Mon bilan après l’arrêt du gluten

Je publie enfin mon article sur l’alimentation sans gluten ! Cela fait 4 mois que j’ai décidé d’arrêter de manger du gluten, je vous en parlais sur les réseaux sociaux et à travers les recettes de cuisine sans gluten que j’ai postées depuis. J’étais impatiente de vous en parler plus en détails, de vous dire quel a été mon cheminement vers l’alimentation sans gluten et pourquoi j’ai décidé d’arrêter de consommer du gluten. Et surtout, surtout, les effets positifs sur ma santé que j’ai constatés suite à ce changement. Je vous en parle à la fin de l’article, c’est dingue vous allez voir !

« Ouais mais le sans gluten, c’est juste un nouveau truc à la mode … » Rassurez-vous, je pensais la même chose il y a quelques mois seulement. Pour tout vous dire, l’an dernier, je ne connaissais même pas le mot « gluten » ni ce que cela signifiait (ne vous moquez pas !). Alors moi je dis merci les tendances car j’ai pu à travers de nombreux articles en apprendre davantage sur le gluten. Passionnée de l’alimentation saine que je suis, j’ai creusé plus profondément le sujet pour en venir finalement à la conclusion : il faut que j’arrête de manger cette m**** 😉

lespetiteschosesdefanny_sans_gluten_glutenfree

Le gluten n’est pas bon pour la santé

Alors je ne vais pas vous faire un cours complet sur pourquoi le gluten n’est pas bon pour la santé (bien que cela pourrait être approfondi dans un futur article si cela vous intéresse), mais déjà juste le fait de savoir que les céréales qui contiennent du gluten (blé, orge, seigle, …) ont tellement été transformées par l’Homme ces derniers siècles qu’elles sont passées de 7 à 23 chromosomes (donc absolument pas possible de les digérer comme il faut), et bien ça ne me donne pas plus envie d’en manger que cela ! Aussi, s’il y a des personnes qui souffrent de la maladie cœliaque, d’une allergie forte au gluten, la plupart d’entre nous sommes intolérants ou sensibles au gluten. Et ça, ça n’est pas diagnostiqué, donc on ne le sait pas, et on peut vivre longtemps avec une sensibilité ou une intolérance au gluten s’en vraiment s’en rendre compte. Supprimez le gluten, et vous verrez que là, oui, on se sent bien mieux !

Le gluten est partout !

Premier constat après avoir décidé d’arrêter de manger du gluten : le gluten est présent absolument partout ! Du moins, dans la cuisine classique, traditionnelle. Comme je ne faisais pas attention à cela avant, je ne m’étais jamais rendue compte de la quantité d’aliments contenant du gluten qu’on ingurgite au quotidien. Alors il y a des aliments « évidents », comme le pain, les céréales, les pâtes, les pizzas, les tartes, les gâteaux, les biscuits, mais il y a aussi du gluten caché un peu partout. Les sauces et plats cuisinés, par exemple, en contiennent quasiment tout le temps, les industriels rajoutent du gluten pour changer la texture ou l’aspect du produit et le rendre plus attractif. La solution ? Cuisiner à partir d’aliments sains et non transformés, et à défaut apprendre à décrypter les listes d’ingrédients !

lespetiteschosesdefanny_sans_gluten_glutenfree

2 mois complets sans gluten

Au début j’avoue avoir pensé que c’était impossible de manger sans gluten, un peu comme supprimer les produits laitiers 😉 Mais « impossible n’est pas Fanny » ! Et finalement c’est facile. En cuisinant et en apprenant quels aliments ne contiennent pas du gluten (et ils sont hyper nombreux, je ne mange pas de la salade verte sans sauce ou des graines à longueur de journée), ça le fait carrément. Pendant 2 mois, en janvier et février, j’ai ainsi mangé à 95% sans gluten. Cela n’a pas du tout été contraignant. Je mangeais comme avant, sauf que j’ai remplacé les aliments avec du gluten que j’avais l’habitude de manger (pain, pâtes, pizzas, muesli principalement) par leurs versions sans gluten (faites maison, pas celles du supermarché, ne vous faites pas avoir) ou par d’autres aliments tout simplement. Il y a des aliments comme le pain que j’ai même carrément supprimé pendant ces deux mois, aucune valeur nutritionnelle.

Des effets plus que positifs sur ma santé !

C’est par cela que j’aurais dû commencer ! Pas pour vous convaincre, je ne suis pas un gourou du sans gluten, mais pour vous montrer ce que le gluten et l’alimentation industrielle en général provoquent sur notre corps et notre esprit.

♦ Dès les premiers jours, j’ai perdu les quelques kilos en trop que j’avais (je ne pourrais pas vous dire combien de kilos, je ne me pèse plus depuis longtemps, c’est mieux pour le moral essayez 😉 ). Juste en supprimant le gluten et sans changer quoi que ce soit d’autre dans mon alimentation. Comme quoi …

♦ J’ai aussi constaté que j’avais une bien meilleure énergie. Finie la flemme et les matinées à traîner au lit, j’avais la patate dès le petit matin et pendant toute la journée ! Plus de coups de barre non plus. J’avais envie de me bouger, de sortir de chez moi, de refaire du sport. Au niveau physique, j’étais comme reboostée, et avec le recul je vois à quel point le gluten avait supprimé ma vitalité et ma motivation.

Au niveau moral aussi, gros coup de boost après l’arrêt du gluten ! L’alimentation joue sur le moral et notre état d’esprit, je le contaste chaque jour. Sans gluten, j’étais hyper positive, le moral au top, et j’avais retrouvé toute ma créativité et ma confiance en moi. Tout est lié 😉

Reprise de l’alimentation avec gluten : mon constat

lespetiteschosesdefanny_glutenfreeAprès ces 2 mois sans gluten je n’ai fait que voyager jusqu’à aujourd’hui, en mangeant chez l’habitant la plupart du temps, et j’ai très rarement mangé sans gluten. Cela aurait été possible, mais je voulais voir aussi ce que cela faisait d’en remanger. Oui, je fais mes petites expériences ! Et bien tous les effets positifs que je viens de vous citer : envolés. Aujourd’hui je vais me poser pendant quelques mois et pouvoir de nouveau cuisiner, et forcément, ce sera … sans gluten 😉

J’espère que mon expérience du sans gluten vous motivera à vous tourner vers ce type d’alimentation vous aussi, rien de mieux pour une vie plus saine !

___________________________________________________

Et vous, avez-vous arrêté le gluten ? Vous en pensez quoi ?

Je suis curieuse de lire vos retours d’expériences ou votre avis sur la question !

Crédits photo : Google Images

Recherches utilisées pour trouver cet article :arrêter le gluten, arret gluten effets secondaires, régime sans gluten avis, arret gluten, arret du gluten, regime sans gluten effet immediat, pourquoi arrêter le gluten, combien de temps pour eliminer le gluten du corps, arret gluten symptomes, ne plus manger du gluten bienfaits

64 Commentaires ont été rédigés pour “Mon bilan après l’arrêt du gluten

  • Mon petit frère est intolérant au gluten, il a la maladie cœliaque. Ce fut très difficile pour notre famille de se mettre au sans gluten car il y a 10 ans on en parlait pas et les produits sans gluten étaient très cher. Heureusement qu il y avait l afdiag pour conseille et aider. Mais finalement après 10 ans de sans gluten nous nous portons bien :). C est un autre mode de vie, très contraigant pour mon frère car il ne peut pas aller dans tous les restos et ne peut plus manger tout ce qu il veut.
    Bonne continuation
    Marie ( Sourionsavantout sur Instagram)

    • Merci pour ton témoignage Marie ! Il est vrai que c’est difficile de manger sans gluten du tout du tout car il est présent partout, sous forme de traces seulement parfois …

      • Bonjour Fanny je me présente Louis je travaille chez RTL aux côtés de Flavie Flament. Nous consacrons lundi prochain une émission sur le régime sans gluten. Nous aimerions avoir des témoignages de personnes concernées. Plus particulièrement de personnes qui se pose des questions sur le régime sans gluten. Nous aimerions beaucoup entendr evotre témoignages.

        Merci d’avance pour votre réponse.

        Louis

  • Super article!
    Je me met au sabs gluten, sans laitages pdt 3 mois (je ne mangeais déjà plus de viande avt).
    Je streeeesse… oui oui. Le gluten c’est toute ma vie. Comme tt le monde je suppose 🙂
    Donc… c’est parti pour 3 mois! Quabd j’entends les effets positifs… J’ai hate. Ca m’aide a passer au dessus de mes appréhensions 🙂
    Merci pour tes partages

    • Peut-être vaut il mieux réduire petit à petit avant d’arrêter radicalement les produits laitiers et avec gluten ? Pour moins te frustrer, te detoxifier et te rendre la tâche plus facile 😉 En tout cas rappelle toi que c’est ce qu’il y a de mieux pour toi et pour la planète !

  • Bonjour! Et bien moi je suis mi figue mi raisin comme on dit! Ma tante a la maladie et j’ai vu son moral baisser de semaine en semaine a force de devoir toujours tout calculer, ne plus aller au restaurant, devoir tout cuisiner elle même…. vraiment cela ne me fait pas envie! Et puis je me dis que l’espérance de vie n’a fait que ralonger au cours du dernier siècle alors que les générations précédentes mangeaient beaucoup plus de pain que nous. Alors au final je me dis a quoi bon? En fait je ne me sens pas prête a « sacrifier » mon plaisir de manger, de tout, ou je veux et quand je veux
    Oui bon en fait je suis vraiment figue et pas du tout raisin! Ahah!!

    • Merci pour ton témoignage !

      C’est vrai qu’on a tendance à penser que c’est horrible d’être cœliaque ou allergique à un aliment en particulier, car c’est contraignant et très difficile dans notre société industrielle. On a tendance aussi à plaindre ces gens, ou alors ces gens-là nous disent qu’on ne connaît pas notre chance de pouvoir en manger (du gluten, par exemple).

      Vraiment, une chance ?

      Je pense justement que si l’on s’aime et qu’on veut le meilleur pour nous, on ne mange pas de choses qui ne sont pas saines, naturellement, sans se priver. La privation crée une frustration mais moi je n’en ai jamais ressenti aucune, je suis très gourmande et me fait plaisir tous les jours sans pour autant manger de la viande, du poisson, du gluten, des produits laitiers ou des sucres raffinés.

    • Bonjour fanouch63 je me présente Louis je travaille chez RTL aux côtés de Flavie Flament. Nous consacrons lundi une émission au régime sans gluten, et votre avis « mi figue mi raisin » nous interesse beaucoup !
      L’émission à lieu lundi entre 15h et 16h et il tout à fait possible de témoigner anonymement.

      Vous pouvez me contacter par mail : workinlouis@gmail.com

      Merci d’avance pour votre réponse Louis

  • Totalement d’accord avec toi Fanny ! Cela fait environ 9 mois que nous avons arrêté le gluten et le verdict est sans appel : on vit bien mieux sans !
    Nous aussi, nous avons constaté que l’arrêt du gluten permet de renouer avec le naturel, de se sentir mieux dans son corps et dans sa tête, et d’être beaucoup plus énergique.
    Le plus fabuleux : c’est qu’une fois que l’on a goûté à tous ces effets positifs, on renoue avec le naturel et on a envie que d’une chose : poursuivre dans cette voie.
    Rien n’empêche quelques écarts de temps en temps : ils ont le mérite de nous rappeler pourquoi on a arrêté !

    • Super retour d’expérience, merci ! Cela me conforte de voir que je ne suis pas la seule 🙂

  • Merci Fanny pour ce super article. Encore une fois tu nous interpelles, sur des choses fondamentales pour notre bien être, pour notre santé. C’est vrai nous avons des choix à faire, qu’est ce que nous voulons vraiment ? Et à partir de là, quoi changer dans nos habitudes…Mais attention à trop de rigidité et oui au petit plaisir de temps en temps

    • Si on croit qu’il y a de la rigidité dans mon mode de vie ou d’alimentation, c’est une fausse idée 😉 Je me fais plaisir tous les jours, même sans gluten : gâteau, pâtes, pizzas, tartes … sans gluten !

  • Bonjour Fanny je te suis sur Instagram. Et ton parcours me facine. Concernant le sujet de cet article, je connais bien, ma belle sœur est intolérante au gluten du coup ce sujet me sensibilise beaucoup. Lorsqu’elle vient chez nous on est hyper attentifs a tout ce qu’on lui cuisine et au ustensile utilise en cuisine.

    • Salut Angie ! Ravie de te lire ici 🙂 Et merci pour ton petit mot, c’est très gentil ! A bientôt

  • arrêter le pain…non, je pourrais pas!

    • Tu peux manger du pain sans gluten, il y a tout un tas d’autres farines qui ne contiennent pas de gluten et qui font de très bons pains 🙂

  • Tu me donnes envie de tester moi qui me trouve souvent fatigué sans comprendre pourquoi! Parfois je me sens même fatiguée dès le réveil et après une nuit de sommeil « normale »! Et je sais que j’ai des tendances anémiques aussi… Peut être que je fais partie des gens intolérants au gluten sans le savoir! Il faudrait vraiment que je teste. Ce ne serait pas facile moi qui vit avec un italien pizzaiolo de métier et gros mangeur de pâtes! Et mes petits déj sont constitués de gluten (porridge avec flocons d’avoine, pain de seigle, etc….) expérience à tenter tout de même…

    • A tester en effet tu me diras si tu te sens mieux ! Moi j’adore la cuisine italienne, les pâtes, les pizzas … maid maintenant j’en mange sans gluten et sincèrement c’est vraiment tout aussi bon Pas d’effet ventre balloné après ça c’est top !

  • Super intéressant ! 🙂
    Je viens de voir pas mal de choses sur le lait et le gluten, et je me rends compte que j’ai souvent mal au ventre (pour pas dire quasi tous les jours) et j’ai aussi la peau un peu mixte et tendance à faire pas mal de points noirs sur le nez..
    Je me demande si tu sais si ca a des effets sur la digestion, et sur la qualité de la peau? Savoir un peu ton ressenti à ce niveau là 🙂
    En tout cas je vais tenter une à deux semaines sans pour voir ce que ça donne 🙂

    • Ah oui ça joue carrément sur la digestion et la qualité de la peau, bien vu ! Tu verras en arrêtant produits laitiers et gluten c’est juste magique comme on retrouve un corps en pleine santé 🙂

  • super , j’aimerai vraiment essayer mais ça me parait dur quand même ! moi j’ai tout le temps le ventre gonflé , dés que je mange quelque chose , on dirait une femme enceinte de 4 mois , c’est horrible ! je suis déjà végétalienne , alors arrêter le gluten , il faut que j’essaie au moins une semaine ! merci !

    • Hello Cindy !
      Non ce n’est pas si difficile tu verras, si tu as des questions sur les alternatives possibles je peux te guider si besoin 🙂
      Il se peut que tes maux de ventre viennent de là, fais l’experience pendant quelques jours pour te faire ton propre avis !
      A bientôt 🙂

  • Merci pour le partage d’expérience. Comme toi j’ai testé l’arrêt du gluten pendant 2 mois et j’ai observé d’excellents résultats: plus mal au ventre du tout, énergie en hausse, meilleur moral. J’ai arrêté ce régime qui est quand même assez contraignant et mes maux de ventre sont revenus aussi sec. Je compte me reprendre en mains et continuer à limiter le pain, les pâtes et les pizzas car même si j’adore ça, j’aime encore plus me sentir en forme 🙂
    Bises

    • C’est super !
      Si tu aimes beaucoup les pizzas et les pâtes, les tartes, les gâteaux … (comme moi ^.^) au lieu de t’en priver ou de restreindre, ce qui mène à une frustration, pourquoi ne pas manger leur version sans gluten ? Je cuisine très souvent des pizzas ou tartes en faisant ma propre pâte sans gluten qui est tout aussi simple à réaliser qu’un pâte avec de la farine de blé 😉

  • Salut Fanny,

    Merci beaucoup pour ton article très intéressant. J’aimerai bien essayer mais il me faut trouver une alternative pour le petit déjeuner. Je me demandais quelle était ta recette pour le pain ainsi que pour ton muesli, enfin si tu partage cette recette 🙂

    • Salut Vanessa !

      Alors comme je le dis dans l’article je ne mange plus de pain ou très rarement, je n’ai pas de recette … mais si tu veux te lancer dans la confection d’un bon pain sans gluten maison, il existe des recettes sur le net et des machines à pain avec option pain sans gluten aussi (car la pate est différente de celle d’un pain classique).
      Pour le muesli, je fais souvent celle-là : http://www.lespetiteschosesdefanny.com/granola-vegan-sans-gluten 🙂

  • Coucou Fanny,

    Je suis curieuse… Cette histoire m’intrigue en effet. J’ai l’impression que plus je me documente, plus je me questionne et plus je constate que notre manière de nous nourrir est à l’opposé de ce quelle devrait être. Quand on décide de devenir végétarien, puis végétalien, puis végan, puis sans gluten, puis sans sucre raffiné, tout le monde autour de nous commence à nous dire qu’on est trop restrictif, trop chiant, trop extrême. Mais finalement, si on prend le problème dans l’autre sens, c’est peut être notre société actuelle qui est trop !
    Ce que les gens ne comprennent pas, c’est qu’avec l’industrialisation, on cherche à nous goinfrer de conneries (au sens propre comme au sens figuré d’ailleurs), du moment que cela rapporte des milliards à l’industrie agro-alimentaire…
    Et dire que quand j’étais jeune, je ne comprenais pas les choix étranges de ma voisine qui était à fond dans le bio. Aujourd’hui, je me rends compte qu’elle avait bien raison. J’espère donner les bons conseils et les bonnes habitudes alimentaires à mes enfants plus tard. En attendant, je continue d’essayer de ne plus être le mouton de la société de consommation. Pas simple tous les jours…
    Merci pour cet article qui donne bien envie de s’y mettre !

  • Et oui, il faut simplifier notre alimentation et retourner à des produits naturels et non transformés. C’est pas plus compliqué que ca !
    Mais totalement à l’opposé de notre société je te l’accorde. Bon, ce n’est pas en continuant avec ce type d’aliments qui détruisent la santé et la planète qu’on va s’améliorer hein ?

    En tout cas pour le gluten je t’invite fortement à le supprimer quelques temps pour voir les bienfaits d’une alimentation sans gluten. Pour ma part, je ne retournerai pas en arrière c’est le jour et la nuit.

  • Merci pour cet article.
    J’ai très envie de passer au sans gluten.
    Je vais déjà éliminer les produits laitier car mon estomac c’est plus possible.

    Et quand je lis tous les effets positifs que vous citez je me dis que franchement ça vaut la peine.
    Par contre une tite question. Quand vous dites que vous ne preniez pas de produit nommé sans gluten mais que vous les faisiez vous même. Puis je vous demander pourquoi?
    C’est sans doute une question d’habitude mais j’avoue que je serai tenté d’aller au super marché et de prendre les produits sans gluten.

    Bien à vous

    • Bonjour Lana !

      Les produits industriels sans gluten ne sont pas forcément bons pour la santé : additifs, aliments pollués, maïs OGM … ce n’est pas parce que c’est sans gluten que c’est toujours bon 😉 Il faut voir ce qu’ils ajoutent aussi pour compenser le « sans gluten ».

      Je préfère personnellement savoir ce qu’il y a dans ma assiette : des aliments bio, peu transformés et qui apportent de bons nutriments à mon corps.

      Ceci dit, cela ne veut pas dire que TOUS les produits sans gluten du supermarché sont mauvais, il faut juste faire attention aux ingrédients, entre autres.

      Si cela vous intéresse, voici l’enregistrement d’une émission de radio à ce sujet à laquelle j’ai participé il y a quelques mois : http://lespetiteschosesdefanny.com/sans-gluten-meilleur-sante-passage-radio-rtl/

      A bientôt !

      • Bonsoir

        Oui je comprend 😉
        Pour le coup j’Ai pris du sans gluten et bio 😉
        J’avoue que j’en suis de plus en plus sensible lol

        La ou c’est compliqué c’est quand je vais être invité. Après verte je ne suis intolérante mais je veux faire bien alors ça deviens compliqué :/
        Mais je vais y arriver 😉

        Merci pour l’enregistrement 😀
        Je vais l’écouter 😀

        À bientôt ♡

  • Bonjour, merci pour ce témoignage, qui confirme tout ce que je ressens depuis maintenant 3 mois…j’ai arrêté le gluten à la mi-aout, parce que j’étais écoeurée de tout ce que je mangeais (l’été c’est terrible, apéros, pique niques, sandwichs, etc..). J’ai perdu 5 kgs en 1 mois sans aucun effort (et s’en m’en rendre compte !), et surtout ça a incroyablement changé mon energie (même à la rentrée et cet automne je ne ressens aucune fatigue !) et surtout, trés important pour moi, mes émotions : je suis zen, un moral d’acier, et plus de hauts et bas émotionnels….
    J’étais la première étonnée, voire sceptique, alors j’ai fait l’expérience et remangé « normalement » (pain, pâtes, etc) : au bout de 3 repas (une journée !), le lendemain, tout partait de travers : mon humeur, mon moral, j’étais crevée, et ballonnée….
    Bref, je fustigeais les intégristes du sans gluten avec mépris, maintenant j’en fais trés joyeusement partie, et je reviendrais à mon ancienne alimentation pour rien au monde….

  • Je confirme. Ca fait 6 mois que je ne mange plus de pain et tout ce qui contient la farine de blé, orge, avoine etc. Je constate, que mes genoux ne sont plus « rouillés », je me sens bien, j’ai de l’énergie, je suis en pleine forme.
    Et pourtant, les analyses pour Intolérances alimentaires que j’ai fait ne montre pas, que je suis intolérante au gluten. Donc, il y a autre choses dans le blé, qui abîme notre santé.
    A savoir: blé et autres céréales sont modifié génétiquement. C’est surement de là le problème vient

  • Il n’a pas encore été prouvé scientifiquement que gluten n’est pas bon pour la santé. Le fait que l’on s’attarde davantage sur ce que l’on mange (regarder les étiquettes des produits acheter, faire attention aux valeurs nutritionnelles…) est la raison pour laquelle les personnes qui commencent un régime sans gluten se sentent mieux: CAR ELLES MANGENT MIEUX tout simplement, ça ne veut pas dire que le gluten exerce sur l’organisme un quelquoncque effet nocif (je ne parle pas des gens qui sont intolérents au gluten bien évidemment sur qui le gluten exerce bien entendu un effet nocif, mais cela concerne uniquement une petite partie de la population en France).
    Donc non je suis désolé mais le gluten n’est PAS dangereux pour la santé (info importante pour les personnes qui commencent des régimes sans gluten pour cette raison)

    • Pourquoi se faire le défendeur du gluten ?
      Je vous invite à lire entre autres Gluten, comment le blé moderne nous intoxique de Julien Venesson.
      Manger sans gluten ne veut pas dire manger sainement, c’est totalement faux. On peut manger des aliments très sains en mangeant sans gluten, tout comme on peut avoir une alimentation riche en sucre, graisse, calories vides, produits animaux etc… tout en mangeant sans gluten.
      Le fait est qu’en arrêtant que le gluten, même en gardant une alimentation peu équilibrée, il y a un réel « mieux ».
      Des études ont été et sont menées sur le gluten, mais même sans études l’évidence est là : le gluten à tellement été modifié qu’il en est devenu nocif pour notre organisme. Je peux comprendre le besoin rassurant de se fier à des études scientifiques (la plupart étant tout de même faussées, qu’on se le dise), mais le ressenti et l’expérience sont tout aussi révélateurs de vérité.

      • Je suis d’accord avec vous sur le fait que si vous ressentez (personnellement) du mieux avec un régime sans gluten il est normal que vous ayez envie de continuer.
        Je ne me pose pas en défenseur du gluten, je veux seulement préciser qu’une expérience personnelle n’est pas révélatrice de vérité, c’est UNE expérience. Je ne ressent pas le besoin de me « rassurer » avec des études scientifiques, je ressent le besoin d’avoir un point de vue objectif sur la molécule qu’est le gluten et ses effets réels sur l’organisme.
        Je ne critique pas du tout votre point de vue, je peux le comprendre, mais présenter votre point de vu et votre expérience comme une réalité universelle n’est pas révélateur de vérité (car oui, votre point de vu est faussé, qu’on se le dise) et peut même ammener à la diffusion de fausses informations. D’autres part, la modification de molécules n’est pas nécessairement synonyme de nocivité pour l’organisme (je fais des études de pharmacie, ainsi la modification de molécules est mon domaine et les médicaments que vous consommez ne sont pas fait pour tuer les Hommes, quoiqu’on en pense).
        Puisque vous me proposez des ressources bibliographiques, permettez moi de vous proposer ceci , une courte vidéo d’un médecin (Michel Cymes, vous en avez déjà sûrement entendu parler) qui explique mieux que moi ce que je veux vous faire comprendre: https://www.youtube.com/watch?v=mO1a2jD1Sc4 (la partie sur le régime sans gluten commence à partir de 3’30 »)

        • Depuis quand les médecins et les scientifiques sont fiables lol comme pour le cancer et la chimiothérapie

        • Au sceptique ici présent, vous devriez lire la docteure Jacqueline Lagacé à ce sujet. L’arrêt du gluten et des produits laitiers l’a littéralement sauvé de sa maladie dégénérative. Notamment, elle a passé de la chaise roulante à un marathon. Le tout puissant cartel du blé, pensez-y! Les médecins vont avec l’argent. C’est payant pour eux des gens malades, ça fait vivre l’industrie pharmaceutique. Le blé aussi est payant… Autrement, pourquoi ne diraient-ils pas la vérité? Combien de gens souffrant de polyarthrite rhumatoïde se portent mieux depuis l’arrêt du gluten? Des autistes? Des hypothyroïdiens? Etc. Des tonnes!!! Si la médecine traditionnelle se répugne à affirmer le contraire, certains docteurs le font. Il est même désormais établi que le gluten est indigeste, mais qu’un intestin présumé « sain » contient les enzymes nécessaires pour le digérer. C’est donc, à proprement parler un poison. Le gluten vous convient? Parfait. Mais, d’autres pensent à leur santé d’abord et avant tout, ont parfois des malaises, douleurs et problèmes et constatent les effets bénéfiques de l’arrêt du gluten. À écouter les docteurs, il faudrait rester malade… Je l’ai arrêté, moi aussi et j’ai pu sortir de mon lit de douleur, bien qu’ils ne me croient toujours pas, moi et les quelques milliers d’autres personnes… Voici le lien pour la docteure Lagacé qui parle aussi du docteur Signalet. https://jacquelinelagace.net/

  • Bonjour et merci pour votre témoignage.
    Cela fait 10 jours que j’ai arrêté le gluten car je soupçonne chez moi une forme d’intolérance intestinale (ventre gonflé).
    Le résultat est surprenant car mon ventre est devenu plat, je ne me sens plus comme un ballon de baudruche!
    Je vais donc continuer mon sevrage…

    Par contre j’aimerais savoir si d’autres personnes ressentes le même effet que moi, c’est à dire un regain d’appétit énorme! J’ai faim et mon corps réclame des calories. J’associe cet effet à l’arrêt du gluten…

    • Bonjour Pascal,
      Effets observés de mon côté également !
      Quand on mange des aliments contenant du gluten, cela fait gonfler le ventre et « remplit » davantage, voilà pourquoi on a besoin de plus manger.

  • bonjour
    j’ai supprimée le gluten de mon alimentation (sauf gâteaux occasionnellement mais vraiment pas beaucoup que le weekend)) j’avais énormément de douleurs intestinales et douleurs articulaires et depuis plus mal
    mes douleurs articulaires aux mains disparus pourtant mains qui se déforment
    l’annee dernière j’avais du faire une infiltration cette annee rien

    • Merci Martine pour votre témoignage !
      Heureuse que vous ayez trouvé un mieux-être en supprimant le gluten 🙂

  • Bonjour!!
    Je viens de découvrir votre blog avec grand plaisir. Après une reprise en main de mon alimentation il y a tout juste un an, je commence à m’intéresser au sans gluten. En effet, malgré 8 kilos perdus, je me sens encore parfois toute gonflée au niveau du ventre et je manque d’énergie. Je « surfe » donc à la recherche d’informations et de témoignages et je découvre votre blog plein de peps! Alors bravo à vous!
    Je vais continuer à chercher comment m’y prendre et me lancer dans cette aventure!
    Bonne continuation!

  • Salut Fanny,
    J’ai compris il y a plusieurs mois que j’étais sensible au gluten (et surement au lactose aussi).
    Cependant je n’ai pas encore franchi le pas de manger « sans ». J’ai l’impression que c’est très difficile et très contraignant et fatalement ça me fait peur. J’ai aussi peu de connaissances sur quels sont les aliments autorisés / « interdits ».
    Il faut cependant que je me lance, plus les jours passent plus les effets se font ressentir sur mon corps … (et surement sur mon mental aussi).
    J’ai commandé quelques livres que tu recommandes mais je souhaiterai avoir d’autres retours, ou une sorte de guide du « comment apprendre à manger sans ».
    Penses tu pouvoir consacrer un article à ce sujet avec ta propre expérience par exemple ?

    Merci beaucoup d’avance
    Laurence

  • Moi ausi j’ai arrêté le gluten n(ayant pourtant aucune intolérance au gluten.
    Je me sens mieux et plus léger : les effets positifs sont là .

  • Bonjour à toi et merci pour ton article, j’ai 46 ans et souffre depuis environ 3 ans des symptômes que tu décris plus haut. je vais essayer de manger sans gluten. j’ai une question : que se passe t il si on mange sans gluten au quotidien et qu’au cours d’un repas a l’extérieur (restaurant ou famille) on remange normalement juste pour un repas ? cela ne « détruit » pas tout ?
    je te remercie pour ta réponse, je découvre ce monde….. à bientôt ^-^

    • Bonjour,
      Non cela ne détruit pas tout, tu risques cependant d’avoir mal au ventre car plus habituée mais cela dépend de chacun. Le mieux étant de ne plus manger du tout de gluten pour ne pas en avoir dans l’organisme. Si tu décides d’en manger à nouveau ensuite, pas de problème par contre, il faudra juste peut-être te réhabituer.

  • Bonjour

    Si les cereales ont ete aussi transformees par des biologistes machiaveliques,ne serait il pas tant encore de revenir en arriere?
    Une precision sur les agriculteurs qui ne peuvent peut etre pas faire autrement,mais on peut dire que les champs ne manquent pas de produits chimiques ,grace a l aspersion surrabondante.
    Cette annee ,aucune abeille.
    Pourquoi autorise t on encore autant de mauvaise chose dans les plats prepares?

  • Après un mois d’enfer (nausées, diarrhées, ballonnements, fatigue, état dépressif), je viens tout juste de recevoir le diagnostic de la maladie cœliaque. Terminé le Gluten!. C’est tout de même un choc d’apprendre cette nouvelle. Disons que le moral était à plat. Mais le hasard fait bien les choses, je suis heureuse d’être tombée sur votre site. Tout ce que je lis parle de « contraintes » mais ca fait du bien de lire enfin les vertus de vivre sans Gluten. Merci de partager ton expérience, cela fait du bien à d’autres au passage 😉

  • Bonjour Fanny, bonjour à tous,

    Ma maman est cœliaque et pour ma part beaucoup de maladies « auto-immunes ». Les plus gênantes : le psoriasis sévère et les rhumatismes psoriasiques.

    Mon instinct me disait « change ton alimentation », un jour j’ai franchi le pas…

    4 mois sans gluten :
    – diminution impressionnante de mon psoriasis dont je ne souffre plus alors que c’était très handicapant (corps entièrement couvert, douleurs, tâches de sang, peau qui pèle etc…)
    – plus de rhumatismes
    – plus de maux de ventre
    – 2 ème grossesse en pleine forme (4e mois à ce jour), je suis entrepreneur, j’ai un bébé d’un an, je fais beaucoup à la maison et tout ça dans la bonne humeur avec une santé de fer !! C’est le cas de le dire car je ne suis plus anémiée !
    Vu le changement radical je pense que je suis soit cœliaque comme ma mère soit très intolérante.
    Je précise que je mange déjà quasi sans lait de vache ce qui peut aider à la bonne santé.
    J’écris ce message pour encourager tous ceux comme moi qui souffrent de pso grave et qui ne le supportent plus, qui ont tout essayé des méthodes les plus douces aux immunosuppresseurs. Ce n’est pas une fatalité. Si ce n’est pas le gluten c’est autre chose mais en aidant son soi intérieur par des thérapies et en trouvant ce qui génère l’inflammation dans notre organisme on peut obtenir des résultats pour ma part incomparables à ceux obtenus grâce aux médocs. 15 ans de combat contre les pso et 4 mois pour revivre sans gluten ni lait de vache.
    À bon entendeur !

Rétroliens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *