Du lait ? Non merci ! (pourquoi ne plus en manger)

Vous le savez, la beauté, le bien-être et la sérénité dépendent énormément de ce que l’on mange ! Une alimentation saine fait partie intégrante d’une vie saine, ça n’a pas de sens sinon. Vous vous imaginez par exemple n’utiliser que des produits de beauté naturels et respectueux de votre corps et de la planète, ou faire beaucoup de sport, tout en mangeant à côté plein de produits industriels, gras, sucrés, bourrés de lait et de gluten ?! Incohérent, on est d’accord 😉 Si je vous parle déjà de supers aliments bons pour la santé et vous donne quelques recettes, il me semble important de se pencher aussi sur les aliments à bannir. Vous savez, ces produits qu’on retrouve partout et qu’on a l’habitude de manger mais qui intoxiquent notre corps doucement mais sûrement. Et on commence aujourd’hui avec le LAIT.

Les Petites Choses de Fanny

Ah bon le lait n’est pas bon pour la santé ?!!! Mais pourtant ils disent le contraire à la télé et les docteurs aussi ! Et oui on nous ment, oh sacrilège ! Si on se préoccupait vraiment de notre santé, ça se saurait 😉 L’argent, l’argent, l’argent … Non, le lait et tous les produits laitiers ne sont pas bons pour notre santé ni pour la planète. Pourquoi ?

Raison n°1

Le lait c’est pour les bébés ! L’être humain est la seule espèce à continuer de boire du lait après avoir été sevrée par le lait maternel, et ce pendant toute sa vie, en grande quantité. Bizarre, non ? Oui, et dangereux pour la santé qui plus est ! A l’âge adulte, nous avons perdu la quasi-totalité des lactases, enzymes indispensables à la digestion du lait. Cette enzyme est présente uniquement chez le bébé qui tête sa mère. Si l’adulte consomme des produits laitiers, il va non seulement ne pas digérer cet aliment, mais créer un état de suractivation d’acide lactique qui en trop grand quantité dans l’organisme, deviendra toxique. Bonjour les maladies ! Seuls les bébés ont besoin de lait maternel pour bien grandir, ils ont la capacité d’assimiler le lait dans leur organisme grâce aux enzymes. Pas étonnant qu’on dénombre un grand nombre d’allergiques ou d’intolérants au lactose dans les pays occidentaux, principaux consommateurs de lait animal.

Raison n°2

Le lait de vache c’est pour les veaux (variantes : le lait de chèvre c’est pour les chevreaux, ou encore le lait de brebis c’est pour leeees … AGNEAUX, bravo !). Si la nature est bien faite, pourquoi consomme-t-on le le lait d’une autre espèce ? Vous imaginez l’inverse ? Une vache qui boit du lait maternel ?!!! C’est contre-nature, le lait d’une vache, d’une chèvre ou d’une brebis n’est pas du tout adapté au corps humain. Les hormones de croissance contenues dans le lait de vache sont destinées à la croissance d’un veau, donner du lait de vache à un bébé est très dangereux. D’ailleurs, les bébés le savent et le rejettent (nausées, vomissements, boutons …), mais les adultes continuent de leur en donner et le corps des bébés finit par « s’habituer » tant bien que mal à cet aliment toxique. Par la suite, la consommation de produits laitiers continue de causer des dégâts sur la santé : inflammations de la zone ORL chez l’enfant / acné, troubles du poids, de l’attention, de vision, fatigues et nervosité chez l’adolescent / inflammations de la zone digestive chez l’adulte qui se transforment petit à petit en artérioscléroses, tuberculoses, ostéoporoses, cancers …

Le problème ? On essaie de soigner les effets et non d’arrêter la cause qui reste ici une intolérance à un aliment non spécifique. Cette progression continuera tant qu’un redressement alimentaire correct ne viendra pas la stopper. Par ailleurs, la prise de nombreux médicaments tout au long de la vie affaiblit de plus en plus le système immunitaire qui ne peut plus, à un certain stade, lutter contre la maladie.

lespetiteschosesdefanny_danger_lait_de_vache2

Raison n°3

Le lait de vache tel qu’on le trouve sur le marché depuis des dizaines d’années est bourré d’antibiotiques donnés aux vaches et de pesticides (trouvés dans l’alimentation des vaches). Je ne crois pas que ces produits toxiques aient une quelconque valeur nutritionnelle pour le corps ! Je le répète : « on est ce que l’on mange ». En plus, la production en masse de lait et produits laitiers depuis la moitié du XXème siècle ne peut se faire dans le respect des animaux. Et la maltraitance, la souffrance, la cruauté, vous la mangez aussi indirectement.

Raison n°4

Produire et consommer du lait n’est en rien éthique et écologique. Il faut savoir qu’une vache « non trafiquée » ne donne que quelques litres de lait, et au maximum pendant 6 mois, après quoi le veau est sevré, et la vache ne donnera plus de lait jusqu’à la prochaine « portée ». De nos jours une vache « laitière » donne plusieurs dizaines de litres de lait par jour, toute l’année, non stop. Il y a de quoi se poser des questions ! Une vache laitière souffre tout au long de sa vie, la production de lait est plus cruelle que la production de viande, c’est pour dire … Pour qu’une vache soit « rentable », on la met enceinte tous les ans, on lui retire ses petits après l’accouchement, on la laisse dans un box étroit, reliée à une machine qui lui extorque jusqu’à 6000 litres de lait par an, causant douleurs et épuisement, et on la shoote aux antibios. Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais tout ça ne m’inspire que du dégoût. Si on parle d’environnement maintenant, sachez que la production de lait a un énorme impact écologique négatif (déforestation, affaiblissement des sols, OGMs, pesticides, …)

lespetiteschosesdefanny_danger_lait_de_vache3

En pratique : comment manger sans lait ?

Qu’est-ce qu’on ne mange pas ? Lait, crème, beurre, fromage, crème glacée, desserts lactées, crème fouettée, yaourts et tous produits transformés contenant du lait (gâteaux, brioches, purées et soupes, sauces, chocolat …). En Occident, c’est difficile à concevoir étant donnée la place importante de ses produits dans notre culture. Mais bonne nouvelle, on peut les remplacer !

Qu’est-ce qu’on mange à la place ? Du lait végétal ! Amande, avoine, soja, riz, coco … il y en a pour tous les goûts ! De même, on trouve des crèmes végétales et du beurre végétal pour cuisiner, des yaourts et desserts au lait végétal, des « faux-mage », de la crème glacée végétale, … Et si vous avez peur de manquer de calcium sachez qu’on en retrouve tout autant voire plus dans les végétaux, surtout dans les choux, les fruits secs, les graines comme le sésame … et qu’il est assimilable par le corps humain celui-là 😉

.

Aujourd’hui les produits laitiers sont ancrés dans les coutumes et traditions de nombreux pays, certains pays comme les Pays-Bas ou la Suisse dépendent en très grande partie de l’économie du lait. Soit on l’accepte, on continue de se rendre malade, de causer des dégâts environnementaux, et de servir notre satisfaction immédiate, soit on change. C’est ce que j’ai décidé de faire, et je m’en porte beaucoup mieux (santé physique ET morale) ! Si je n’ai jamais bu de lait de vache (petite, j’avais toujours mon lait de soja même quand j’étais invitée chez des copines), j’ai toujours consommé des produits laitiers plus ou moins directement. Mon pêcher mignon ? Le fromage de chèvre ! Réduire puis enlever cet aliment n’est pas chose facile, il faut réapprendre à manger et à consommer. Mais maintenant que je sais, je ne peux plus faire marche arrière. Pour ma santé, pour les animaux, pour la planète.

___________________________________________________

Et vous, êtes-vous prêts à vous passer de lait animal ?

Avez-vous déjà testé les laits végétaux ?

Crédit photo : docteurbonnebouffe.com & www.bioalaune.com

Recherches utilisées pour trouver cet article :qui doit on manger au juste et pour quelle raison?, polémique lait de chèvre, bebe qui ne consomment pas de lait, Pourquoi nous dit on quil ne faut pas boire de lait lorsque lon prend des antibiotiques, produits a base de lait de brebis bon pour nous, produits laitiers ecologie, que fait on des vaches quand il n y a plus de lait, reussir à supprimer les produits laitiers, sentir le lait, pourquoi ne pas manger du cramé

73 Commentaires ont été rédigés pour “Du lait ? Non merci ! (pourquoi ne plus en manger)

  • J’ai un peu l’impression que tous les aliments sont mauvais pour nous aujourd’hui ! Un jour c’est le gluten, un autre c’est le sirop d’agave, ou la viande rouge … je ne sais pas trop quoi croire. mais c’est vrai que ça nuit aux animaux et à l’environnement. Pourtant je n’arrive pas à culpabiliser en mangeant du poulet ou un morceau de fromage, je peux réduire mais pas arrêter d’en manger.
    Merci pour larticle ça m’aide à réfléchir sur le sujet !
    Estelle

    • Fais en fonction de ce que tu ressens, si tu as envie de viande ou de fromage manges en. Il ne faut pas qu’il y ait de frustration, mais si ce que j’ai écrit ou ce que tu peux lire/entendre fait écho en toi, petit à petit tu changeras des choses 😉

  • Alors là bravo parce que le sujet n’est pas assez connu, je partage l’article ! J’ai remplacé depuis des années le lait par du lait végétal, je ne mange quasiment plus de fromages aussi. J’ai meilleure conscience et surtout je suis en meilleure santé ! J’avais souvent des rhumes, des petites grippes, mal au ventre etc… tout a disparu !

    • Super Marie-Pierre, merci pour ton témoignage ! Et oui le sujet est assez peu connu et quand on le met sur la table, ça ne plait pas à tout le monde 😉

  • Par expérience, je souffrais de sinusites chronique depuis l’adolescence. J’étais une très grande consommatrice de yaourts et de fromage. Chaque année, je consultais un ORL pour mes soucis de sinusite et rien… Pas d’infection, pas de d’allergie…. C’était incompréhensible. Et puis, une de mes amies m’a dit d’arrêter les produits laitiers…. Et là miracle, je n’ai plus jamais eu de sinusite, plus de problèmes de peau non plus…. Alors, oui, les produits laitiers, nous n’en avons pas du tout besoin contrairement à ce qu’on nous dit partout ! Merci pour cet article !

    • Waaah super alors ! Merci pour ton témoignage 🙂 Je pense aussi que malgré ce qu’on nous dit et nous vend, le lait n’est vraiment pas bon. Chacun est libre de ses choix après, mais en faire l’expérience personnellement est le meilleur moyen de se faire un avis sur le sujet !

  • Merci Fanny ! Je trouve ton blog très agréable à lire et très instructif.
    Je suis moi-même sur la voie du Changement depuis 3 mois et j’en suis ravie. Poursuivons les efforts.

  • C’est un article très bien construit !
    Lorsque j’ai connu la vérité sur la lait de vache qu’on buvait, j’étais assez .. triste ? Car je ne connaisais pas les laits végétaux. Cependant, je n’en peux plus m’en passer ! Lait d’amande, noisette, riz, soja … (d’ailleurs, pour le soja j’entends du pour et contre)

    • Je suis tout autant triste car je suis une très grande gourmande de fromages … pas facile mais je suis sur la voie, pour moi cela est important de ne pas se faire de mal et faire de mal autour de nous avec ce que l’on mange. Le changement ne peut venir que de nous, consomACTEURS, pas des producteurs de lait bien évidemment.
      Pour le soja, j’en buvais beaucoup enfant, puis il y a eu toute une polémique à ce sujet et ma mère s’est alors tournée vers du lait d’avoine, ou de riz. Aujourd’hui je varie les laits végétaux pour le plaisir, et dans les pâtisseries ça n’a pas le même goût de mettre de lait d’amande ou du lait de riz ^^

  • Je suis un peu dans le même cas qu’Estelle, un peu plus haut dans les commentaires : tout est mauvais, on ne peut plus rien manger, on ne fait que « bouffer » des injonctions à longueur de journée (je ne parle pas que de ton blog, mais de ce que je vois un peu partout, ça devient très envahissant et injonctif à force ^^’…). Attention hein, je sais que pour toi ce n’est clairement pas une mode et que c’est réellement important, que ça fait partie de ta vie :). Mais il y a tellement de monde qui surfe là-dessus que je dois avouer que ça finit par ne donner qu’une envie : faire tout l’inverse, par pur esprit de contradiction ^^’. j’espère que je suis claire dans mon propos, parce que ce n’est absolument pas une attaque contre toi 🙂
    En ce qui concerne les produits laitiers, je n’en mange pas énormément, je préfère le lait de soja par goût, je ne suis pas très yaourts, je préfère les compotes, j’apprécie de plus en plus les plats végétariens, etc. Les produits laitiers, la viande, ce sont des produits que je ne mange qu’avec parcimonie, occasionnellement : d’une part parce que ça coûte vite cher quand on veut des produits de qualité et aussi tout simplement parce que c’est un des principes de ma maman concernant la nourriture. Un peu de tout, mais avec modération ^^

    • Oh si on peut manger de vraies bonnes choses ! Malheureusement ce ne sont pas celles qui sont mises en avant dans les supermarchés ni dans la publicité, les grosses marques et le lobbys ont un poids trop important. Ces informations sont à prendre ou à laisser, personnellement je préfère toujours tester par moi-même, rien ne vaut l’expérience personnelle pour se faire son avis. Après, tu es libre de tes choix, toujours.

  • Article très intéressant et complet. Pour ma part je n’achète plus de lait de vache car j’ai été sensibilisé sur les effets que cela pouvait avoir sur la santé, mais je trouve ton article très bien car il alerte aussi sur les impacts écologiques. J’ai remplacé laits et crèmes au lait de vache par du lait d’avoine ou d’amande, et de la crème de soja ou de coco. Pour le fromage et le beurre j’ai encore beaucoup mal mais je pense que ça viendra.

    • Merci Krystell pour ton témoignage 🙂 Je suis comme toi pour le fromage. J’adore ça, mais je prends de plus en plus conscience que ce n’est bon pour personne et ça me dissuade de plus en plus d’en acheter et d’en manger. Après je ne suis pas en France c’est plus simple, à mon retour je ne sais pas si je ne craquerais pas sur le plateau de fromage aux repas de famille !

  • C’est vraiment un très bon article sur la question et complet. C’est vrai qu’il est difficile de se passer de laitages vu qu’on a baigné dedans depuis notre enfance.Mais là il s’agit d’une prise de conscience des impacts du lait et produits laitiers sur notre santé, sur notre environnement et surtout penser au sort de ces pauvres animaux qui sont traités avec tant de cruauté. Pour les vaches, c’est vraiment « des vaches à lait »,on leur retire leur veau, elles les pleurent vraiment…elles font mammites sur mammites et après quand elles ne sont plus rentables c’est l’abattoir avec son lot d’horreur,de terreur pour ces pauvres animaux…Il est vraiment temps de se positionner clairement si nous voulons éviter le pire pour nous et pour la planète!

    • Oui c’est vraiment affreux tout ce que l’on fait subir aux animaux ! Bien sûr, les médias et les marques se gardent bien de le montrer, c’est à nous « consomACTEURS » de faire des choix alimentaires pour faire changer les choses. Les changements ne peuvent partir que de nous.

  • Je n’achète plus de lait de vache depuis plus d’1 an.. j’ai remplacé par lait de soja (mon préféré à la vanille bio) et lait d’amandes, et il y a aussi le lait de coco.. en fait c’est troop bon !!! Pour le fromage je prends du fromage de brebis et chèvre. Merci pour l’article

    • Mais ouiii c’est délicieux ! J’adore varier les goûts : avoine, riz, amande, coco … J’avoue être plus méfiante envers le soja car il y a eu des polémiques à ce sujet mais je n’ai jamais pris le temps de m’y intéresser vraiment pour l’instant. Ah et aussi, souvent il y a du sucre ajouté dans les laits végétaux, je les prends toujours sans sucre et c’est tout aussi bon 🙂
      Merci pour ton témoignage !

  • Merci Camille pour ta franchise et ta fidélité !

    Ne te sens pas jugée par moi, loin de là. Ce n’est pas une critique envers les consommateurs, comme je te le disais, mais envers notre société … Le problème, c’est qu’on nous fait « avaler » n’importe quoi, à grand coup de campagnes marketing. Comment les gens peuvent-ils connaître la vérité dans ce contexte ? Il me semble important à ce stade que tout le monde soit informé, ensuite chacun fait ses propres choix. Chacun est libre.

    Je suis d’accord que les marques surfent sur la vague des produits sains, par exemple les produits sans gluten sont de plus en plus nombreux dans les supermarchés mais pour autant ne sont pas bons pour la santé (pleins d’additifs, de sucres ajoutés, farines raffinées de riz et de maïs, OGMs…), c’est un peu du foutage de gueule. Mais tant qu’il y a du profit à faire …

    En fait, au lieu d’être dans le débat, la rébellion, le conflit, qui ne sont que négatifs et n’amènent que des conséquences négatives, je pense que chacun, personnellement, en faisant des choix de vie éclairés, en changeant sa façon de manger, de penser, de consommer, d’interagir avec les autres … peut faire changer les choses à une plus grande échelle. Parce qu’en changeant on change ce qu’il y a autour de nous, on transmet des choses aux autres.

    Je pourrais écrire encore des lignes et des lignes, merci encore pour ton message Camille et sache que je respecte les choix de chacun 🙂

  • Du coup je te re poste le commentaire que j’avais posté Hellocoton.

    « Je suis une lectrice assidue de ton blog, je l’aime passionnément et j’ai déjà eu l’occasion de mettre en pratique tes recettes.
    Mais je dois avouer que cet article m’a blessé. J’ai bien lu cet article, j’ai essayé de le comprendre et j’ai fait en sorte de comprendre ce qui t »avais poussé à l’écrire. Et malheureusement je n’y suis pas arriver.
    Je te trouve très critique envers les personnes qui consomment du lait. Tu les pointes du doigts comme s’ils commettaient un crime et d’ailleurs d’après toi, ils en commentent un envers eux mêmes, envers les animaux et envers la planète. Avec ce genre d’article, on a l’impression de ne jamais en faire assez. Je m’explique : je suis devenue végétarienne pour mon amour des animaux et de ma propre santé, je ne consomme plus que des produits cosmétiques naturels voir bio pour moi même mais aussi pour la planète, je trie mes déchets, je n’allume le chauffage quand cas de froid extrême, je consomme des légumes qui viennent de France pour soutenir l’agriculture de mon pays et pour protéger la planète et j’en passe. Mais ton article m’a donné l’impression que ma consommation de lait, de fromage, de yaourt était mal et que je devrais en avoir « honte ». Je trouve ta façon de voir les choses excessive et j’aurai préféré un article où tu expliques ton point de vu par rapport à ta non consommation de produit laitiers plutôt que de lister les méfaits de ces derniers. Certes, tu aurais inclus ces méfaits mais j’aurai souhaité que tu expliques ton rapport aux produits laitiers, par exemple pourquoi si jeune tu consommais déjà du lait de soja…
    Bien sur je vais continuer à lire ton blog avec toujours autant de plaisir tout comme je vais continuer à manger mes céréales dans du lait, à engloutir 4 yaourts par jour et à m’offrir un bout de fromage avec un bon verre de vin rouge. Et même si mon commentaire ne changera rien, j’avais vraiment besoin que tu le saches.

    En te souhaitant une bonne journée. »

    Je me permets de rajouter, par rapport à la réponse que tu m’as donné, que pour finir j’ai l’impression que je n’ai le droit de manger que des légumes et encore s’ils sont issus de l’agriculture biologique… Je suis en paix avec ma façon de me nourrir.
    Ne penses-tu pas que les marques naturelles/bio surfent également sur ce côté consommation à gogo que tu veux dénoncer ?
    Certes, faire bouger les choses dans notre société de consommation c’est important et tout à ton honneur, mais je pense que pour ça, il n’y a pas besoin de pointer les autres du doigts.
    Je dis ça sans aucune animosité, je tenais juste à donner mon avis et mon ressenti vis à vis de ton article.

    Bonne soirée

  • Hello !
    Je me retrouve un peu dans le 1er commentaire, j’ai l’impression que c’est une nouvelle lubie et que dans 10 ans on nous sortira autre chose … Perso je ne suis pas fana de lait mais pour rien au monde je n’abandonnerai le fromage donc c’est tout vu 🙂
    Mais bravo pour ton article très bien construit !

    • Chacun fait, fait, fait ce qu’il lui plait plait plait 😉 (super référence !) Tu fais bien de manger ce dont tu as envie, pour moi il ne faut pas se frustrer. Merci pour ton avis Poca !

  • Merci Fanny pour cet excellent article, cela doit faire plus de 20 ans que je consomme très peu de laitages et la différence est flagrante sur mes pb respiratoires d’origine allergique : moins de rhinite et d’asthme. En plus il y a un aspect que j’ai découvert depuis, c’est le caractère acide des laitages dans le cadre d’une alimentation où l’équilibre acido-basique est respecté. Ma sœur qui avait de nombreux pb de santé d’origine inflammatoire et qui consommait bcp de laitages a revu son alimentaion depuis 2/3 ans et tout s’est arrangé (pb articulaires, pb de dos…).
    Et par rapport à ton article, je suis d’accord aussi en ce qui concerne les animaux. Je ne comprends d’ailleurs pas l’engouement pour les cosmétiques à base de lait animal (d’ânesses, de chèvres ou de juments) et jamais je n’en utiliserai par égard pour les animaux même si à ce jour je ne suis pas devenue végétarienne (mais j’espère réussir à le devenir).

    • Oui tu as raison pour l’équilibre acido-basique ! On ne le sait pas encore assez, mais c’est hyper important. Et une alimentation industrielle et animale est beaucoup trop acide pour notre organisme.
      Pour les produits de beauté à base de lait animal, même avis que toi …

  • Ah, je suis tellement d’accord avec toi! Depuis des années, je digère mal le lait (un chocolat chaud va me faire sentir « ballonnée » pendant des heures) et tout le monde me prend pour une OVNI… Le lait est tellement ancré dans notre culture, comme tu l’as dit, alors que oui, ce n’est pas si compliqué de s’en séparer! J’utilise souvent de la crème de soja pour les préparations en cuisine et franchement, on ne voit aucune différence. Ca risque d’être long de faire comprendre ça aux gens, mais effectivement, ça en vaut la peine 🙂
    Bonne continuation à toi! :*

    • Ahah je me reconnais bien dans le « tout le monde me prend pour un OVNI » … déjà que depuis ma tendre enfance, on me sort en boucle la question : » Ah mais tu ne manges pas de viande ? Mais alors tu manges quoi ? » car c’est bien connu, la viande est le seul aliment pour l’homme sur cette planète 😉
      Persévérons, ça fera tilt chez certains !

  • Whaa merci pour ce super article Fanny ! Je ne bois plus de lait non plus depuis que je suis végétalienne et souvent, les gens ne comprennent pas quel est le problème avec le lait…
    C’est exactement ce qu’il faudrait leur répondre, ton article est super complet 😀

    Marine

    • Merci Marine pour ton enthousiasme !
      On ne peut forcer personne, chacun fait ses choix et si cet article ou d’autres lectures peuvent éclairer certaines personnes, j’en suis plus que ravie 🙂 Ce qu’il faudrait c’est faire changer les messages véhiculés par les médias …

  • Ahh le lait… Mon copain en a fait une intolérance à cause d’un médicament qui lui a détruit le ventre. D’un autre côté, j’ai deux cousins aux Philippines qui ont risqué de mourir à cause du manque de calcium donc du lait… Comme aux Philippines il n’y a pas d’autres alternatives pas trop chères…
    Perso, autant je mange peu de laitages (j’aime pas les yaourt et la crème, j’en utilise rarement vu que c’est gras, pareil pour le beurre, juste pour les poelées et les gâteaux, donc rarement), autant je ne peux pas me passer de mon café au lait et de mon bout de conté !!!

    • Le calcium ne se trouve pas que dans le lait et le problème, c’est que celui du lait n’est pas assimilable par notre organisme. Mieux vaut prendre du calcium issu de végétaux, présent en bien plus grande quantité et celui-là il ne fait pas que rentrer et sortir de notre corps 😉
      Merci pour ton témoignage !

  • Petit commentaire en retard, mais je viens de découvrir ton blog (sur lequel je reviendrais souvent!). Je me pose la question d’arrêter ma consommation de lait, j’ai déjà pas mal réduit (je ne bois plus de lait et ne mange plus de beurre) mais j’ai du mal à arrêter le fromage et les yaourts et en plus je n’arrive pas encore toujours à convaincre l’homme que les pâtes à l’huile c’est bien meilleur que les pâtes à la crème fraiche! Du coup je vais partager ton article 😉
    Merci pour tes bons conseils!

    • Pas de retard, les articles sont intemporels 😉
      As-tu essayé les crèmes végétales (soja, avoine, …) ? Elles sont délicieuses et remplacent à merveille les crèmes liquides ou crèmes fraîches habituelles.
      Merci pour le partage !

  • J’vais juste laisser ça ici comme référence supplémentaire sur le lait…

    http://lepharmachien.com/laperle-lait/

  • Moi depuis quelque temps quand je bois du lait mange de la crème etc je suis prise de crampes pire que des contractions et je vous épargne la suite

    • C’est « normal » malheureusement … seule solution : arrêter d’en manger

      • Mais je suis une adoratrice inconditionnel de laitage que faire

      • Pour la crème : crème d’avoine, de soja … Pour le beurre : huiles végétales, beurres d’arachides … Pour le fromage : fromage végétal ou plus de fromage

        • Je suis comme astrid et là je me calme avec le laitage mais c’est facile l’été mais j’adore le caco chaud l’hiver avec des tartines. quel lait végétal peux faire la même chose?

          • Salut Krystel, tu peux utiliser n’importe quel lait végétal. Pour les chocolat chauds, j’ai une préférence pour les laits de noix (noisette, cajoux, amande …). Plus gourmands et oncteux !

          • et tu les fais toi même tes lait végétal d’amandes noisettes ou cajou?

            • Non pas pour l’instant car je voyage cette année donc pas très pratique mais c’est très facile à faire maison !

          • merci je vais essayer

  • Je ne dis pas que je passerai le pas du « zéro lait », mais c’est un article intéressant, et réduire sa conso de produits laitiers a déjà un impact très positif 🙂

  • Depuis la naissance de Luis donc 8ans on ne boit quasi plus de lait de vache 😉 pour notre plus grand bien

  • Je crois que c’est vraiment un des seuls aliments dont j’aurais vraiment beaucoup de mal à me passer. Je ne mange que très très peu de viande mais alors le matin un petit déjeuner sans chocolat au lait chaud j’ai beaucoup de mal. Et comme le moindre changement de goût me déstabilise (même parfois dans le lait de vache selon les saisons le goût varie) je nai pas encore réussi à tester les autres « laits » que j’appelle plutôt « jus ». Mais je ne désespère pas, avec le temps j’espère y arriver.

    • Il n’y a pas d’autre boisson sans laitages que tu aimerais sinon ? 🙂 Parce que continuer à boire du lait et à manger toute sorte de produits en contenant ce n’est pas bon pour toi :-*

      • J’ai essayé toutes sortes de thés et tisanes etc… j’ai l’impression de boire juste un verre d’eau et aucune sensation de satiété même en mangeant autre chose à côté. En fait à part mon bol de lait du matin je ne mange ni yaourts ni fromage (ou rarement). Peut-être à peine dans ma purée maison mais c’est pas souvent non plus. Alors pour l’instant tant que j’ai pas encore trouvé ce qui me convient je me dit que juste un bol c’est pas énorme non plus

  • ok… là tu m’as convaincu !
    Je ne consomme plus de lait animal pratiquement depuis un an (quand je suis devenue végétarienne). Mais mon ami végétarien aussi est grand adepte de lait de vache…-_-‘
    Je pense essayer de le convaincre avec ton article… et on essayera de réduire progressivement.
    Pour le fromage, j’en achète très très peu. Mais il nous arrive de « craquer ». Ça fait un moment que je dois prendre le temps de tester les fromages végétaux. J’ai vu des recettes bien sympathiques.
    Le seul soucis qui subsiste réellement c’est le beurre… presque tous les matins…
    Si tu as une alternative similaire mais végétale, je suis preneuse.
    Merci pour cet article très convainquant !

    • Je pense que si tu es végétarienne pour des raisons éthiques ou parce que tu as envie d’etre en meilleure santé, alors ne plus consommer de produits laitiers suit cette même logique 😉
      Il y a une phase de transition tout a fait normale, peut-être qu’un jour tu ne mangeras plus aucun produits laitiers mais aujourd’hui ne soit pas trop dure envers toi ou ton ami, cela demande du temps, de s’adapter et surtout il faut que cela ait un sens pour toi d’arrêter les produits laitiers sinon tu risques d’en remanger dans quelques temps.

      La meilleure chose a faire : s’informer et ressentir les effets positifs d’une alimentation sans produits laitiers sur ta santé 🙂

      Pour le beurre il existe des beurres végétaux type margarine mais qui ne sont pas bons pour la santé. Tu peux remplacer par des beurres de noix, de coco … ou d’autres « tartinades » végétales !

  • Bonjour Fanny,
    Je ne suis pas végétarien même si je commence depuis un peu plus d’1 an à diminuer fortement la charcuterie et la viande rouge (boeuf agneaux gibier…) manger moins mais de meilleur qualité c’est pour l’instant mon objectif. Par contre la volaille et le poisson j’ai toujours pas mis une croix dessus.
    Je mange en général bio et je me suis dit qu’elle est la difference entre le lait bio et le lait standard, est ce que les veaux son forcément séparé de leur mère ? ou bien séparé pendant un moment et ils reviennent prêt de la mère (dans une ferme traditionnel) ?

    • Bonjour, malheureusement non le label bio ne garantit pas que la production de lait se fasse de manière éthique. C’est le même procédé cruel que pour produire du lait non bio. J’espère que cette information te permettra de faire des choix éclairés 🙂

  • Avec tout ça je suis bien contente de ne pas aimer le lait! Mais j’en consomme quand même mais peu en mangeant des yaourts bien qu’ils soient bio. Merci pour ton article!

    • Moi non plus je n’ai jamais aimé le lait de vache 😉 C’est sûr que c’est un avantage !
      Après bio ou non malheureusement la production et la consommation des autres produits laitiers (fromage, crème, beurre, yaourt) ne changent rien au problème :/ Et il y a aussi tout le lait « caché » dans les desserts, les plats, les apéros, le chocolat etc…

  • coucou,
    tout d’abord merci pour ce blog que j’aime beaucoup 😉
    j’écris car je ne trouve rien sur internet à propos du fromage de chèvre fermier, si l’on retire également le petit à sa mère, si on la met enceinte tout les ans… La question peut paraitre bête, mais je ne trouve nul part de réponse sur la souffrance animal dans les fermes :/ Quelqu’un s’y connait il?

    • Bonjour Adèle, oui c’est la même chose : vache, chèvre, brebis, élevage industriel ou fermier … Tu peux te renseigner dans des livres sur l’éthique animale (Aymeric Caron par exemple) ou auprès d’associations comme L214.

  • Super article! Beaucoup pensent pareil mais continue à consommer des produits laitiers d’animaux et autres car ils disent ah oui manger bio etc ça revient cher et c’est un cercle vissieux. …comme tu dis personnes n’est forcé mais si l’on se sent toucher par cette cause nous devons agir et par ces qlques personnes changé ça avancera. Ton blog et d’autre m’inspire à manger et vivre plus sainement. Je ne suis pas encore totalement « indépendante  » loolll mais je suis sur la voix….en tout cas merci de nous donner des informations bien ficeler pour avoir réponses à nos questions….Étant croyante, j’ai cherché à savoir si le fait de changer min régime alimentaire était sa volonté et à mon et à min étonnement je tombe sur un passage de la genèse qui Di que Dieu créa arbre fruitier etc..herbes à graine etc…pour nourriture c’est la que j’ai compris pas mal de choses 1.Dieu est bon et 2. Manger sain est inscrit en nous dès l’origine. Enfin bon assez de blabla loolll. ..merci pour tes conseils et que Dieu te bénisse

  • Hello ! Je te conseille de lire le livre « La vache qui pleure » de Véronique Richez Lerouge.
    Bonne continuation !
    Daphnée

  • Bonjour Fanny je vis au Cameroun et j aime la nature. Je viens de lire ton article sur le lait et je suis stupéfaite. Moi j aime le lait ms là avec tout ça je vais virer au lait de soja. Merci pour tout ce que tu fais pour nous et surtout pour la planète. Bisous…

  • Je suis d’accord sur le principe, mais que donner à ma fille de 20 mois? J’ai arrêté de l’allaiter à 9 mois et elle prend maintenant du lait industriel et des yaourts au lait de vache. Les laits végétaux sont-ils adaptés aux bébés?

    • Bonjour Marie,
      Il existe un livre qui pourrait t’aider : Bébé Veggie d’Ophélie Véron.
      Aussi la chaîne YouTube Maman Végane pourrait t’apporter des réponses pour l’alimentation de ta fille.

  • Bonjour ou plutôt Bonsoir,

    Tout d’abord, je viens de découvrir le site et je trouve tous les articles très intéressants et pleins de renseignements et d’informations ! Merci, enfin quelqu’un qui ne raisonne pas à vide. Je partage ton point de vu sur les produits laitiers MAIS j’aime vraiment beaucoup trop le fromage pour m’en passer complètement. Néanmoins, je vais chez un fromager et ne consomme que des AOC mais plus encore je consulte régulièrement les cahiers des charges de fabrication des fromages. Attention tous les AOC/AOP ne m’heritent pas leur appellation mais un certain nombre d’entre eux sont quand même en accord avec mes convictions (roquefort Carles par exemple). Je m’explique : lait issu d’une race bien particulière, nourri par un fourrage local et bio, animaux non exploités et fabrication artisanale ( pour reprendre l’exemple de mon roquefort c’est le seul dont on n’injecte pas de moisissure « chimique » mais que l’on laisse en contact avec du pain moisis pour que celle-ci se retrouve sur le fromage) et le plus c’est que je choisis des fromages issus de petits producteurs. Le goût n’a rien à voir avec les fromages que l’on trouve dans les grandes surfaces et je pense (peu être à tord) que consommer en petite quantité des produits avec ces garanties de qualité ne peut pas faire grand mal. De plus, la France c’est aussi le fromage et quitte à passer pour une chauvine je pense qu’il est important de ne pas renier toute notre richesse gastronomique. Bref, comme pour tout et ce depuis Aristote vive l’éthique de la médiété (juste milieu mais pas milieu, 3% de fromages sur une alimentation c’est ma médiété personnelle en ce qui concerne les produits laitiers). En réalité, je tiens surtout à dire aux personnes qui ne veulent pas s’en passer totalement d’au moins faire le choix de la qualité (leurs papilles gustatives ne le regretterons pas).

    • Merci pour ce partage qui sera utile à ceux qui veulent réduire leur consommation de produits laitiers en choisissant la qualité !
      Et bienvenue sur mon site Gabrielle 🙂

  • Bonjour Fanny!

    Je viens de découvrir ton blog et je le trouve très intéressant. Je trouve enfin un endroit où l’on répond à toutes mes questions. Je suis omnivore, mais assez sélective haha! Je mange très souvent végétarien et de temps en temps végétalien. Avant de sauter le pas et de devenir vraiment végétarienne, je voudrais bien comprendre les enjeux.
    Une chose me tracasse quand même dans ton article. J’ai l’impression que boire du lait de vache apporte tout pleins de problèmes. Hormis le traitement des vaches laitières et de leurs veaux où je suis parfaitement d’accord avec toi, tu nommes pleins de maladies et de problèmes de santé qui ne m’ont, personnellement, jamais affectés. J’ai toujours bu du lait de vache tous les matins depuis mon enfance et je n’ai jamais eu de soucis, je l’ai toujours bien digéré. Aujourd’hui je me tourne davantage vers le lait d’amande (parce c’est trop bon héhé) et pourtant je ne note aucune différence. Ceci n’est que mon cas évidemment, et je me doute que d’autres supportent moins bien cette boisson. Tout ça pour dire que dans ton article, on a l’impression que le lait de vache est absolument mauvais et néfaste pour tout le monde alors que beaucoup en boivent sans problèmes de santé.
    Autre argument que je trouve moyennement recevable: le contre-nature. Pas de chance, j’ai bossé pendant un an sur le thème de la nature pour préparer des concours et laisse-moi t’affirmer que le contre-nature n’existe pas. Qu’est-ce que le contre-nature? L’homme n’est-il pas naturellement contre-nature? Ou dans le cas contraire, qu’est-ce qui est naturel? Tu dis que le lait de vache est pour les veaux et je suis moi aussi persuadée que les nutriments de ce lait est adapté pour leurs petits. Mais qu’en est-il alors des mères adoptives? Des tigrounets qui sont élevés par une lionne? Des chatons par une chienne? Ils boivent le lait d’un autre animal parce qu’ils n’ont pas le choix. Boire le lait d’un autre animal est aussi naturel. Mais je suis aussi d’accord avec toi sur le fait qu’ils n’en boivent qu’avant le sevrage et plus après, chose que nous, humains, avons pris l’habitude de faire. Le fait est que nous sommes bien différents des animaux et que contrairement aux poulains qui en quelques heures se hissent sur leurs jambes, il nous faut beaucoup plus de temps pour marcher. Je pense que l’on fait boire du lait de vache à nos enfants tout simplement quand il n’y a plus de lait maternel. Mais c’est vrai que compte tenu des conditions dans lesquelles le lait est produit, il est peut-être temps de trouver une alternative… Et je suis (encore une fois) d’accord sur le fait que maintenant que l’on est adulte, on peut largement trouver notre source de calcium ailleurs et boycotter la production laitière.

    Un article qui pousse à méditer haha! Signe que c’est un bon article 🙂

    Je vais faire le tour de ton blog, car je m’intéresse aussi de plus en plus à la cosmétique végétale et bio 🙂

    Merci beaucoup pour cet article!

    • Bonjour Alice, bienvenue sur le blog 🙂

      Je comprends ton désir de comprendre justement, pour cela réfère toi à des ouvrages excellents comme Lait, mensonges et propagande, L’enquête Campbell ou Le Régime du Dr Seignalet par exemple (il en existe tout un tas d’autres bien évidemment). Tu verras que je n’invente rien, les produits laitiers sont responsables de nombreux maux. Parfois des maladies qui se déclenchent plus tardivement. Mais aussi de maux moins visibles, comme un mal-être dont on ne se rend compte qu’en arrêtant de manger des produits laitiers.

      En tout cas le végétarisme, le véganisme … ce sont des choix qui viennent du cœur 🙂 Ce n’est finalement pas qui a raison ou tort qui importe, mais ce qui est juste et bon pour TOI. Tu dois le ressentir. Pas besoin de tout intellectualiser, si tu sens que c’est vers cela que tu dois aller, tu iras.

      Je finirai par dire que tout est énergie et que c’est une question de vibrations. Les aliments ont un pouvoir vibratoire sur nous. Nous sommes donc attirés vers certains aliments, tout comme nous ressentons parfois le besoin d’en délaisser d’autres. Chacun a son rythme, chacun en fonction de qui il est 🙂

Rétroliens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *