Bien choisir son diffuseur d’huiles essentielles 💧🍃

Récemment, un ami m’a demandé de le conseiller dans le choix d’un diffuseur d’huiles essentielles, car il se sentait complètement perdu face à toute l’offre qui existe aujourd’hui. Il a bien fait car, d’un diffuseur à l’autre, la différence peut être énorme. Si vous aussi vous souhaitez faire le bon choix de diffuseur d’huiles essentielles, que ce soit pour offrir comme dans le cas de mon ami, ou pour votre bien-être personnel, alors lisez ce qui suis sans plus attendre.

Le critère principal à prendre en compte dans le choix d’un diffuseur d’huiles essentielles, avant même son design ou son prix, est le type de technologie utilisé. C’est ce qui va définir son efficacité, notamment d’un point de vue thérapeutique, sa puissance, sa durabilité, le bruit qu’il fait, et au final son prix.

On peut classer ces technologies en 4 grandes familles : Nébulisation, Brumisation, Chaleur douce et Ventilation. Même si tous ont leurs points forts et leurs points faibles, vous verrez que certaines de ces technologies (une en particulier) se placent clairement au-dessus des autres. Toutes ont cependant la même particularité de diffuser des huiles essentielles dans l’air, et ce sans les chauffer à plus de 40°C. C’est un point très important, car au delà de cette température, il y a dégradation des molécules aromatiques des huiles essentielles, qui peuvent alors devenir toxiques.

.

Les diffuseurs bougies et galets : à éviter

Avant toute chose, j’aimerais vous parler de deux types de diffuseurs présents sur le marché mais que je vous déconseille fortement.

D’une part, les diffuseurs d’huiles essentielles à bougies, tel que celui sur la photo ci-dessus, sont tout simplement dangereux pour la santé. Ils chauffent les huiles essentielles bien au-delà des 40°C recommandés pour préserver leur qualité. Je ne vous parle même pas de la toxicité de ce type de diffusion, pire que les sprays désodorisants, bougies et parfums chimiques d’intérieur. À bannir.

D’autre part, il existe des petits galets diffuseurs d’huiles essentielles qui, honnêtement, ne servent à rien. Nada. Que tchi. Ils ne diffusent rien, si bien que cela revient un peu au même que de laisser votre flacon d’huile essentielle ouvert. Bonjour l’arnaque.

Maintenant que l’on a vu ces deux cas de figure à éviter absolument, passons aux choses sérieuses.

.

Les diffuseurs d’huiles essentielles par chaleur douce

Les diffuseurs d’huiles essentielles par chaleur douce chauffent les huiles à moins de 40°C, ce qui permet de ne pas les dénaturer et de pouvoir profiter de leurs odeurs et, dans une moindre mesure, de leurs bienfaits. Ils sont peu chers et, autre point positif, totalement silencieux.

Peu puissants, on les destine plutôt aux petits espaces comme un bureau ou une chambre. Pour un usage plaisir (hmmm le bonheur de respirer les bonnes odeurs des huiles essentielles), beaucoup plus que thérapeutique, car ce type de technologie ne permet pas de bien profiter pleinement des bienfaits des molécules aromatiques.

Aussi, le respect de la température maximale de chauffe n’est pas toujours garantie à 100%. Ce qui veut dire que dans certains cas, on peut malheureusement se retrouver avec un diffuseur qui chauffe à plus de 40°C. Que ce soit directement lors de la première utilisation (c’est le cas de certains diffuseurs à chaleur douce à très bas prix), ou plus tard sur la durée. Pour ces raisons de fiabilité et de durabilité, ce n’est pas le type de diffuseur que je vous recommanderai en priorité.

.

~ MA SÉLECTION ~

.

Et si la solution, c’était les diffuseurs à froid ?

 

Les diffuseurs d’huiles essentielles par ventilation

Clés USB, plugs pour la voiture, petits diffuseurs de voyages… Vous avez peut-être déjà vus ces diffuseurs d’huiles essentielles par ventilation. Ils sont peu chers car souvent assez petits pour être facilement transportés : ce sont les diffuseurs d’huiles essentielles nomades. Leur fonctionnement est simple : on dépose les huiles essentielles sur un buvard, sur lequel souffle un ventilateur pour les diffuser. Ce système consomme peu d’énergie.

Seul bémol, ils sont peu puissants donc à réserver pour les petits espaces ou les déplacements, pour un usage plus plaisir que thérapeutique là encore.

.

~ MA SÉLECTION ~

.

Les diffuseurs d’huiles essentielles par brumisation

Vous aurez remarqué que j’y vais crescendo dans le classement des différents diffuseurs 😉

Ceux-là, les diffuseurs d’huiles essentielles par brumisation, sont de beaux produits, qualitatifs et design. Ils fonctionnent avec de l’eau sur laquelle on dépose quelques gouttes d’huiles essentielles. La diffusion se fait à froid, grâce à des vibrations qui transforment l’eau en une brume, emportant sur son passage les molécules aromatiques d’huiles essentielles. On voit une jolie brume blanche se former dès que l’on allume le diffuseur. Ce système permet de diffuser l’odeur à environ 50m², et pour un effet thérapeutique, il faudra se concentrer sur les 20m² autour du diffuseur.

Les diffuseurs d’huiles essentielles par brumisation comptent parmi les plus puissants et efficaces du marché. Ils sont assez silencieux, malgré un léger clapotis d’eau (qui au passage peut être très agréable, tout dépend si on a besoin de calme complet – travail, sommeil… – ou non). Comptez environ 50€ pour un diffuseur de bonne qualité et durable.

Le hic de ces diffuseurs, c’est que la brume d’eau se compose de particules d’eau assez lourdes, ce qui ne permet pas aux huiles essentielles de rester suffisamment longtemps dans l’air. Ainsi, ce n’est pas le meilleur type de diffusion pour un usage thérapeutique. Il n’est par ailleurs pas conseillé d’utiliser ce type de diffuseur dans une pièce qui craint trop l’humidité bien évidemment. Quoi qu’il en soit, on pensera à bien aérer pour déshumidifier la pièce après chaque utilisation.

.

~ MA SÉLECTION ~

.

Les diffuseurs d’huiles essentielles par nébulisation

Je vous réservais le meilleur pour la fin : les diffuseurs d’huiles essentielles par nébulisation !

Regardez-moi cette beauté ! Mais ce tube en verre n’est pas là que pour décorer, il a une véritable utilité dans le processus de nébulisation. Grâce à un système de pompe à la base du diffuseur, on propulse des huiles essentielles à la verticale, qui viennent s’entrechoquer avec un flux d’air propulsé quant à lui à l’horizontale. Résultat : un aérosol se crée et, grâce à la forme du tube en verre (de plus en plus fine), la vitesse en est décuplée. Un peu technique, mais c’est ainsi que les particules aromatiques des huiles essentielles peuvent être diffusées de façon optimale.

En effet, par nébulisation, les huiles essentielles restent en suspension dans l’atmosphère pendant longtemps. Seule cette technologie permet un véritable usage thérapeutique de la diffusion d’huiles essentielles. Donc si vous destinez votre diffuseur à cet usage, vous savez vers quel type vous tourner. C’est la méthode de diffusion la plus puissante, et à froid bien évidemment. L’odeur est présente sur 100m², et l’effet thérapeutique sur 50m².

A noter tout de même que la pompe émet un léger bourdonnement, si bien que ce type de diffuseurs ne pourra être utilisé dans une chambre ou un endroit nécessitant le plu grand calme. Aussi, les diffuseurs par nébulisation coûtent en général 50 à 80€, c’est donc un investissement (mais qui vaut nettement le coup !).

.

~ MA SÉLECTION ~

.

___________________________________________________

J’espère que cette présentation des différents diffuseurs d’huiles essentielles vous éclairera dans votre choix !

N’hésitez pas à me poser vos questions et à partager votre avis en commentaire sur le ou les diffuseurs que vous avez eu l’occasion d’essayer.

.

Naturellement,

Fanny

.

Bien choisir son diffuseur d'huiles essentielles 💧🍃 Click To Tweet

.

Recherches utilisées pour trouver cet article :diffuseur huiles essentielles bougie

9 Commentaires ont été rédigés pour “Bien choisir son diffuseur d’huiles essentielles 💧🍃

  • Bonjour,
    il y a quelques années, je me suis renseignée sur les diffuseurs. J’en suis restée à un à brumisation car ceux à nébulisation ne sont pas pratique à l’entretien. Je suis étonnée que vous n’ayez pas parlé de ce sujet dans votre article, qui est très bien à part cet oubli
    Merci et bonne journée. Nicole

    • Merci pour votre précision Nicole.
      Je ne l’ai pas mentionné car selon moi l’entretien d’un nébulisateur n’a rien de très compliqué. Mais cela peut être un point négatif pour d’autres personnes, je l’entends.
      Bonne journée également !

  • bonjour Fanny,
    je rejoins sottas pour le nettoyage ..!.si HE orange ,mandarine entre autre la verrerie se bouche,mais c’est qu ‘en même mon préféré,
    Belles fêtes !

  • Ton article est très intéressant, complet et concis c’est top ! Je dois avouer que j’ai vraiment du mal à utiliser les huiles essentielles en diffusion. Elles sont si précieuses (et souvent chère) que j’hésite depuis bien longtemps à investir…

    Belle journée Fanny,
    Pêche
    https://pecheneglantine.fr

    • Merci 🙂
      Il est vrai que pour certaines personnes cela reste un gadget, pour d’autres juste un plaisir pour parfumer leur pièce. Mais si tu en as l’utilité ou l’envie, un diffuseur n’est pas juste accessoire. La diffusion ne gâche pas les huiles essentielles, elle est tout à fait conseillée pour certaines huiles (qui ne s’utilisent pas toutes par voie cutanée ou orale) pour un effet thérapeutique efficace.
      Bon week-end et à bientôt !

  • Super article !!! On y voit plus clair merci Fanny

  • j’ai un diffuseur par nébulisation, c’est génial !!!!
    dans mon métier je vends de huiles et diffuseurs de la marque Galéo 😉 mais pas encore par nébulisation……
    super article merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *