop souvent (ça crée des couches de produits à l’extérieur du cheveu, ce qu’on appelle le “build-up”).

L’objectif est donc d’aider les cuticules à s’ouvrir, pour permettre à la fibre capillaire d’absorber l’eau et les produits dont elle a besoin. L’avantage c’est qu’ensuite les cheveux peu poreux garderont longtemps l’hydratation, puisque leurs écailles sont bien fermées.

Pour cela :

Utilisez la chaleur. Elle va permettre d’ouvrir les écailles des cheveux.

Pour mieux faire pénétrer vos soins capillaires, mouillez vos cheveux avec de l’eau chaude avant. Puis mettez un bonnet ou une charlotte chauffante sur votre tête pendant la pause. Ou une serviette humide et chaude. Pensez aussi aux bains d’huiles chaudes : faites chauffer votre ou vos huiles et beurres végétaux (légèrement pour ne pas altérer leurs propriétés) avant de les appliquer sur vos cheveux. Rincez vos cheveux à l’eau chaude après votre shampooing, et n’hésitez pas à remouiller vos cheveux à l’eau chaude avant d’appliquer vos produits coiffants si vous en utilisez.

→ Clarifiez régulièrement vos cheveux.

Les cheveux peu poreux sont plus sujets à l’accumulation de produits. Déjà qu’ils ont du mal à absorber les soins, si en plus on laisse s’empiler des couches et des couches de produits… 🤪

La clarification est une bonne solution pour enlever tout produit et repartir sur des cheveux “à nus”. Vous pouvez utiliser un soin ou shampooing clarifiant naturel, ou bien faire une clarification au bicarbonate de soude. Ajoutez une cuillère à café de bicarbonate de soude à votre dose de shampooing, et lavez-vos cheveux comme à votre habitude. Le bicarbonate de soude va éliminer tout résidu de produits dans les cheveux. Attention, comme ça “décape”, pensez à faire un soin en suivant pour réhydrater et nourrir les cheveux.

→ Privilégiez les soins légers.

Les produits lourds comme les huiles et beurres végétaux épais (ricin, avocat, karité…) ou les soins naturels protéinés auront du mal à agir sur des cheveux peu poreux. Ils risqueraient d’alourdir les cheveux, de les rendre poisseux voire de les assécher.

Tournez-vous plutôt vers des huiles légères (noisette, camélia, pépins de raisin…) et des soins hydratants légers (lait capillaire naturel, gel d’aloe vera, miel, gel de lin…).

 

Vos cheveux ont une porosité moyenne

Si vos cheveux ont une porosité normale, bonne nouvelle ! Vous n’avez pas besoin de changer quoi que ce soit à votre routine habituelle si elle vous convient bien. Les cheveux moyennement poreux absorbent et conservent assez bien l’hydratation. Continuez à utiliser vos produits lavants, de soins et coiffants, pour garder vos cheveux bien nourris et hydratés.

⇒ À lire : 12 conseils pour des cheveux en bonne santé

 

Vos cheveux sont très poreux

Quand les cheveux sont très poreux, il n’y a pas de soucis au niveau absorption des produits. La fibre capillaire reçoit bien toute l’eau et les soins qu’on lui donne. Le problème, c’est qu’ils auront tendance à rapidement s’évaporer, puisque les écailles bien ouvertes des cheveux poreux ne permettent pas de bien retenir l’hydratation.

Bien souvent, ce sont les traitements chimiques (coloration, décoloration, permanente, défrisage, lissage chimique…) qui rendent les cheveux très poreux. Plus vous en ferez et plus la porosité de vos cheveux va augmenter. Mais vous pouvez aussi avoir des cheveux en très bonne santé et naturellement poreux (c’est mon cas). Le jour des soins, mes boucles sont bien dessinées, bien hydratées… avec tous les produits que je leur applique, mais cela ne dure pas très longtemps. En général, dès le lendemain il n’y a plus personne 😄

L’objectif quand on a les cheveux très poreux est d’aider les écailles à se refermer. Cela permet de bien sceller l’hydratation et de retenir les soins au cœur de la fibre capillaire.

Pour cela :

Rincez à l’eau froide et avec une eau acide.

Le froid et l’acidité vont permettre aux écailles des cheveux de se refermer instantanément. C’est d’ailleurs pour cela que vous avez les cheveux plus doux, plus brillants, et qui se démêlent mieux après ce type de rinçage.

Pour connaître la méthode et le bon dosage pour votre eau de rinçage acide, je vous renvoie à cet article : Rinçage acide au vinaigre de cidre : quel dosage ?

Évitez la chaleur, que ce soit l’eau chaude ou tout appareil chauffant (lisseur, fer à boucler, sèche-cheveux…). Cela ne fera qu’ouvrir davantage les écailles de vos cheveux.

Scellez l’hydratation.

Après avoir appliqué vos produits hydratants sur vos cheveux (gel d’aloe vera, gel de lin, lait capillaire…), scellez l’hydratation dans vos cheveux en mettant un peu d’huile ou de beurre végétal, et/ou une crème capillaire assez riche. Cela va créer une barrière protectrice autour de vos cheveux et empêcher l’eau et les autres actifs hydratants de s’évaporer.

→ Introduisez dans votre routine capillaire des soins protéinés (lait de coco, yaourt…), des soins aux poudres de plantes et des bains d’huiles environ une fois par mois. Ils vont améliorer la porosité de vos cheveux en réparant en profondeur la fibre capillaire et/ou en comblant les espaces entre les cuticules trop ouvertes.

 

porosité des cheveux : comment connaître le niveau de porosité de vos cheveux et adapter vos soins en fonction

 

Voilà ! Vous savez désormais ce que représente la porosité des cheveux et pourquoi il est important de la connaître pour adapter au mieux votre routine capillaire. Filez faire le test du verre d’eau pour savoir quelle porosité ont vos cheveux 😉

 


 

Alors, vos cheveux ont-ils une porosité faible, normale ou forte ?

Tenez-vous compte de la porosité de vos cheveux dans votre routine capillaire ?

Merci partager vos questions et vos retours d’expérience en commentaire ci-dessous, j’y répondrai avec grand plaisir 💚

 

Naturellement,

Fanny