10 idées pour réduire ses déchets dans la cuisine

Je viens aujourd’hui vous parler de 10 choses que j’ai mises en place pour réduire les déchets dans ma cuisine. Pour des raisons écologiques, parce que je crois en un modèle sociétal bien plus responsable et plus éthique que cette société du « tout-jetable », et aussi parce que nous avons besoin à l’heure actuelle de nous alléger et de ralentir le rythme à tous les niveaux, j’ai depuis quelques mois décidé de réduire progressivement mes déchets.

Et oui ! Autant traiter le problème à la source. Rien ne sert de surconsommer des déchets en tout genre puis de faire le tri pour se donner bonne conscience. Au lieu de trier nos déchets, arrêtons d’en produire. Comme je vous le montrais dans l’article Salle de bain zéro déchet : comment débuter ?, il est possible de changer petit à petit ses habitudes de consommation pour réduire considérablement ses déchets et ce, dans tous les domaines. Il n’y a pas que la salle de bain, la cuisine aussi doit être passée au crible 😉 J’ai constaté d’ailleurs que chez moi c’était dans ma cuisine qu’il y avait le plus de déchets. Chez vous aussi ?!

En tout cas, que vous soyez seulement intrigué et intéressé par le sujet pour commencer vous aussi à réduire vos déchets, ou que vous ayez déjà entamé le processus depuis plus longtemps, cet article vous donnera des idées pour réduire la taille de vos poubelles dans votre cuisine (et le nombre de vos aller-retours jusqu’au vide-ordures aussi !).

 

reduire_dechets_cuisine_3

1. J’achète en vrac

Céréales, farines, légumes secs, muesli, fruits secs, noix, chocolat… Je trouve énormément d’aliments en vrac ! C’est génial car je n’ai plus à jeter tous les emballages que j’aurais eu à jeter si j’avais acheté ces produits dans les rayons classiques 😉

Si vous ne savez pas où trouver du vrac près de chez vous, je vous conseille l’application mobile consovrac. Par contre, je ne sais pas si elle disponible partout dans le monde.

 

2. J’ai toujours des sacs avec moi

Des grands sacs de courses et un panier dans le coffre de ma voiture, ainsi qu’un totebag plié dans mon sac à main. Super pratique quand j’ai une course à faire (surtout si elle n’était pas prévue 😉 ). Comme cela, je refuse les sacs que l’on me propose et n’achète jamais de sacs de course. C’est ça en moins dans les poubelles.

 

3. Je réutilise les sacs en papier recyclé pour y mettre mon vrac

Je les ai toujours dans le coffre de ma voiture également car si je les laisse chez moi, je les oublie une fois sur deux héhé. Je les ai donc avec moi à chaque fois que j’ai une course à faire. Réutiliser me permet de ne pas en utiliser de nouveaux à chaque fois et donc de ne pas jeter les anciens sacs.

Petit bémol : ils se déchirent facilement, ce n’est donc pas viable à long terme et cela finira par générer un déchet dans tous les cas.

.
reduire_dechets_cuisine_2

4. J’utilise des sacs à vrac en tissu

Bien mieux que les sacs à vrac en papier recyclé ! Je viens tout juste de m’y mettre et suis en train de me faire une collection. Je vous présente mon tout premier, de la marque KUFU (photo ci-dessus). Il est beau, n’est-ce pas ? 🙂

KUFU, c’est un véritable coup de cœur ❤ Les produits sont artisanaux et upcyclés, c’est-à-dire fabriqués à partir de chutes textiles qui étaient destinées à la poubelle. Sauvées in extremis, elles prennent la forme de produits d’emballage pour les aliments en vrac ainsi que de produits pour palier au tout-jetable. Je soutiens à fond ce genre d’initiative, qui participe à l’évolution post-matérialiste de la société. Bravo KUFU !

Je suis agréablement surprise par la qualité du sac à vrac et du sac à pain que j’ai reçus. Je vais me lancer dans la confection d’autres sacs à vrac en tissu (en demandant l’aide de ma mère je pense, puisque la couture et moi ça fait 36000) et en achèterai d’autres à des marques engagées comme KUFU, ça c’est sûr !

Visiter le site de KUFU

 

5. Je fais le marché

J’y vais pour les fruits et légumes, mais vous pouvez y trouver tout un tas d’aliments. J’amène mon panier et des sacs à vrac et refuse les sacs en plastique ou en papier recyclé que les marchands me donnent quasiment tous spontanément. Je pense aussi y aller avec des contenants type Tupperware pour acheter des olives ou des épices en vrac par exemple. Sur les marchés vous trouverez également des baies, des graines, des noix, des fruits secs … si jamais vous ne les trouvez pas en vrac en magasin.

.

reduire_dechets_cuisine

6. J’amène mon sac à pain à la boulangerie

Enfin, comme je ne mange plus de pain (car plus de gluten), c’est surtout mon chéri qui l’utilise. Ce sac à pain (aussi de la marque KUFU) est trop beau, il est en toile et en jean, j’adore ! La boulangère nous met les baguettes directement dans le sac en tissu, comme cela pas de déchet 😉 Et à la maison, ce sac s’avère être très pratique pour conserver le pain.

 

7. Je cuisine

Envie d’une pizza ou d’une tarte ? Je la fais maison, y compris la pâte. Les gâteaux et biscuits ? Je n’en achète jamais, je les fais moi-même. Un steak végétal ? Du 100% fait par Fanny aussi ! Etc etc… Du coup, je reviens à une cuisine simple et facile, mais qui reste variée et goûteuse.

Et cuisiner, c’est magnifique ! Éplucher, couper, mélanger … tout cela demande de la concentration et nous plonge dans un état méditatif reposant. Quand on cuisine, on est dans le moment présent. Hummm que ça fait du bien ! Aussi, quand on prépare soi-même sa nourriture, on la savoure d’autant plus. On sait l’effort et le temps que cela prend. On y met plein d’amour. Que de bonnes choses, de bons ingrédients. Rien de mieux pour notre précieux petit corps, vous ne pensez pas ?

 

8. Je fais tremper puis cuire mes légumineuses

Nouveauté dans ma cuisine, car avant je les achetais déjà cuites en conserve ou en bocaux en verre. Maintenant j’anticipe un peu : je fais tremper, puis je cuis. Juste une question d’organisation, surtout qu’on peut le faire à l’avance et les conserver dans le frigidaire. Pas d’excuses 😉

.

reduire_dechets_cuisine_4

9. Je fais mes boissons maison

Ce sont principalement des jus de fruits et de légumes frais et des smoothies (j’ai une super centrifugeuse, un blender et un joli presse-agrumes 😉 ). Je bois également beaucoup d’eau, mais pas en bouteille. Donc plus de bouteilles en plastique ou en verre à jeter !

 

10. J’utilise de la vaisselle réutilisable

Jamais de vaisselle jetable, pas de ça chez moi 😉 Pas même les baguettes asiatiques, nous en avons 2 paires réutilisables (qui viennent de Tokyo Disney Sea elles sont super jolies). Je bannis aussi désormais les cure-dents, on peut utiliser des piques en inox. Et pour les serviettes de table, toujours en tissu.

___________________________________________________

Et vous, que faites-vous pour réduire vos déchets dans votre cuisine ?

.

Naturellement vôtre,

Fanny

.

Recherches utilisées pour trouver cet article :fanny reduire ses dechets, reduire ecologiquement dechet menager, réduire ses déchets

41 Commentaires ont été rédigés pour “10 idées pour réduire ses déchets dans la cuisine

  • Merci pour cet article. J’applique déjà bon nombre d’astuces anti-déchets : je cuisine beaucoup, voire même un maximum : plus de pots de yaourts ou pots de desserts jetés ou très peu (de temps en temps pour refaire mes ferments), très peu de suremballage, seulement pour les quelques rares petits plaisirs exceptionnels tout prêts; idem, je fais les jus de fruits, gâteaux faits maison; quand j’achète des conserves, j’essaie au maximum de choisir en bocal, je les réutilise pour faire mes conserves ou mes confitures maison, et je garde les boites de chocolat en poudre pour compléter ma collection de boites de rangement dans la cuisine (elles sont ainsi toutes de la même dimension et je ne jette pas). Je n’achète pas encore autant de vrac que toi mais je m’y mets progressivement et les bocaux récupérés sont très pratiques pour les conserver et pour un visuel rapide.

    • Tu as mis plein de choses en place toi aussi ! C’est chouette de lire ça, continue 🙂

  • Hello !

    Nouvelle sur ton blog, j’en apprends tous les jours.

    Par contre, j’ai une petite chose à préciser, les contenants en plastique sont nocifs pour la santé, surtout au contact des aliments que tu y mets dedans !

    Le plastique contient des sous-produits de matières toxiques. Ces composés toxiques sont susceptibles de s’infiltrer dans tout ce qui entre en contact avec. En prenant en considération le fait que ces composés sont ingérés, il n’est pas surprenant qu’ils puissent entrer dans le corps, l’endommager et causer des problèmes de santé.

    Voici cinq raisons pour lesquelles vous devriez éviter les récipients en plastique:

    – Le plastique est toxique pour le corps. Le plastique utilisé de nos jours contient du BPA ou du Bisphénol-A, un type de composé toxique. Même s’il y a inscrit «sans BPA» sur le produit, un autre produit chimique très toxique est utilisé : c’est le BPS.

    – Le plastique est toxique pour notre planète. Puisque la plupart des plastiques sont faits de produits pétrochimiques qui créent beaucoup de rejets de matières toxiques et de pollution, nous polluons la planète en utilisant ces produits. En plus de cela, la plupart des plastiques ne sont pas recyclés et finissent dans une décharge, qui à son tour les dégrade très lentement.

    – Le composé toxique du plastique peut vous rendre malade
    De nombreuses maladies et problèmes de santé, tels que les troubles de la vision, le cancer, les maladies cardiaques, la maladie d’Alzheimer et autres sont à la hausse. Est-ce causé par la prédominance du plastique dans nos vies? Les boissons et les aliments contenants du plastique sont devenus à la mode et font partie de nos vies. De plus en plus de recherches suggèrent que les toxines du plastique sont la source du cancer et de l’infertilité.

    Les produits chimiques dans le plastique peuvent vous faire grossir.
    L’un des principaux facteurs d’obésité est l’énorme quantité de plastique dans les boissons et les aliments que nous ingérons. Selon une étude récente publiée dans les « Environmental Health Perspectives », « le bisphénol-A diglycidyléther » peut être la cause que des cellules souches deviennent des cellules graisseuses.

    – Le plastique peut causer des problèmes de fertilité
    De nombreuses études ont prouvé le lien qu’il y a entre les récipients en plastique et l’infertilité. De nombreuses sortes de plastiques contiennent des toxines qui affectent négativement la régulation et l’immunité hormonale, qui à son tour affecte la fertilité. Le BPA est lié à la difficulté des femmes à concevoir car il provoque un risque important de fausses couches.

    Les récipients et emballages alimentaires en plastique à usage unique, ou non, sont de plus en plus utilisés pour stocker, transporter ou réchauffer nos repas. Si les plastiques destinés à ces usages sont de qualité alimentaire, une utilisation inadéquate peut favoriser la migration d’éléments indésirables du plastique vers nos aliments (bisphénol A, antimoine…).

    Source : http://sain-et-naturel.com/contenants-en-plastique.html

    Alors, j’ai supprimé tous mes contenants en plastiques, que j’ai remplacé par des bocaux en verre et pots type confitures. Je me rends dans mon magasin Bio ou Vrac avec mes contenants.

    Encore une belle démarche 😉

    Excellente journée !

    • Merci pour ce partage d’informations, j’étais déjà au courant pour le plastique de mon côté, j’ai quasiment que des contenants en verre sauf pour ceux type Tupperware, mais je vais les remplacer progressivement par des boîtes en verre 🙂

      • Super ! Merci à toi pour partager toutes tes astuces 🙂
        Même chez le boucher (quand mon copain mange de la viande, parce que je suis végétarienne) je prends mon petit contenant en verre type « tup » (de chez Ikea) et il la met directement dedans. Des fois, les autres me regardent bizarre mais je m’en moque !
        Je vais me tourner vers les sacs tissus également, car je gardais les sacs en papier recyclés mais ce n’est pas durable, et pas toujours « pratique ».

    • Ayant peu de temps pour préparer à manger, je coupe et congele mes légumes à l’avance. Par quoi pourrais je remplacer les sacs congélation?

  • Super article, je me suis mise il y a peu au vrac et c’est économique et écologique. Je ne prends pas le temps d’aller au marché mais je me suis trouvé un primeur qui vend des produits locaux donc au top ! Je cuisine aussi énormément car j’adore ça !

  • Bonjour Fanny,

    Merci pour ton super article!! je fais déjà pas mal de choses qui sont sur ta liste, mon plus gros problème c’est l’eau. Celle du robinet a un goût de chlore et je ne sais pas quoi prendre comme alternative! Les carafes type brita c’est pas du tout le top, Comment fais tu?

    Bonne journée!!

    • Hello ! Essaye de mettre un peu de bicarbonate dedans, ou des tranches de citron pour masquer le goût. Tu me diras si ça marche. L’eau de mon robinet n’a pas de goût et pour l’instant je m’en contente 🙂

  • Merci pour tes très bon conseils…j’essaie de m’ameliore mais c’est compliqué mon homme ayant beaucoup de mal avec le changement.

  • La joie de me rendre compte que sans faire attention j’applique quasiment tous ces conseils ^^ ! Vu que je n’ai pas de congélo dans mon frigo, fini les surgelés pour moi ! Et vu que j’ai un primeur bio ET un magasin en vrac en bas de chez moi, les choses se sont faites naturellement au niveau de mes courses quand j’ai emménagé dans mon nouvel appart :). Je n’ai plus de sachet en plastique, je me sers de mes anciennes conserves en verre pour mon riz, mes pâtes, mes céréales, etc. Je note l’idée des sacs à vrac en tissu ;).
    Et maintenant que les beaux jours reviennent je cuisine beaucoup plus : légumes, salades, smoothies, etc. Je ne suis pas contre une recette de steack végétal rien 😀 !

  • Il est difficile de lire tout l’article car tous les 10 secondes la fenêtre remonte jusqu’au début de l’article automatiquement! C’est frustrant Ça ne faisait pas comme ça avant.

    • Je suis désolée Kathy je ne sais pas d’où ça vient car je n’ai fait aucune modification récemment sur le blog. Tu es sur ordinateur, tablette ou mobile ? Chez moi je n’ai pas ce problème, ni sur ordinateur ni sur mobile mais je vais regarder ça.

  • Bonjour,

    J’essaie de me mettre au zéro déchet et je commence par acheter en vrac mais j’ai une question à propos des sacs en tissu. Cela rajoute du poids sur la balance non ?

    • Oui, mais sur celui que j’ai il y a le poids noté sur l’étiquette donc le commerçant peut le prendre en compte et le déduire. Par contre, dans mon supermarché bio on doit peser nous-mêmes le vrac et du coup le poids inclue celui du sac oui. J’avoue que ça me pose un problème oui, je vais voir comment faire. Tu peux en trouver ou en fabriquer de très légers sinon !

  • Salut Fanny,

    Merci pour ce partage d’expérience. Je consomme bio en majorité et j’essai de réduire mes déchets (en faisant un compost notamment), seulement réduire ses déchets au max comme tu le décris, demande tout de même plus de temps… Entre le travail, les tâches du quotidiens, les loisirs… il n’est pas toujours évident de concilier ses idéaux écologiques avec la vie de tous les jours. Je n’ai pas encore d’enfants et pourtant je ne trouve pas toujours le temps de tout faire moi-même (alors comment ce sera quand j’en aurais deux ou trois ;-). Je suis pourtant très organisée mais la vie fait que j’achète tout de même des bocaux, des boîtes ou des surgelés pour dépanner une deux fois dans la semaine, des yaourts, des briques de lait de riz… (ça me fend le coeur de jeter tout ces emballages). Je fais certains de mes cosmétiques moi-même et mes produits ménagers, j’en fais de plus en plus, mais il y a tant de choses que j’aimerais faire en plus (yaourts, lait de riz, mes jus de fruits, avoir une poule, de la couture, etc…) mais pour cela il faudrait que je ne travaille pas (ou que je ne dorme pas) !!! Bref faisons déjà du mieux qu’on peut ! Mais parfois je me dis que je vais arrêter de lire les blogs parce qu’il y a trop de bonne idées 😉 et c’est frustrant de ne pas réussir à tout mettre en place… Merci en tout cas de diffuser ces bonnes idées !

    • Hello Flo ! J’ai une idée : et si au lieu d’être frustrée par ce que tu n’as pas (encore !) mis en place, tu te félicitais plutôt pour toutes les choses merveilleuses que tu fais déjà ? On est tous pareil, on fait au mieux, petit à petit. Pas de précipitation ni de stress, que du bonheur. Je te rassure, je suis loin d’être zéro déchet aussi mais j’avance progressivement. On a tous d’autres choses à faire, moi la première, et pourtant c’est possible. Dans son livre, Béa Johnson raconte que ça lui a fait gagner un temps fou de devenir zéro déchet au final. Mais ça lui a pris plusieurs années avant d’arriver à son mode de vie actuel. Alors bienveillance et amour 🙂

  • Toutes ces astuces me parlent déjà même si le magasin vrac chez moi est un peu loin donc je recharge que quand je passe dans le coin car si je dois faire des kilomètres, là, c’est pour l’essence que c’est moins cool ! Moi, je suis intransigeante sur le gaspillage et pour jeter les denrées. Rien ne se jette, même de tous petits restes, donc congélation aussitôt et hop, utile une autre fois… Merci à toutes, on apprend chaque jour !

  • Je suis très loin du zéro déchet mais j’y travaille !
    Je me retrouve dans pas mal des points que tu évoques du coup je vois que je suis sur la bonne voie, ça me motive !!!

  • Chouette article comme toujours. 🙂
    Je suis toujours en transit de domicile et c’est compliqué. Mais chez moi je faisais déjà bon nombres de petites choses, ma prochaine étape sera d avoir uniquement du verre comme contenants et puis je trouve ça joli ( quand on en expose certains avec les epices, les graines etc) et pratique, on sait toujours ce qu’il y a dedans 😉
    Belle journée

    • Oui c’est vrai que c’est super joli ! Chez moi j’ai une grande étagère ouverte avec tout mon vrac dans des bocaux, j’adore 🙂

  • Très bon article!
    Réduire ses déchets n’est pas si difficile il suffit d’avoir les bons réflexes. Personnellement je produit encore trop de déchets à mon gout, mais j’achète autant que je peux en vrac (j’adore mes bocaux c’est tellement plus beau que les emballages) et j’ai comme toi toujours un sac réutilisable dans mon sac à main au cas où je fasse une course et depuis longtemps je bois l’eau du robinet. J’ai la chance qu’elle n’ait pas de mauvais gout.

    Bon weekend

    • Chaque petit pas compte et c’est déjà génial tout ce que tu fais. Tu réduiras progressivement 🙂 Bises

  • Fanny! Depuis quelques mois, j’essaie aussi de reduire mes dechets dans la salle de bain et la cuisine. C’est pas toujours evident car je vis en coloc. Et mon coloc adore les dechets!! J’ai reussi a lui faire abandonner les 2 a 3 bouteilles d’eau en plastique qu’il utilisait par jour en achetant une carafe qui filtre l’eau. De mon cote, j’utilise une bouteille en verre que je re-remplis.
    Au bureau, c’est bouteille en verre et mug. J’utlisais pres de 4 mugs jetables par jour avant, quell gachis.
    Niveau salle de bain, tes articles precedents m’ont beaucoup aide (les lingettes demaquillantes reutlisables, l’eponge de konjac et le deodorant lamazuna ont change ma vie). Merci pour ton aide 🙂

    • « Mon coloc adore les déchets » ! Ahahah chacun ses passions 😉 C’est top tous ces petits gestes cumulés au fur et à mesure, t’imagines si tout le monde s’y met le nombre de déchets que ça supprime ! Trop contente que mes articles t’aient aidé, bisous.

  • je me retrouve entièrement dans ta démarche. je fais la même chose depuis presque 3 an maintenant et je suis ravie de ma nouvelle vie. Peut-être un peu plus épuisante pour certaine choses, mais bon ans quel plaisir de faire oit même les choses! quelle fierté! 😉

  • Coucou Fanny,

    Ca fait déjà quelques mois que je suis ton blog mais je crois que c’est le premier com que je te laisse. Alors félicitations pour ce blog que j’adore parcourir et y découvrir tant de choses intéressantes, surtout de bonnes adresses/marques !
    Je fais également mon petit bonhomme de chemin sur la voie du naturel/bio/vie minimaliste. J’achète de plus en plus de vrac, réutilise mes sachets en papier, Etc…
    Mais comme beaucoup d’entre nous, je ne suis pas encore au niveau que je souhaite. Je m’y atèle jour après jour 🙂
    Merci pour cette article et tous les autres !
    Amicalement, Gladys

  • Pareil, j’achète beaucoup en vrac et produits frais, dans des sacs que je réutilise. Mes placards sont pleins de bocaux en verre pour le stockage. Quant à la cuisine maison, c’est un must !

  • Magnifiques ces petits bocaux à epices!
    Il y a un joint d’étanchéité avec? On les trouve où ?

    • Oui ils sont beaux 🙂
      Je les ai trouvé d’occasion dans des brocantes (sans les joints d’étanchéité), et les autres à IKEA (avec les joints).

  • Coucou …. J’ai déjà changé presque tous mes bocaux pour du verre , mais je n’ai jamais aimé le plastique … Par contre, pour les sacs de congélation, je ne peux pas remplacer par des boîtes , je n’ai pas la place, j’ai un petit congèl … et acheter en vrac, ici, ça ne se fait pas 🙁 Pour l’éponge Konjac , j’en avais déjà une , mais elle est colorée, alors je vais en racheter une naturelle 🙂 Le dentifrice à l’argile et à l’anis , je n’aime pas du tout la menthe 🙂 Enfin, on avance doucement 🙂 Merci à toi Fanny, je cherche aussi une recette pour faire mon produit vaisselle, est ce que tu en as une STP ???? Merci et gros bisous …

    • Les éponges konjac colorées sont naturelles, on leur rajoute des ingrédients naturels (argile rouge, argile verte…) pour leur donner des propriétés supplémentaires pour chaque type de peau, c’est intéressant. La blanche convient à tous les types de peau.

      Pour le produit vaisselle, Pin Up Bio a partagé ma recette sur son blog et sa chaîne YouTube (article et vidéo sur les produits ménagers maison).

  • Merci Fanny , un peu en retard … pardon 🙂

    Chez Pin Up Bio … j’aime, mais je suis perdue maintenant quand je vais chez elle , elle fait tellement de choses , elle est partout à la fois et moi, je ne sais plus où aller quand je cherche quelque chose 🙂

    Encore une question : les lingettes jetables , je n’y suis pas encore , j’ai du mal et j’ai l’impression qu’il en faut énormément !!

    Quand je me démaquille, j’en utilise 2 pour le visage … 2 pour les yeux … 1 pour le produit astringent et encore 1 pour l’Hydrolat …. 6 cotons à chaque fois … je sais ça fait beaucoup ..
    Alors, peux tu me dire comment tu fais avec les lingettes , compte tenu que moi, je me maquille toujours un peu …

    Gros bisous ma belle et une belle journée 🙂

    SI tu as 2mn, un moment pour me redonner cette recette , ce serait génial, sinon, j’essayerai de trouver chez elle, mais je n’ai plus beaucoup de temps en ce moment pour le net 🙂

    MERCI !!!

    • Je n’utilise plus de coton lavable depuis très longtemps, juste mes doigts pour masser l’huile sur mon visage (démaquillage), puis pour le laver au savon et à l’eau. Tu peux peut-être t’en passer aussi !

  • Merci Fanny … Je me disais que je prendrais éventuellement un gant de toilette … 🙂 donc, pas de souci , ça de moins à acheter 🙂
    Merci ma belle et une toute belle journée à toi ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *