Comment végétaliser son assiette ? Lili nous dit tout !

au-vert-avec-lili-interview-alimentation-saine-vegetale-sans-gluten-vivante-crue
Bonjour les beautés,

Aujourd’hui je vous retrouve avec l’adorable, la pétillante, la génialissime Lili du blog culinaire Au Vert avec Lili ! J’ai eu l’immense plaisir de m’entretenir avec elle la semaine dernière, vous allez voir c’est passionnant 🙂

Lili est devenue végétalienne en 2012, et depuis elle a aussi testé l’alimentation crue, vivante, sans gluten et a même suivi un régime sans aucun sucre ni levure. Elle nous parle de toutes ses expériences et nous donne plein de bons conseils pour végétaliser son assiette facilement !

Vous pouvez écouter le podcast de l’interview en live en cliquant sur le bouton PLAY sur le lecteur en haut, ou télécharger le MP3 en faisant un clic droit sur ce lien pour l’écouter facilement où et quand vous le voulez (dans les transports, pendant votre séance de sport, quand vous cuisinez…).

 

N’oubliez pas de me dire en commentaire si ce genre d’interview vous plait, ainsi que le format podcast ! Merci 🙂

 

– Retranscription écrite de l’interview –

Les Petites Choses de Fanny : Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle interview du blog Les Petites Choses de Fanny. Aujourd’hui je suis ravie d’être avec Lili du blog Au vert avec Lili, qui est un blog de cuisine végétale, bio et souvent sans gluten. Donc bonjour Lili !

Au Vert avec Lili : Bonjour Fanny !

Les Petites Choses de Fanny : Tu vas bien ?

Au Vert avec Lili : Je vais très bien et je suis vraiment heureuse de te parler, en vrai, c’est trop bien !

Les Petites Choses de Fanny : Merci d’être là ! Donc j’ai souhaité t’interviewer aujourd’hui puisque cela fait plusieurs années que tu as adopté une alimentation saine, une alimentation végétale mais aussi, on va le voir après, parce que tu t’es tournée vers une alimentation plus crue et plus vivante. Avant de parler de ça, est-ce que tu peux te présenter à nos auditeurs ?

Au Vert avec Lili : Oui, bien sûr. Donc en vrai je m’appelle Alice mais tout le monde me surnomme Lili depuis des années et des années. Je suis végétalienne depuis 2012, c’est à ce moment-là que j’ai lancé mon blog de recettes. Parce qu’à l’époque je voulais rassurer ma maman que je n’étais pas en train de me nourrir que de salades. Petit à petit c’est devenu une vraie passion, enfin tu connais ça toi aussi, on se lance dans quelque chose qu’on aime et puis ça devient un peu toute notre vie. Et puis, en plus, j’ai constaté que mon blog plaisait et intéressait du monde donc j’ai continué là-dedans. Maintenant je fais beaucoup de cuisine. J’habite dans le Sud-Est de la France avec mon mari, on a pas mal de chats dont on s’occupe. C’est la belle vie j’ai envie de dire !

creme-dessert-facile-vegan-au-vert-avec-lili

Les Petites Choses de Fanny : Super ! Donc ton alimentation est végétalienne et majoritairement sans gluten, c’est bien cela ?

Au Vert avec Lili : Oui, c’est cela. En fait, j’ai une alimentation « saine » depuis pas tant d’années que ça. Je suis végétalienne depuis 2012 mais au début je mangeais n’importe quoi. D’ailleurs, quand je suis devenue végétalienne j’ai pris plein de kilos. Ce n’étaient pas des kilos de joie en plus, c’était plutôt des kilos de pâtes, de pizzas … Parce que justement je ne voulais tellement pas rentrer dans le cliché du végétalien qui mange de la salade verte et des graines germées qu’au début j’ai un peu démarré en version plutôt fast-food. Et petit à petit j’ai commencé à vraiment m’intéresser à l’alimentation. Parce que c’est vrai que quand on devient adulte, on mange un peu ce qu’on nous a appris, la manière dont nos parents cuisinaient pour nous, notre famille… Après on se retrouve à vivre tout seul, et on se dit « oh la la qu’est-ce que je vais faire ? ». C’est vrai que souvent on a tendance à reproduire un peu ce qu’on mangeait quand on était plus jeune. Et du coup petit à petit je me suis renseignée. Je me suis dit « est-ce que mon modèle alimentaire est juste ou pas ? ». C’est vrai qu’en devenant végétalienne, c’était l’occasion de revoir un peu tout ça. Et puis j’avais pas mal de problèmes digestifs depuis pas mal d’années. Je me suis que comme les médecins ne trouvent rien, j’entends parler du gluten, peut-être que ça pourrait venir de là. Donc j’ai arrêté de manger du gluten. Et miracle ! (rires) Ou presque. En tout cas, ça a commencé à aller mieux à ce niveau-là. Je me sentais bien moins lourde après les repas. J’avais moins de remontées acides, de ballonnements, de choses comme ça. Donc le végétal c’était par raison éthique et le sans gluten c’est vraiment pour des soucis digestifs.

En fait, le cru est un peu venu de là aussi. Petit à petit je me suis rendue compte qu’en m’alimentant mieux je me sentais mieux aussi. Comme je te le disais au début, avant je mangeais plutôt mal et je boudais assez les fruits et les légumes. J’entendais aussi beaucoup parler d’alimentation vivante. Bon j’aime bien tout tester moi en fait. Je suis curieuse, je lis plein de trucs. J’aime bien faire mes propres expériences, mes propres petits tests. Donc j’ai essayé l’alimentation vivante pendant 2 mois à 100%. Il s’avère que c’était quand même très contraignant d’un point de vue social, c’est-à-dire que je me suis retrouvée le jour de Noël en disant à ma maman qui venait de faire l’effort de cuisiner une super terrine vegan pour tout le monde « écoute ce n’est pas cru, je n’en mange pas. »

Les Petites Choses de Fanny : Ah oui d’accord, après cela restreint énormément les possibilités c’est sûr.

Au Vert avec Lili : Oui, c’est cela. Donc du coup, je l’ai fait pendant 2 mois à fond. Là aujourd’hui je continue à manger du cru mais à ma façon. De cette expérience, j’en ai retiré que du bénéfique, c’est-à-dire que maintenant je mange cru pas tout le temps mais dans la journée je vais manger plein de choses crues. Le matin je ne commence plus par un café, je commence par un smoothie par exemple. C’est mieux, je le sens.

makis-legumes-vegan-auvertaveclili

Les Petites Choses de Fanny : Oui, tu te sens mieux dans ton corps depuis que tu as modifié ton alimentation.

Au Vert avec Lili : Exactement. C’est pour ça que je continue dans cette voie-là. En plus je me régale ! Par exemple j’ai lancé un concours sur mon blog en disant aux gens « qu’est-ce que vous aurez envie de voir dans les mois à venir ? » et il y a quelqu’un qui m’a dit « un Paris-Brest ». Et c’est vrai que moi, honnêtement, je me régale plus des fois avec une pomme qu’avec une pâtisserie maintenant, vraiment. Si bien que je ne me vois pas du tout faire un Paris-Brest parce que juste je n’en ai pas envie. Mes goûts ont aussi changé. Je me suis rendue compte qu’en allant vers une alimentation plus simple, avec moins de produits transformés, plus de produits naturels, je me sentais mieux et du coup c’est ce dont j’avais envie. Cela me convient vraiment bien.

Les Petites Choses de Fanny : C’est super, tu écoutes ce dont ton corps a besoin vraiment. C’est pour cela que ça te fait plaisir.

Est-ce que tu peux nous dire quelle est ta journée de repas type maintenant ?

Au Vert avec Lili : Alors maintenant par exemple le matin je vais manger un smoothie, ou des fois je me fais un lait d’or quand j’ai vraiment très froid en plein hiver. C’est vraiment bien, je ne sais pas si tu connais, c’est une boisson avec du curcuma et du lait végétal.

Les Petites Choses de Fanny : Ça doit être bien ça pour l’hiver pour bien booster l’organisme.

Au Vert avec Lili : Oui tout à fait, donc ça j’adore. Sinon je me fais un smoothie, j’adore aussi le côté onctueux. Je trouve ça mieux qu’un thé ou un café. Souvent je vais manger des fruits ou des fruits secs, cela dépend vraiment de ma faim. J’essaye vraiment de ne pas me dire « je vais manger ça », je m’écoute, je mange lentement et je me dis « de quoi tu as envie ? ». Donc souvent c’est des fruits le matin, j’ai envie de fruits.

Le midi j’aime bien les grosses salades, que ce soit des salades de verdures mais aussi avec des légumineuses. Par exemple une salade avec du sarrasin, avec des lentilles, avec de la betterave ou de la carotte râpée. Et j’aime bien mettre plein de petits trucs comme des graines de tournesol, des graines de courge … j’appelle ça des « grigris » moi (rires). Je saupoudre, des fois je me fais un petit mélange de plein de graines. Je l’ai toujours sur moi comme ça au bureau je peux secouer mes petites graines sur ma salade.

nouilles-courge-pesto-epinards-fromage-cajou-tomates-coco-curry-vegan-auvertaveclili

L’après-midi je fais toujours un goûter, c’est important le goûter (rires). Souvent ça va être du chocolat parce que j’adore le chocolat, du chocolat cru d’ailleurs, c’est super bon !

Les Petites Choses de Fanny : Et tu peux nous dire la différence entre chocolat normal et chocolat cru ?

Au Vert avec Lili : Bien sûr. Il y a deux différences. L’une, c’est la manière dont c’est fabriqué. Pour le chocolat cru, la fève de cacao ne sera pas cuite. Du coup tu préserves vraiment tous les nutriments du chocolat. Souvent on dit que le chocolat noir c’est riche en magnésium, mais le chocolat c’est comme tout, c’est un peu un légume quelque part, quand tu le cuis il perd de ses nutriments. Donc le chocolat que tu achètes sous forme de tablette il a déjà beaucoup moins de magnésium que le chocolat cru par exemple.

Ensuite au niveau du goût, je pense que ceux qui n’aiment pas le chocolat noir aimeraient bien le chocolat cru parce qu’il est beaucoup plus doux. C’est vraiment le chocolat parfait au niveau du goût. Ce n’est pas du chocolat au lait, ce n’est pas du chocolat noir mais c’est un entre-deux.

Les Petites Choses de Fanny : Tu me donnes envie de tester !

Au Vert avec Lili : Oui, il faut que tu goûtes. Bon après, on en devient vite accro ! Donc voilà, ça j’aime bien au goûter ou alors des fois je me prépare quand j’ai le temps un petit muffin aux fruits rouges ou une gourmandise, ça j’adore.

Et ensuite le soir, je suis avec mon mari, c’est là où je retrousse mes manches. Souvent je fais un super repas. Le soir, j’ai envie de cuit parce qu’il fait froid, en ce moment surtout. J’aime bien les légumes au four ou les légumes farcis. C’est toujours des légumes cuits, ou une grosse soupe. Et puis souvent je fais des petites galettes de légumes ou de flocons de sarrasin, de millet ou d’azuki. J’essaye de mettre un peu de mâche ou d’épinards, un truc un peu vert quand même. Voilà, tu vois c’est très simple en fait.

Les Petites Choses de Fanny : Oui mais souvent quand c’est simple, c’est que c’est le moins transformé, et puis c’est meilleur. On le dit que le plus simple c’est le meilleur. Et puis tu écoutes ton corps et tu fais bien de manger ce qui te fait plaisir.

Au Vert avec Lili : C’est important, mais au début ce n’est pas facile cela dit. Parce que je trouve qu’on a tellement l’habitude de ne pas s’écouter. Soit on se force à manger des trucs parce qu’on a entendu dire que « le kale c’est trop bien, il faut en manger » alors qu’on n’aime pas du tout ça mais ce n’est pas grave, on en mange. Ou alors des fois même on se limite. Par exemple, à un moment donné je mangeais les bananes par 3 ou 4. J’avais ce truc avec les bananes, le matin il m’en fallait 3 ou 4. Et j’ai toujours entendu dire que les bananes c’était 1 banane, on en mangeait pas 2. Et je me forçais au début à n’en manger qu’une alors que peut-être j’en avais envie de plus. C’est vrai qu’au début, notre mental contrôle ce qu’on mange, du coup on a du mal à s’écouter. Ce n’est pas facile, c’est un travail qui n’est pas évident au début.

poivrons-farcis-quinoa-sarrasin-vegan-auvertaveclili

Les Petites Choses de Fanny : Oui je pense que la transition prend un moment puisqu’il faut à la fois réapprendre à manger autrement mais aussi désapprendre toutes les habitudes alimentaires qu’on avait accumulées jusqu’à présent. Donc oui, c’est un travail assez long. Mais au fur et à mesure, moi aussi qui ait modifié mon alimentation je peux le dire que ça devient des nouveaux mécanismes, et ensuite il n’y a plus besoin de se poser des questions.

Au Vert avec Lili : Exactement, tout à fait. C’est vrai qu’au début on se dit « oh la la c’est compliqué, comment je vais faire sans viande, sans lait et puis sans gluten en plus » et puis au final petit à petit … C’est comme je le dis souvent : tu es au pied d’une montagne, tu regardes la montagne et tu te dis « mais attends je ne vais jamais réussir à monter jusqu’au col ». Et puis finalement petit à petit tu fais ta petite rando, tu montes doucement et puis tu y es arrivée. Voilà, c’est un peu pareil en fait. On peut juste au début intégrer des aliments qu’on ne connait pas dans son alimentation. On peut essayer le lait d’avoine plutôt que le lait de vache dans le café le matin, même des trucs tout bêtes comme ça, des petits gestes comme ça font qu’on prend de nouvelles habitudes petit à petit.

Les Petites Choses de Fanny : Oui il faut rester curieux et tester de nouvelles choses au fur à et à mesure. Tout à l’heure, tu disais que tu avais ressenti pas mal de bienfaits sur ton corps suite à ton changement d’alimentation. Quels sont les bienfaits que tu as remarqués ? Et est-ce que tu as remarqué également des bienfaits sur ton esprit ?

Au Vert avec Lili : Alors oui c’est sûr les bienfaits sur le corps et l’esprit, les deux c’est clair net et précis. Déjà au niveau de ma peau, avant j’avais pas mal de boutons et maintenant je n’en ai plus. J’ai l’impression que ma peau respire, elle est carrément plus souple et plus douce, c’est le premier truc que j’ai remarqué. La deuxième chose c’est au niveau de ma silhouette, elle s’est affinée. Comme je te le disais, au début j’étais plutôt fast-food et maintenant j’ai une nourriture plus saine. Donc sans que je m’en rende compte, petit à petit, les kilos se sont envolés. Et d’ailleurs quand on regarde une photo il y a 4 ans et une photo de moi aujourd’hui il y en a plein qui disent que j’ai vachement minci. Mais en fait c’est juste mon corps qui a trouvé son poids de forme. Sans chercher à mincir, c’est juste arrivé comme ça au bout de 4 ans. Après les repas, j’ai moins envie de dormir aussi. Souvent après un repas j’avais envie de faire une sieste. Là, après un repas je suis presque à courir dans tous les sens. Voilà tous les bienfaits que j’ai notés sur mon corps physique. Et après pour ce qui est mental, c’est vrai que je me sens mieux dans ma tête, je me sens plus légère, je crois que c’est vraiment le mot j’ai retrouvé vraiment une légèreté que ce soit au niveau physique ou au niveau mental. C’est indéniable !

Les Petites Choses de Fanny : C’est vraiment top ! J’ai ressenti à peu près les mêmes effets que toi quand je suis passée à une alimentation plus végétale et maintenant exclusivement végétale. C’est vrai que ça fait un bien fou. Beaucoup ont peur de sauter le pas, on sait ce qu’on perd et on ne sait pas ce qu’on gagne mais moi je peux vous dire que maintenant je sais ce qu’on a gagné je n’ai pas envie de revenir en arrière, c’est vraiment super.

recettes-saines-vegetales-sans-gluten-vivantes-crues

Maintenant j’aimerais bien qu’on parle un peu de cuisine crue, de cuisine vivante puisque c’est un sujet qui intéresse aussi pas mal mes lecteurs. Tu vas plus loin sur ton blog que le végétalisme, tu parles aussi d’alimentation crue ou d’alimentation vivante. J’aimerais bien savoir s’il y a une différence entre alimentation crue et alimentation vivante ou si c’est la même chose ?

Au Vert avec Lili : Non, il y a une différence. C’est-à-dire que le jambon peut être cru, cela fait partie de l’alimentation crue. Donc en fait l’alimentation vivante c’est l’alimentation végétale crue. Donc certains crudivores par exemple peuvent très bien manger du poisson cru ou de la viande crue. Alors que quelqu’un qui a adopté une alimentation vivante, pour lui ce sera une alimentation à base de plantes.

Les Petites Choses de Fanny : D’accord, donc quand tu as fait ton expérience pendant les 2 mois, tu mangeais exclusivement du cru végétal ?

Au Vert avec Lili : Voilà que du cru végétal !

Les Petites Choses de Fanny : Et qu’est-ce qui t’a poussé à changer cette alimentation qui était déjà végétalienne à une alimentation vivante ?

Au Vert avec Lili : Alors, cela faisait un moment que j’en parlais. Souvent tu trouves de super témoignages sur l’alimentation vivante du genre « ça a changé ma vie », « j’ai guéri toutes les maladies ». C’est vrai qu’il y a beaucoup de personnes qui se sont soignées avec ça. Et en septembre on m’a diagnostiqué un candida albican. C’est une levure, comme une bactérie que l’on a tous dans notre estomac et qui, à un certain moment de notre vie, peut proliférer et entrainer plein de problèmes de santé, que ce soit de l’eczéma, que ce soit des problèmes digestifs, des mycoses à plusieurs endroits … Et en fait l’homéopathe que je suis allée voir m’a prescrit un régime 100% sans sucre. Donc pendant 2 mois j’ai mangé sans sucre, sans levure, c’était l’horreur. J’étais blanche, j’avais du mal à avancer, je n’étais vraiment pas bien. A ce moment-là j’ai fait un stage chez Irène Grosjean qui est très connue dans le mouvement de l’alimentation vivante, qui est naturopathe, qui a 83 ans et qui s’alimente de cette manière depuis plus de 50 ans. Elle a soigné plein de maladies avec l’alimentation vivante. Et quand je suis allée la voir durant ce stage, je lui ai dit « écoutez, j’ai un candida albican. A votre avis, est-ce que l’alimentation vivante peut me convenir et me soigner ? » et elle m’a répondu oui à 100%. Donc je me suis dit que je n’avais rien à perdre. Et il s’avère qu’à ce moment-là je n’avais pas mangé de sucre, même pas un fruit, depuis 2 mois et qu’elle m’a dit « vas-y je t’en prie la corbeille de fruits est devant donc fais toi plaisir ». Donc là oooooh la première banane que j’ai remangée, c’était incroyable !

Les Petites Choses de Fanny : Tu m’étonnes, l’extase !

Au Vert avec Lili : Ah oui, l’extase totale ! Et même j’avais mangé une pomme à Paris vraiment très très sucrée. A ce moment-là, je me suis dit « bon, et bien allez, c’est parti ! L’alimentation sans sucre n’a rien soigné du tout donc je vais essayer le cru. » Cela a fonctionné. Je ne sais pas si je me suis vraiment débarrassée de mon candida albican, en tout cas de nombreux maux que j’avais ont disparu, notamment les ballonnements c’est un truc de fou je n’en ai plus eu depuis. Alors qu’on peut se dire que « je mange du cru, je vais être plus ballonné ». Voilà, j’ai fait ça pendant deux mois. Et après, comme je le disais avant, j’ai arrêté. Enfin, je n’ai pas arrêté parce qu’aujourd’hui je mange énormément de choses vivantes, mais j’ai arrêté dans le tout cru en tout cas.

Les Petites Choses de Fanny : Oui, tu as adapté peut-être à ton quotidien pour que ce soit plus facile.

Au Vert avec Lili : Exactement. Et puis parce qu’aussi j’ai entendu parler d’ayurveda. Et comme je te le disais je suis très curieuse, donc je me suis pas mal penchée sur ça, c’est la médecine traditionnelle indienne. Et en ayurveda on préconise beaucoup le cuit. Donc, d’un côté il y a quelqu’un qui nous dit que le tout cru ça soigne tout, et d’autres qui nous disent que le cuit soigne tout.

smoothie-avocat-orage-pomme-amande-vegan-auvertaveclili

Les Petites Choses de Fanny : Oui, je pense que c’est au cas par cas après, tout ne peut pas convenir à tout le monde. Le mieux c’est de trouver ce qui te convient à toi, à ton corps.

Au Vert avec Lili : Oui je crois qu’on a un peu tendance à oublier ça. On aimerait tous nous faire manger la même chose, on nous met un peu tous dans le même panier et on donne tous les mêmes conseils. Mais on est tous extrêmement différents, on est unique. Donc ce qui peut très bien t’aller à toi, n’ira vraiment pas du tout à quelqu’un d’autre. C’est vraiment important de piocher à gauche à droite, moi c’est ce que je fais maintenant je pioche à gauche à droite, j’essaye, je teste et je vois.

Les Petites Choses de Fanny : Tu as bien raison. C’est une bonne attitude à avoir, et j’encourage tout le monde qui nous écoute à faire la même chose, à ne pas croire tout ce qui se dit partout mais à tester et à garder seulement ce qui leur convient.

Au Vert avec Lili : Il faut garder un esprit ouvert, ça c’est certain.

Les Petites Choses de Fanny : Alors, sur ma page Facebook, avant de t’interviewer j’avais demandé à mes lecteurs de te poser des questions et il y a Angélique qui était curieuse de savoir si tu avais une ou plusieurs sur ton blog à conseiller à ceux qui souhaitent se lancer dans l’alimentation crue ou simplement tester par curiosité.

Au Vert avec Lili : Alors oui carrément ! Ça dépend ce qu’on aime et ce qu’on recherche. J’ai souvent tendance à orienter tout de suite vers les smoothies, alors je sais que ça fait vraiment cliché de l’alimentation vivante mais en même temps c’est vraiment la base les jus et les smoothies. C’est tellement le plus facile en fait à faire, à tester. Et puis c’est tellement bon !

Les Petites Choses de Fanny : Ah ça c’est sûr ! On peut varier les plaisirs en plus tous les jours.

Au Vert avec Lili : Exactement. Et puis selon les saisons, selon ce que l’on a chez soi, on peut faire plein de choses sympas. Donc j’en ai plusieurs sur mon blog. Après, un gros coup de cœur que j’ai eu en cru, c’est mon carrot cake cru. Ah on peut se dire, mon mari d’ailleurs me l’a dit « ah quoi ! Des carottes râpées en dessert ! ». Mais c’est bien plus que ça en fait. Moi j’adore cette recette je la trouve vraiment fabuleuse. C’est vrai que sur mon blog il y a quand même pas mal de petits desserts crus que je trouve vraiment sympas. Il y a notamment une tarte à l’avocat et au citron, donc c’est cru.

tarte-crue-avocat-citron-vegan-auvertaveclili

Les Petites Choses de Fanny : Aaaah je l’avais vu et franchement j’ai vraiment envie d’essayer elle a l’air excellente !

Au Vert avec Lili : Oh c’est trop bon ! Ça c’est un gros coup de cœur ! Donc Angélique si elle n’a pas testé ma recette de tarte à l’avocat ou au citron, qu’elle fonce parce que c’est vraiment un délice. Et puis après en salé j’ai quelques petites choses, notamment des soupes, des veloutés crus et qui prouvent qu’on peut manger cru et chaud. Voilà, ça c’est pas mal aussi j’aime bien.

Les Petites Choses de Fanny : D’accord donc en fait tu prépares une soupe comme un smoothie : tu mixes tout et ensuite tu réchauffes à feux doux ? Comment ça se passe ?

Au Vert avec Lili : Non ensuite en fait je mixe avec de l’eau bouillante. L’eau bouillante en fait ne tue pas du tout les enzymes parce qu’on le mange rapidement derrière. Elle ne cuit pas en fait l’eau bouillante elle vient juste réchauffer. L’idée c’est un peu comme un smoothie effectivement mais assez épais. On met soit de l’avocat soit des noix de cajou pour avoir un corps gras qui fasse quelque chose d’onctueux. On mixe et c’est vraiment bon. On redécouvre avec ça le goût des légumes. J’avais fait un velouté cru de champignons et ce n’était pas du tout la même chose qu’un velouté cuit.

Les Petites Choses de Fanny : D’accord, bon et bien c’est à tester !

Je voulais te demander quelques petits conseils, parce que tu es quand même très bien calée sur le sujet, pour ceux qui souhaitent végétaliser leur assiette. Tout d’abord est-ce que tu penses que l’alimentation végétalienne conviendrait à tout le monde ?

Au Vert avec Lili : Oui ! Ça j’en suis sûre, j’en suis persuadée. Alors après elle convient à tous ceux qui en ont envie. Parce qu’on ne peut pas forcer quelqu’un à adopter un mode de vie différent. Mais je pense qu’effectivement elle peut convenir à tous, si bien sûr elle est suivie de manière réfléchie. C’est-à-dire qu’une alimentation végétalienne ce n’est pas bannir tous les produits animaux de son assiette et les remplacer par rien, c’est vraiment réorganiser ses repas. Quand je te dis que je saupoudre plein de trucs sur mes salades, ce n’est pas non plus au hasard. Les graines de tournesol et de courge par exemple ont plein de nutriments importants. Donc je pense que oui elle peut convenir à tout le monde, si cette personne est très intéressée et motivée et du coup va faire toutes les recherches nécessaires pour équilibrer ses repas. C’est important.

Les Petites Choses de Fanny : Comment être sûr alors que l’on manque de rien au niveau nutritionnel ? On doit s’informer dans des livres, sur des sites ?

Au Vert avec Lili : Alors au début, il y a un guide que je conseille vraiment à tout novice. C’est le guide de l’alimentation végétarienne, donc ça s’appelle Le Guide du Végétarien Débutant. On le trouve sur le site de l’Association Végétarienne de France. C’est un livre PDF qui est gratuit, on peut commander la version livret papier sur le site qui coûte 5€ je crois. J’adore parce que je trouve que ce guide contient très peu de pages mais toutes les infos sont très précises, très condensées. Et d’ailleurs sur le site de l’AVF on trouve aussi pas mal de petites fiches de nutrition, etc… Ça ne sert à rien de faire plein de recherches sur le web, je pense qu’on peut vraiment se fier à ces documents sur le site de l’Association Végétarienne de France parce qu’elles sont exactes. Ce sont vraiment des informations qui sont extrêmement claires, précises, c’est très bien documenté. Au début on peut commencer par-là, et suivre des exemples de journées type. Sinon il y a par exemple Marie du blog Sweet & Sour qui a lancé un petit programme de 3 semaines pour se lancer qui est pas mal du tout. Voilà, il y a pas mal de choses sur Internet pour se lancer. Au début, ce qui est pas mal c’est de suivre des menus type qui nous sont proposés sur certains sites.

Empanadas-aubergine-oignon-vegan-sans-gluten-auvertaveclili

Les Petites Choses de Fanny : Oui je pense que cela peut aider beaucoup, parce que ce n’est pas facile de s’imaginer ce qu’on pourrait manger quand on n’a pas l’habitude, et quand on l’habitude de façon omnivore avec des produits d’origine animale. C’est souvent la question que l’on a de la part de l’entourage ou de personnes que l’on rencontre, c’est : « oh la la tu ne manges pas de produits d’origine animale, mais qu’est-ce que tu manges ? »

Au Vert avec Lili : Oui, « et tes protéines ? » (rires)

Les Petites Choses de Fanny : C’est difficile, c’est un exercice de l’esprit quand même de s’imaginer des repas entièrement végétaux ou entièrement crus comme on le disait tout à l’heure.

Au Vert avec Lili : C’est sûr ! Il y a une petite BD d’Insolente Veggie que j’aime beaucoup où tu vois un omnivore qui demande à une végétalienne : « en fait, mais qu’est-ce tu manges ? ». Et là tu vois il y a plusieurs bulles, il y en a peut-être 6 ou 7, et tu la vois énumérer tout ce qu’elle mange et elle en vient à le souler tellement il y a des choses ! Et la conclusion c’est « ne jamais demander à un végétalien ce qui mange ».

Les Petites Choses de Fanny : (rires) Ah c’est sûr c’est hyper varié ! Et ce que l’on peut dire aussi c’est que quand on s’intéresse à ce type d’alimentation, on va s’intéresser de plus en plus à la nutrition et aussi on va découvrir des nouveaux produits. Je trouve que l’alimentation devient plus variée finalement.

Au Vert avec Lili : Exactement. Et même en n’étant pas intolérant au gluten, mais juste en testant d’autres farines, des farines de lentilles, de maïs … je trouve qu’on en vient aussi à élargie sa palette gustative. En fait, il y a tellement de choses ! Quelqu’un qui ne se connaît pas trop peut aller en magasin bio, c’est ce que je recommande souvent, d’aller au rayon par exemple pâtes/riz, enfin céréales et légumineuses et juste de choisir quelque chose que l’on ne connaît pas. De se dire « tient cette semaine je vais essayer le fonio ! » par exemple. On rentre chez soi, on regarde sur Internet, on peut trouver des recettes, et ça permet de tester des choses !

gateau-sans-cuisson-speculoos-banane-vegan-auvertaveclili

Les Petites Choses de Fanny : Oui tout à fait !

Et Stéphanie se demandait (donc sur la page Facebook toujours) : quels sont les indispensables à avoir toujours chez soi quand on mange végétalien ?

Au Vert avec Lili : Alors, c’est vrai que ce serait sympa de faire une petite liste de choses à avoir toujours chez soi.

Alors déjà, après ce n’est pas des choses forcément indispensables mais quoique… Les purées d’oléagineux, je trouve ça formidable. La purée d’amandes, purée de sésame, purée de cacahuètes … je m’en sers beaucoup sur des tartines tout simplement le matin, ou alors dans des pâtisseries, ou alors à la petite cuillère ! (rires) Donc chez moi, j’ai toujours purées d’oléagineux, j’ai toujours des graines : graines de courge, de tournesol, de sésame, de lin… j’en ai toujours plusieurs.  Des huiles aussi ! J’aime bien avoir de l’huile de coco, de l’huile d’olive … J’ai aussi un mélange oméga-3, dedans il y a de l’huile de chanvre, de l’huile de colza, etc. Ça c’est pour varier les matières grasses. Ensuite des épices, ça c’est sûr, plein d’épices : cumin, curry … Même des herbes : thym, origan … Plein de choses comme ça pour relever les repas et les colorer. Ensuite des crèmes végétales : des crèmes d’amande, de riz, d’avoine … Ou du lait de coco aussi, j’adore le lait de coco ! Des laits végétaux différents : lait d’épeautre, lait d’avoine, lait d’amande, lait de noisette … il y a en a tellement maintenant c’est génial ! Des légumineuses, quelques-unes.

Après ça ne sert à rien d’avoir tout ça chez soi, on peut en avoir juste 2 ou 3 à chaque fois de chaque, on n’est pas obligé d’avoir tout le rayon légumineuses du magasin bio chez soi.

Moi par exemple j’ai toujours des lentilles, des pois chiche, du quinoa, des haricots rouges. Alors des fois j’ai même quelques conserves, par exemple de haricots rouges ou de haricots blancs, à la maison quand vraiment je n’ai pas le temps de les faire tremper et de les cuire. Au moins j’ai ça pour me dépanner. J’ai souvent aussi du sarrasin chez moi, du riz et des pâtes sans gluten. Des farines, comme cela si on veut faire des petits muffins, au moins on a de la farine, de la levure et de la fécule. C’est sûr qu’avec ça tu peux faire au moins un gâteau. Voilà, ça c’est vraiment mon épicerie de base. Après de temps en temps chez moi j’ai du tofu, du tempeh mais ce n’est pas systématique. C’est vrai que le soja j’en mangeais beaucoup au début mais maintenant j’en mange beaucoup moins.

Les Petites Choses de Fanny : Oui j’ai remarqué aussi de mon côté que c’est la facilité au départ. On ne sait pas trop quoi manger donc on mange du tofu ou des dérivés de soja. Et au fur et à mesure l’alimentation devient tellement variée qu’on n’a pas besoin d’avoir du tofu à tous les repas finalement et tant mieux !

Au Vert avec Lili : Exactement, oui c’est vrai. Donc voilà j’ai pas mal de fruits secs aussi. J’aime bien les dattes, les figues … C’est très riche ça aussi en vitamines et minéraux. Et puis bien sûr, je le dis en dernier mais parce que ça me semble d’une évidence folle, mais toujours avoir plusieurs fruits et plusieurs légumes. Ce que je fais c’est que des fois au marché, je vois un légume que je ne connais pas – c’est ça qui est fabuleux on n’a jamais fait le tour en fait – et puis voilà je le prends, je teste.

velouté-cru-champignons-auvertaveclili

Les Petites Choses de Fanny : Et puis ce qui est bien avec les marchés c’est que tu vas trouver des légumes de saison et des légumes locaux que tu ne trouves pas en supermarché, qui sont assez curieux – parfois des légumes oubliés qui permettent de redécouvrir ou de découvrir tout simplement des saveurs vraiment très sympas.

Tu dis que tu fais les courses au marché, mais tu vas aussi dans d’autres lieux pour faire tes courses ?

Au Vert avec Lili : Oui alors j’avoue que faire les courses c’est mon petit plaisir, j’ai l’impression d’être un enfant dans un magasin de jouets. Du coup j’adore ça, et c’est vrai que je ne suis peut-être un exemple, il y en a qui vont se dire qu’il faut poser sa demi-journée pour aller faire ses courses. Donc je fais mes courses dans 2 – 3 magasins bio différents parce qu’ils n’ont pas les mêmes produits et puis … j’adore les magasins bio tout simplement ! Je rentre, et puis je regarde et puis je ressors. Après j’ai le marché pour les fruits et légumes, j’ai aussi une halle de producteurs pas très loin de chez moi avec des produits vraiment très locaux assez spécifiques. J’ai un autre endroit pour faire les courses, c’est mon jardin en fait ! J’ai un potager aussi dans mon jardin avec des choses simples. J‘ai du persil, de la menthe, des pousses d’épinards aussi ça pousse bien.

Les Petites Choses de Fanny : C’est vraiment génial ! Et c’est un grand potager ?

Au Vert avec Lili : Non. Alors, j’ai mon petit potager à moi, c’est juste un bac avec mes petits trucs que j’arrive à faire pousser. Et mon mari il a son potager à lui, où il fait pousser plus de choses comme des courgettes. Ce n’est pas immense mais on arrive quand même à avoir quelques trucs.

Les Petites Choses de Fanny : Qu’on habite dans une maison avec jardin ou en appartement, on peut s’arranger à avoir juste un petit bac avec des aromates.

Au Vert avec Lili : Oui moi j’adore juste avoir des plantes aromatiques au moins, que je vais piocher quand j’en ai envie. J’en mets un peu partout. Le persil et la menthe sont des merveilles, il y a tellement de bienfaits à l’intérieur il ne faut pas hésiter. Je pense que l’essentiel en cuisine végétale c’est vraiment de varier, mais aussi de rajouter plein de choses. Mes fameux petits « grigris », ils sont importants aussi. Le persil ça ne sert pas juste à décorer en fait. C’est riche en vitamine C notamment donc il ne faut pas hésiter.

Les Petites Choses de Fanny : Une dernière question de Bénédicte qui se demande comment y mettre toute la famille ? Parce que c’est facile quand on est seul, mais comment faire familial ? Comment convaincre son compagnon ou sa compagne, ses enfants ? Ou même en société, quand on est dans des repas de famille, avec des amis, ce n’est quand même pas évident. Donc si tu avais des petits conseils à nous donner là-dessus, je pense qu’on est preneurs !

Au Vert avec Lili : Avec plaisir ! Parce que c’est vrai moi au début quand j’ai commencé mon aventure végétale j’étais vraiment toute seule, que ce soit famille ou amis, voilà j’étais vraiment la seule. Maintenant ma sœur est végétarienne, mon mari est végétarien à la maison et mon choix alimentaire est beaucoup mieux perçu aussi. Mon conseil n°1 c’est de ne rien imposer. Vraiment. On évolue tous différemment, à notre rythme. Au début, quand on est un végétalien convaincu, on a envie de convertir la Terre entière à notre cause. Mais il faut se rappeler qu’on a vraiment tous des rythmes différents. Donc au début c’est juste de faire son petit bonhomme de chemin, tranquillement de son côté. Et puis de proposer ! Tu vois au début à table, quand je suis devenue végétalienne, mon mari continuait à manger de la viande à la maison. Et puis moi j’avais mon repas et souvent il regardait mon assiette et cela lui donnait envie. Donc j’en faisais un petit peu plus au cas où, comme ça s’il en avait envie… C’est vraiment venu comme cela, petit à petit, c’est en lui faisant goûter des nouvelles choses que mon mari est devenu végétarien à la maison. Bon, j’ai du mal à lui faire oublier son fromage.

Les Petites Choses de Fanny : Chaque chose en son temps, peut-être que ça viendra !

Au Vert avec Lili : Je lui laisse faire aussi son chemin à lui, c’est très important. Pareil pour l’entourage, c’est important de dire quand on invité « moi je mange comme ça ». Souvent j’entends des gens me dire « je n’ai pas osé dire que j’étais végétarien, donc je me suis retrouvé à manger ci et ça ». Je crois que c’est quand même important d’expliquer ses choix, pas de les imposer, mais juste de les expliquer et de les faire valoir. Nos choix sont importants. On est important. Donc il ne faut pas hésiter à dire quand on va diner chez quelqu’un : « au fait, maintenant je suis végétarien », ou même « maintenant je n’ai plus trop envie de manger de viande donc si tu pouvais me préparer quelque chose pour moi, ou sinon pas de problème j’amène mon Tupperware ». Donc voilà, ça c’est important de le dire et de le communiquer autour de soi. Mais de ne pas imposer. De faire ça en douceur, pour moi c’est le plus important. Et de faire ça avec gourmandise aussi ! C’est vrai que si tu t’es préparé un plat végétalien et qu’il n’a pas l’air très appétissant, la personne ne va peut-être pas être charmée. Mais si on dit « je t’ai préparé de super lasagnes », peut-être que …

Les Petites Choses de Fanny : Oui c’est sûr que cela donne plus envie de suite !

cookies-jar-petits-biscuits-offrir-vegan-auvertaveclili

Au Vert avec Lili : Et souvent d’ailleurs moi je dis aux gens que je suis végétarienne, pas végétalienne, parce que ça passe mieux. (rires)

Les Petites Choses de Fanny : D’accord, mais quand tu es invitée, tu es obligée quand même de préciser que tu végétalienne pour ne pas qu’ils te mettent d’œufs ou de produits laitiers.

Au Vert avec Lili : Oui après je le dis « Je suis végétarienne. Par contre je ne mange pas d’œufs, pas de produits laitiers non plus ». Mais je trouve que cela passe mieux. Des fois « végétalien » … Bon le mot est de mieux en mieux connu, c’est vrai qu’il y a 4 ans on ne savait pas trop ce que ça voulait dire.

Les Petites Choses de Fanny : Oui ça commence à arriver.

Au Vert avec Lili : Oui ça commence à arriver. Mais dire végétarien ça fait moins peur que végétalien, mais après je précise quand même : « Végétarienne mais sans produits laitiers, sans œufs ».

Les Petites Choses de Fanny : Sans rien ! (rires)

Au Vert avec Lili : Voilà, sans rien ! Et sans les dents, et sans les bras pour ceux qui connaissent la blague. (rires) Voilà, ça ce sont mes petits conseils, et ça marche bien !

Les Petites Choses de Fanny : D’avoir une attitude positive et de rester ouvert en fait. Il ne faut pas se braquer je pense, qu’on soit à la maison ou en société. Même si ce n’est pas facile, c’est sûr. En général, on adopte ce mode d’alimentation pas seulement d’un point de vue nutritionnel, mais aussi pour des raisons éthiques et écologiques. Donc ce n’est pas évident quand nous on a fait tout un cheminement d’accepter que l’autre en face ne l’ait pas fait.

Au Vert avec Lili : C’est sûr, mais après il ne faut pas oublier que nous aussi un jour on a mangé de la viande, et que nous aussi un jour on ne savait pas, ou on ne voulait pas savoir. C’est important toujours de se rappeler d’où on vient et de rester humble.

Les Petites Choses de Fanny : Ecoute, super ! Je pense qu’on a eu un bon tour d’horizon de ce qu’est l’alimentation végétale, et l’alimentation crue également. Merci énormément d’avoir partagé tout cela avec nous, merci pour tes bons conseils c’était vraiment très enrichissant !

Au Vert avec Lili : Merci à toi de m’avoir proposé cette interview, j’espère que je n’ai pas été trop pipelette. (rires)

Les Petites Choses de Fanny : Non franchement c’est super, il y a beaucoup de contenu qui peut servir à tout le monde. C’est très intéressant, parce que ce n’est pas évident pour ceux qui débutent notamment.

Au Vert avec Lili : Non, après qu’ils ne mettent surtout pas la pression. Ça aussi ce serait un autre conseil que je peux donner en connaissance de cause. Au début, je crois que je me suis trop mis la pression, que ce soit sur le cru ou le végétal. Il faut se rappeler qu’on ait des êtres humains, qu’on fait toujours de notre mieux. Mais que si un jour ça fait 2 mois qu’on n’a pas mangé de fromage et puis qu’on craque, ce n’est pas non plus la fin du monde. Je crois qu’il faut rester gentil et bienveillant avec soi-même, c’est vraiment le plus important d’avoir une démarche d’amour envers soi.

Les Petites Choses de Fanny : Magnifique ce que tu dis ! Merci beaucoup !

Pour les auditeurs qui veulent te suivre, vous pouvez retrouver les recettes et les conseils de Lili sur son blog auvertaveclili.fr. Sur lequel vous pouvez retrouver aussi des livres de recettes au format ebook, qui peuvent bien vous servir si vous voulez végétaliser votre assiette et manger plus sainement.

J’ai été ravie de t’interviewer. C’est toujours un plaisir de toute façon d’échanger avec des personnes comme toi qui sont passionnées et engagées pour un monde meilleur et pour une vie plus saine ! Continue tout ce que tu fais, c’est génial. J’ai fait plusieurs de tes recettes, elles sont excellentes, je me régale à chaque fois !

Au Vert avec Lili : C’est trop gentil, merci beaucoup Fanny ça me touche beaucoup !

Les Petites Choses de Fanny : Je t’en prie ! Merci à tous les auditeurs et à bientôt sur Les Petites Choses de Fanny pour de nouvelles aventures naturelles 😉

.

___________________________________________________

Cet interview t’a intéressé ?

Est-ce que tu vas végétaliser ton assiette maintenant ? 🙂

.

Naturellement vôtre,

Fanny

.

Recherches utilisées pour trouver cet article :auvertaveclili, blog du gourmet assiette vegetale, se mettre au vert avec lili

24 Commentaires ont été rédigés pour “Comment végétaliser son assiette ? Lili nous dit tout !

  • Merci à toutes les deux pour cette belle itw très instructive.

  • Je viens de lire l’interview ….très intéressant surtout pour les novices en la matière.

  • J’ai adoré écouter l’interview. Par contre le podcast s’est arrêté au bout de 41minutes alors j’ai fini en lisant. Ça m’a vraiment donné envie de m’y mettre. J’ai hate d’aller jeter un oeil à toutes ses recettes.

  • Oooooh trop cool que tu aies interviewé Lili ! Et merci Alice pour ton petit clin d’oeil ! Héhé 😉

  • Hiiiiiii, je suis toute excitée !!! 😀 C’est bizarre de s’entendre parler, haha. 😀 Merci encore pour ce grand moment, c’était fabuleux de pouvoir parler avec toi ! <3 Je t'envoie de gros gros bisous !! Et merci à toutes celles qui prendront le temps de m'écouter, je suis vraiment touchée qu'on accorde ainsi de l'intérêt à mes mots. 🙂 De gros bisous gourmands à toutes ! <3

  • Super interview ! 😉

  • oh trop trop chouette! Merci pour cette interview très intéressante les filles 🙂 Et je trouve que c’est une très bonne idée de varier les formats et de partager un podcast!

  • Merci pour cette belle découverte !

  • Super interview, merci à toutes les deux 😉 !

  • Très chouette cette interview, vos deux voix bienveillantes, enthousiastes et votre envie de partager font vraiment chaud au coeur !
    J’ai appris des choses et je vous rejoins totalement sur le fait de faire son propre cheminement, tout en proposant aux autres de gouter et découvrir mais sans imposer quoique ce soit, c’est comme cela que leur propre cheminement peut se mettre en marche 🙂
    Bravo à vous deux <3

  • Merci pour cette interview super intéressante. Je mange bio sans gluten et sans lait depuis des années pour des raisons de santé. Par éthique écologique (et pour la santé) je mange aussi moins de viande. J’admire beaucoup les personnes qui sont végétaliennes, je trouve l’alimentation vivante très inspirante ! Je suis gourmande et gourmet et j’aime aussi me faire plaisir avec une bonne omelette (aux herbes du jardin) ou un toast craquant de sarrasin tartiné de rillettes de sardines (ou de rillettes du Mans artisanale… une spécialité de chez moi !). Je suis allé consulter un naturopathe un jour et j’ai avoué manger des saucisses de temps en temps car mon conjoint en raffole et quand c’est de la bonne saucisse artisanale j’en mange un peu aussi… Il m’a dit « ah bon vous aimez vraiment ça ? » J’ai eu directement super honte !!!! Bref c’est pas évident parfois aussi d’avouer dans le monde du sain et naturel qu’on aime la bonne viande ! Plus facile de dire qu’on adore le chocolat ou les muffins 😉 Bref vous parliez du jugement des « carnivores » envers les végétaliens qui n’est pas toujours très bon mais l’inverse est aussi vrai 😉 Bonne continuation à vous et merci encore de nous inspirer avec vos blogs ! Bizzz

    • Merci Flore pour ton témoignage !

      C’est sûr qu’il est courant de juger l’autre, quelle que soit la position dans laquelle on se trouve.

      A bientôt 🙂

  • Je suis vegane, je suis une fana du bog de Lili. Cet entretien est topissime, merci à toutes les deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *