Grand froid : la meilleure façon de protéger sa peau

hiver-froid-peau-protection

 

Chaque année, c’est la même histoire : les températures chutent fortement et le grand froid a raison de notre peau ! Pieds gercés, lèvres craquelées, visage rougi, peau de crocro … notre peau tiraille de partout. Pourtant, ce n’est pas faute de mettre de la crème. Je suis sûre que vous aussi vous êtes bien équipé avec une crème de jour, une crème de nuit, une crème pour le corps, une pour les mains, une pour les pieds … Elles sont censées faire leur job, non ?

Et bien j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. Je commence par la mauvaise ? OK ! Les crèmes ne protègent en réalité pas bien la peau du froid en hiver. Oui je sais vous êtes déçus … 😉 Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il y a un autre soin de beauté hyper efficace – approuvés par nos amis les Nordiques – qui protège super bien du froid. Je vous en parle juste après.

 

froid-hiver-protection-peau

 

Tout d’abord, c’est quoi cette histoire :

Pourquoi il ne faut pas mettre de crème pour se protéger du froid en hiver ?

La plupart des crèmes sont constituées majoritairement d’EAU. Vous n’avez qu’à regarder la liste des ingrédients de votre crème, oui oui la liste écrite en tout petits caractères. Que lisez-vous ? AQUA, c’est ça !

Ce qui veut dire que vous vous mettez de l’eau sur le visage. D’une part, ce n’est pas du tout efficace contre le froid. D’autre part, cette eau qui se trouve sur votre peau va refroidir quand vous allez sortir de chez vous – et le froid va finir par vous brûler la peau. D’où la sensation de peau qui tiraille et les rougeurs.

Une peau exposée au froid est, en plus, assez terne en général. Pourquoi ? Les vaisseaux de la peau qui apportent l’oxygène, des nutriments et la chaleur se contractent pour avoir le moins de surface possible au contact de l’air froid. La peau est moins donc oxygénée et moins nourrie quand il fait froid, soit plus terne.

 

hiver-froid-protection-peau

Coucou ! Il fait froid !

 

Alors, quel est le meilleur soin anti-froid pour la peau en hiver ?

LES HUILES & BEURRES VÉGÉTAUX !

Bien avant d’étudier les bienfaits des huiles végétales, c’est une astuce de beauté qui m’avait été donnée par une amie norvégienne quand je faisais mes études à Oslo (les photos de cet article ont été prises en Norvège d’ailleurs 🙂 C’est joli, non ?!). L’hiver, les Norvégiens protègent leur peau du froid en appliquant une huile végétale ou un beurre végétal. C’est génial car les huiles végétales font barrière et isolent la peau du froid. Ce qui veut dire moins d’inflammations et de rougeurs liées au froid. Une peau plus oxygénée et mieux nourrie, donc plus éclatante !

Pour en savoir plus : La Petite Bible des Huiles Végétales

 

Les huiles végétales que je vous conseille contre le froid

 

● L’huile d’argan

● L’huile d’avocat

● L’huile de chanvre

● Le beurre de cacao

● Le beurre de karité

● L’huile de macadamia

● L’huile de ricin

Mes conseils sur les meilleures marques d’huiles végétales et points de vente 👉 Guide de shopping bio
.

Ces huiles sont naturelles et très saines pour votre peau ! Vous pouvez les utiliser sur la peau de votre corps et de votre visage. Elles conviennent à tout le monde.

Soit vous les utilisez seules. Soit vous en mélangez plusieurs entre elles : c’est ce que je vous conseille pour les beurres végétaux ou pour l’huile de ricin, qui ont une texture plus épaisse qui ne s’étale pas facilement.

Je recommande une utilisation quotidienne en période de grand froid, voire deux fois par jour pour les personnes à la peau sèche à très sèche.

 

Voilà de très bons soins naturels pour bien protéger votre peau du froid en hiver. Faites l’essai et vous m’en direz des nouvelles.

 

___________________________________________________

Et vous, quel(s) soin(s) utilisez-vous en hiver ?

Allez-vous passer aux huiles végétales ?

 

Naturellement vôtre,

Fanny

.

Recherches utilisées pour trouver cet article :la meilleure crème contre le froid, crême de corps pour lutter contre le froid, creme pour le froid, creme visage sans eau pour grand froid, huile visage hiver, CREME VISAGE POUR LE FROID, creme visage contre le froid, la meilleure hydratation peau contre le froid, crème visage grand froid, entretenir sa peau en période de froid

98 Commentaires ont été rédigés pour “Grand froid : la meilleure façon de protéger sa peau

  • Je ne mets jamais de crème sur mon visage mais que des huiles.. Ton article me fait plaisir car je me suis toujours demandée si je faisais bien, ne voyant jamais d’articles sur les huiles végétales en hiver..
    Donc un grand merci

    • Tu as ta réponse, les huiles végétales c’est le bonheur pour la peau 🙂

      • Bonjour
        Après avoir eu une formation en huile végétale pour confectionner ses sérums aux huiles végétales pour le visage, je valide. Mais….. difficile tout de même de s’habituer à étaler l’huile sur son visage… du coup je fabrique moi même mes crèmes bio, naturelles avec très peu d’ingrédients. Il y a effectivement une part d’eau avec l’hydrolat, mais suivant la saison je rajoute +\- d’hydrolat ou d’huile végétale… et le tour est joué….
        Bien à vous…
        Charlotte

        • Bonjour Charlotte,
          Merci pour votre message.
          C’est une très bonne idée d’adapter le dosage des huiles végétales, et de varier les hydrolats, huiles végétales et autres actifs naturels selon la saison.
          Je forme et conseille plein de femmes à l’utilisation des produits de beauté naturels, dont les huiles végétales, et il est vrai qu’il faut adopter les bons gestes afin de bien appliquer les huiles végétales sur la peau. Le produit ne fait pas tout.
          Grâce à ces gestes, la peau peut bénéficier de façon optimale des propriétés des huiles et on retrouve plaisir et facilité dans leur application. Non ce n’est pas difficile de s’habituer quand on connait ces bons gestes 🙂 Bien sûr, les huiles végétales s’inscrivent dans une routine de beauté naturelle complète et on les utilise généralement après ou en mélange avec du gel d’aloe vera. La texture est alors plus fluide, pénétrante et agréable.

  • Coucou, je suis tout à fait d’accord avec toi. Cela fait des année que j’utilise les huiles végétales pour ma peau et je termine en appliquant de l’écran total car je fait une allergie au soleil et cela toute l’année et pour ne rien gacher c’est un excellent anti-rides.Passe une bonne journée et à bientot pour un nouvel article.

  • Bonjour Fanny 🙂

    Petite question, est ce que les huiles que tu proposes sont utilisables sans souci sur une peau à tendance acnéique ?
    Je galère en ce moment car ma peau à tendance à tirer et à craqueler alors que j’ai en même temps de l’acné … la galère 😉 Tous tes conseils seront les bienvenus.

    Pour info, j’ai commencé à utiliser la crème de jour « Rejoice » de chez antipodes il y a quelques jours, mais l’ingrédient en tête de liste est effectivement…de l’eau ! Je comprends maintenant pourquoi je ne la trouve pas très efficace pour aider ma peau à lutter contre le froid sur certaines zones de sécheresse …

    Belle journée à toi 🙂

    • OK pour toutes les huiles citées pour les peaux acnéiques, petite réserve pour le beurre de cacao qui est soupçonné d’être comédogène.
      Tu as d’autres huiles végétales excellentes contre l’acné, je le détaille dans mon livre si cela t’intéresse.
      A bientôt et belle journée également !

  • Oh Super tes conseils, je vais y mettre en application de ce pas!!! Mais je me pose quand même la question, il n’y a pas de risque que du coup la peau devienne grasse?
    Bonne journée^^

    • Absolument aucun risque ! Il ne faut pas en mettre trop bien sûr, et tu peux te diriger vers une ou plusieurs huiles qui correspond à ton type de peau (tu as tout dans La Petite Bible des Huiles Végétales) pour être sûre de donner le meilleur à ta peau.

      • Merci pour la réponse, je commence aujourd’hui avec l’huile d’avocat^^

        • Bonjour 😀
          Petit retour après quelques jours d’utilisation^^
          Je me suis finalement rabattue sur l’huile de Jojoba qui est hydratante et ma peau est vraiment au top!!!!
          Encore mille mercis pour ces conseils! Ma peau va passer un bon hiver^^

          • C’est génial ça ! Merci pour ton retour 🙂

            • Je me.suis posé la même question pour l huile et le rendu gras !

              Je vais donc regarder tout ça… pour les enfants et moi ! Parce que ça les tire eux aussi…

              Merci pour ton article, qui m en apprend comme d hab!

  • En Belgique, -10° ce matin et donc je suis ravie d’être passée aux huiles végétales + huiles essentielles pour tous mes soins. Économique en plus d’être écologique et naturel. Merci pour tous ces beaux et bons articles.

    • Aie c’est le grand froid chez toi alors ! Tu fais bien de prendre soin de ta peau comme cela 🙂 Merci à toi pour ton message !

  • Coucou Fanny, juste un petit doute, peut-on appliquer du fond de teint après l’huile? J’ai peur que la peau garde un effet gras et que le fond de teint ne s’applique pas correctement. Merci d’avance. Bisous et bonne année !! 😉

    • Salut Jennifer, bonne année à toi aussi 🙂

      Oui tu peux te maquiller quelques minutes après avoir mis de l’huile, 1 à 2 gouttes d’huile suffisent. Masse bien l’huile sur le visage pour la faire pénétrer efficacement.

      J’espère que ça va fonctionner pour toi, j’utilise une poudre minérale et je n’ai aucun soucis.

  • Bonjour Fanny
    Merci pour cet article, tout cela paraît extrêmement logique encore fallait il y penser !
    Je n’ai pas vu l’huile de coco dans ta liste, qu’en penses-tu ? est-elle efficace pour protéger du froid ?

    • Bonjour Rose, et oui on perd notre bon sens alors un retour aux sources est essentiel 😉

      Je n’ai pas mis l’huile de coco dans la liste car elle n’est pas spécifiquement adaptée contre le froid.
      Ceci dit, elle protège et nourrit aussi la peau donc ça peut te convenir (attention, comédogène pour le visage).

  • Pareil depuis que je suis passé aux huiles j’ai plus de sensation de tiraillement et ma peau est réellement hydratée,
    kiss 😉

    • Les huiles c’est la vie ! Elles maintiennent l’hydratation et nourrissent / protègent vraiment la peau.

  • Bonjour,
    Perso, j’ai une peau mature (62 ans), j’utilise un sérum huileux (en hiver : avocat + argan + rose musquée) et les jours de grand froid je rajoute un peu de beurre de karité sur les joues !
    J’utilise les huiles depuis 3 ans maintenant, j’avais de gros soucis d’allergie avec les produits conventionnels qui se sont envolés comme par magie !
    Si mon témoignage peut servir à d’autres, bien amiclement

  • SALUT MERCI CHEZ NOUS NOUS UTILISONS PLUS LE BEURRE DE KARITE CAR EN ABONDANCE ET PLUS ACCESSIBLE.

  • T’es trop chou sur la photo lol !!!!
    Super intéressant cet article, ça se tient ! En revanche, le beurre de karité, j’ai du mal à m’imaginer me le coller dans la trogne en journée. Super riche quand même et gras. Je l’utilise la nuit en revanche, de temps en temps ^^

    • Mufasa, tu connais ? 😀
      Je fais comme toi, je l’utilise plutôt pour les pieds et les mains avant le coucher 😉 J’ai mis les huiles végétales qui sont bonnes pour la peau, visage, mains, pieds, corps confondus ^^

  • Bonjours Fanny
    merci pour ce bel article*
    j utilise de l huile d argan et j alterne avec du monoi

  • Moi je met de l’huile de coco ou de noisette le matin parfois un peu des deux. Ça sent tellement bon ! J’ai vu une réelle différence sur ma peau après être passée au naturel et les huiles végétales m’ont aidées à effacer les cicatrices et à atténuer mon acné. Huiles végétales = produits naturels géniaux ! En tout cas super article clair et agréable à lire !

    • Et tu n’as pas d’acné avec l’huile de coco, ça va ? Elle provoque des boutons sur certaines peaux. En tout cas, tu as complètement raison les huiles végétales sont géniales 🙂

      • Non, au contraire elle m’aide à lutter contre l’acné. Je pense que c’est parce qu’elle a un pouvoir antibactérien qui fonctionne sur ma peau.

  • Merci pour cette article ! J’utilise déjà de l’huile végétale et non de la crème contente de savoir que c’est la bonne solution 😀 mais ma peau est quand même toute sèche donc comme tu l’as dit je dois en mettre deux fois par jour dans ce cas ! J’utilise alternativement huile d’argan à la rose, huile de coco et l’huile vital de Talika qui est un super mélange 😉

  • Pour aller plus loin ds la problématique du froid et la peau qui est très intéressant :
    Comment expliquez vous que le froid rougisse le bout du nez, les pommettes, le menton? C’est la preuve que les vaisseaux sont bien dilatés non? Et donc que tout circule bien, en excès même. C’est même la preuve d’un apport en chaleur et en eau… Par contre c’est en rentrant au chaud qu’il faudra particulièrement hydrater/ ré-étencheifier ces zones ( par du « gras » ou des crèmes adaptés), voir même sur place dehors en plein froid. :).
    Ne pensez vous pas, par contre que le froid solidifie le gras , ce qui le rend moins bio disponible. Il jouera son rôle de couvercle mais ne livrera pas ses bienfait aux cellules en dessous. Donc à gras égal ( comprendre à texture de gras) peu importe la plante…
    Et une fois le contact avec le froid terminé, si la peau a besoin d’actifs hydrophiles pour être en équilibre, elle va s’en trouver privé puisque vous ne lui en mettez pas à disposition..
    Je pense que ce type de lutte anti froid ne peux correspondre à toutes les peaux et toute les expositions au froid ( température extrême et durée). Pour info les solaires d’hiver sont étudiés pour ne pas durcir au froid et pouvoir de fait être facilement applicables et surtout toujours efficaces.
    A mon sens, une émulsion plus grasse que d’habitude me semble être ds ce cas plus adapté. Ou tout au moins : s’appliquer sa crème avec une larme d’huile ( c’est le concept des sérums huileux et du layering à la japonaise) par dessous.
    Il n’y a pas une réponse unique à ce problème du froid car nous n’avons jamais la même peau … Il faut surtout comprendre ce qui se passe pour y répondre au mieux. Aromatiquement ! Et n’oubliez pas d’être généreuses avec votre peau!

    • Bonjour !

      Au contact du froid la peau va en effet rougir, surtout les extrémités comme le nez, les oreilles etc… car le corps se protège et régule sa propre température – en dessous de 37°C il ne fonctionne plus bien.Les rougeurs sont aussi souvent synonyme de brûlures, ce qu’il faut prévenir au mieux avec des cosmétiques adaptés.

      Les huiles végétales appliquées sur sa peau avant de sortir au froid vont avoir déjà pénétré la peau et formé une barrière protectrice, donc pas de risque qu’elles ne jouent pas leur rôle. Contrairement aux crèmes à base d’eau. Bien sûr, utiliser les huiles comme sérum sous sa crème ou mélangé à sa crème peut être une autre solution !

      N’oublions pas que l’hydratation vient avant tout de l’intérieur et que les cosmétiques aident à maintenir le niveau d’hydratation de la peau.
      Cela grâce aux corps lipidiques – huiles, beurres – qui ont une affinité avec le ciment intercellulaire de la peau et permettent de le garder en bon état.

      Si notre ciment intercellulaire est en bon état :
      – les corps aqueux ne pourront pas pénétrer le ciment donc les crèmes à base d’eau vont seulement s’évaporer et ne pas avoir de réelle action cosmétique ;
      – la peau reste bien souple et hydratée ! Pas de risque de déshydratation

      • Bonjour,
        Je viens compléter, bien tardivement, le fait que sur le concept de l’hydratation une phase aqueuse content des hydratant hydrosoluble est réellement important pour les peaux souffrant de forte déshydratation voire sèche.
        Sur mon blog (www.lacosmeteuse.blogspot.fr), il est possible d’avoir pas mal d’infos sur le fonctionnement de la peau et celui des molécules appliquées dessus. Par ailleurs je vous mets ci dessous un extrait d’article pouvant venir compléter voir nuancer le concept de l’hydratation (et le froid). Comme vous le noterez beaucoup de molécules citées sont hydrophiles et doivent être appliquées , même le matin, quand la peau est en détresse. Bonne lecture. Aromatiquement!
        « Enfin, on mentionnera toutes les substances concourant à une épidermogénèse, c’est-à-dire l’aptitude à améliorer la différenciation terminale pour améliorer la structure du stratum corneum. Ces substances sont nombreuses, allant de l’allantoïne à des facteurs de croissance spécifiques, en passant par les agents biostimulants de natures diverses et variées. C’est par la stimulation du renouvellement épidermique que les acides alpha-hydroxylés (acide lactique, par exemple) ou bêta-hydroxylés (acide salicylique) contribuent également à améliorer le processus d’hydratation, ou, à un degré moindre, l’urée.
        Un nouveau concept sera proposé au début des années 2000 suite aux travaux de Peter Agre (biologiste américain,co-lauréat du prix Nobel de chimie de 2003). Il s’agit du concept des Aquaporines. Les aquaporines (AQP) sont une classe de protéines membranaires qui forment des « pores » perméables aux molécules d’eau dans les membranes biologiques. Les aquaporines permettent le passage de l’eau de part et d’autre de la membrane, tout en empêchant les ions de pénétrer dans la cellule. En 2009, environ 500 aquaporines avaient été découvertes, aussi bien dans le règne végétal qu’animal, dont 13 chez l’Homme. L’utilisation de substances régulant la production d’aquaporines dans la peau s’est tout naturellement imposée, pour la régulation ou le maintien de l’homéostasie cutanée et de l’hydratation en particulier. De très nombreuses substances ont été proposées, soit d’origine bio-synthétique, soit à partir d’extraits végétaux spécifiques (Aminoporine™ AMI). L’aquaporine 3 (AQP3), ou aquaglycéroporine, a été la principale cible biologique étudiée dans un premier temps. Des travaux originaux se sont également intéressés à l’aquaporine 8 (AQP8) ou amonioporine, cette substance étant supposée réguler le flux d’urée dans la peau et donc d’avoir un impact sur la capacité de la peau à fixer de l’eau.
        Un autre groupe de substances trouve son utilisation dans ces applications. Il s’agit des osmolytes. Les osmolytes sont de petites molécules solubles dans la solution intracellulaire, que l’on trouve chez plusieurs espèces, et qui jouent un rôle dans la lutte contre le stress environnemental chez les organismes vivants. Ils permettent d’équilibrer la pression osmotique des différents compartiments tissulaires. Ils peuvent être subdivisés en catégories :
• les glucides de petite taille, principalement des sucres comme le tréhalose, le glycérol, l’inositol, le sorbitol, etc.,
• les aminoacides : les glycines, promis 1, taurine, etc.,
• les méthylamines : la glycine bétaïne, etc. »

  • Hi hi, j’ai retrouvé mon soleil de Martinique et je suis bien contente de voir le froid en photo, c’est comme ça que je le préfère!
    Dis-moi, j’ai une peau très sèche qui fait tout de suite « peau de crocodile » quand j’ai le malheur de la traîner dans des régions froides. Et pourtant, elle n’apprécie pas vraiment les huiles végétales, plutôt des crèmes. Disons que le gras protège bien quand je sors, mais que pour lui rendre une apparence humaine (je n’ai rien contre les crocodiles, mais bon..) il faut crémer. D’après ce que je lis ci-dessus, j’ai l’impression de ne pas être normale? Qu’en penses-tu? On m’a toujours répéter qu’il faut hydrater + nourrir. D’un autre côté l’eau ne pénètre pas par les pores de la peau.

    • Oh la la la chance d’être au soleil !!! Je suis trop jalouse mais je vais quand même te répondre 😀

      Je pense que tu as la peau déshydratée (ce qui est différent d’une peau sèche qui manque de lipides), c’est pour cela qu’elle aime les crèmes avec plein d’eau 😉
      Pour y remédier : boire plus, manger plus d’aliments qui contiennent de l’eau – fruits et légumes – et utiliser des cosmétiques / ingrédients hydratants, comme des crèmes, du gel d’aloe vera, du sirop d’agave, du yaourt végétal, etc…

      Ensuite pour ne pas perdre l’hydratation de ta peau, que tout cela ne s’évapore pas, il faudra reconstruire et maintenir en bon état le ciment intercellulaire de ta peau avec des lipides : huiles végétales, beurres végétaux en priorité !

      Par exemple, applique du gel d’aloe vera puis de suite avant qu’il sèche une huile d’argan 🙂

      J’espère avoir bien cerné ton problème et que ça marchera ! Reviens me dire si tu vois une amélioration.

  • Coucou Fanny, merci pour ton article, c’est très pratique. Et n’oublions pas que les cheveux aussi supportent mal le grand froid… Alors, un petit article là-dessus serait aussi le bienvenue.

  • Hello Fanny !
    Oh la la tu viens de révolutionner ma vie ! Bon ok j’exagère un peu ;), mais depuis le début de l’hiver, je me bats avec rougeurs, petites plaques de sécheresse et peau qui tire sur le visage, sans comprendre pourquoi, parce que pourtant je me tartine… Mais je me tartine de crème, pleine d’eau donc ! Je comprends maintenant pourquoi ça ne suffit pas.
    Donc dès ce soir je change pour une bonne huile, je sens que ma peau va adorer !!
    Merci à toi !
    Bises 🙂

  • Salut et merci beaucoup pour ton article.
    Enfait, je veux savoir si je peux appliquer ces huiles végétaux sur ma peau pendant la journée, est ce que les rayons de soleil ne vont pas attaquer ma peau si je sors avec de l’huile végétal sur ma peau. Merci beaucoup d’avance!

    • Bonjour Youssra,

      Bien sûr, si tu te tartines d’huile et que tu as le visage luisant, c’est que 1/ tu en as mis beaucoup trop, ta peau n’absorbe que ce dont elle a réellement besoin, et 2/ l’huile sera en contact avec les rayons du soleil et cela peut poser problème.

      => Contente toi d’appliquer seulement quelques gouttes d’huile végétale (1, 2 ou 3 suffisent la plupart du temps) sur ton visage. Ta peau n’a pas besoin de plus. En massant bien l’huile sur la peau, elle pénètre très rapidement, en quelques minutes.

      De ce fait, une fois dehors, exposée au soleil, il ne reste quasiment plus de corps gras sur la peau (presque tout a pénétré), sauf la très fine couche protectrice que forme l’huile. Donc pas de risque avec le soleil.

      Attention toutefois si tu utilises de l’huile végétale de millepertuis qui est photosensibilisante.

      A bientôt 🙂

  • Super merci Fanny, j’utilise déjà des huiles végétales mais je ne savais pas que c’était le bon soin pour ma peau quand il fait froid. Chez moi il fait déjà très froid et je pense changer d’huile végétale pour les prochains mois suite à tes conseils, passer de jojoba à argan ou avocat sûrement. Merci encore !

  • Coucou Fanny,

    Merci pour cet article très intéressant !!! En le lisant, j’ai été très contente de voir que j’avais raison d’utiliser des huiles végétales au lieu de crèmes pour la peau. Tu ne cites pas l’huile de jojoba, est-ce qu’elle est quand même assez hydratante en hiver ??? 🙂

    Belle et heureuse semaine à toi et à bientôt !!! 🙂

    • Salut Laurie,
      L’huile de jojoba peut être un peu trop légère pour certaines personnes en hiver, c’est pour cela que je recommande de passer à des huiles plus riches en cette saison. Vois si elle suffit à ta peau, sinon opte pour une autre 🙂

  • bonjour Fanny, et pour les enfants ? ma dernière à 3ans et mon grand 10ans. est-ce que je peux utiliser la meme pour les 2 ? j’ai de l’amande douce et du germe de blé, est ce que cela peux convenir pour eux mais aussi pour le froid ? merci de tes réponses

    • Bonjour ! Oui tu peux utiliser les huiles végétales sur les enfants, s’ils ont besoin d’une protection contre le froid l’hiver. Les huiles que tu cites sont un peu trop légères pour l’hiver, essaye et vois si cela leur convient, sinon opte pour une huile plus riche (liste dans l’article). A bientôt !

  • merci beaucoup de ta réponse, c’est pas toujours évident de prendre des produits adaptés pour les enfants. merci de tes conseils je vais prendre une huile de ta liste qui du coup fera toute la famille ce qui est très bien. c’est gentil d’avoir répondu aussi vite, bonne semaine à toi, bises

  • En effet on n’y pense pas, mais la non efficacité des crèmes conventionnelles me semble logique maintenant ^^
    Et quand est-il de l’huile de coco ? Je l’aime tellement 🙂

    • Hello Malaury 🙂

      Comme dit plus haut : Je n’ai pas mis l’huile de coco dans la liste car elle n’est pas spécifiquement adaptée contre le froid.
      Ceci dit, elle protège et nourrit aussi la peau donc ça peut te convenir (attention, notamment sur le visage, elle peut être comédogène).

      • D’accord, je n’avais pas vu ! Cela a-t-il avoir avec le fait qu’elle se solidifie au froid ? Et une dernière petite question ducoup, qu’est-ce qui va favoriser le caractère comédogène d’une substance ? Qu’est-ce qui la rend comédogène ? (un acide gras en particulier, la consistance…?) Merci Fanny 🙂

        • Pas de soucis ! L’huile de coco n’est pas mauvaise ou inefficace quand il fait froid, c’est juste que ce n’est pas cella que je recommande le plus car pas forcément la plus riche. Mais si elle te convient alors continue de l’utiliser 😉
          Un ingrédient est comédogène dès lors qu’il ne pénètre pas bien l’épiderme et qu’il obstrue les pores. C’est le cas de nombreux ingrédients chimiques mais aussi de quelques-uns qui sont naturels. Comme ils sont tous différents, il n’y a pas UN seul et même élément commun à tous ces ingrédients qui les rende comédogènes. Affinité avec la peau, méthode de fabrication, sensibilité à l’oxydation …

  • Est ce que on peut mettre de l’huile d’olive, et moi apres je met du fond de teint durant la journee le fonde teint ne va pas partir??

  • bonjour je souhaiterais savoir s’il y a un age minmum pour se rotéger avec des huiles végétale? merci

    • Bonjour,
      Non du tout, tout le monde peut les utiliser, même les bébés et enfants. À ne pas confondre avec les huiles essentielles qui, elles, ont beaucoup de contre-indications (bien s’informer avant utilisation).

  • Coucou, je viens de lire ton article. Très intéressant 🙂

    Je viens de passer aux huiles végétales il y a peu. Ayant une peau grasse, les pores dilatés et de l’acné j’ai opté pour l’huile de jojoba qui est superbe mais malgré le froid dehors ma peau tiraille un peu le soir.

    Du coup qu’elles huiles je peux utiliser sur une peau grasse, acnéique sans dilater encore plus les pores mais tout en protégeant du froid? Merci d’avance pour ta reponse 🙂

  • Bonjour,

    Ça me fait sourire lorsque vous parlez de grand froid à -10c…

    Ici au Québec on est dans le vrai grand froid ou froid extrême, c’est selon. Ce matin, je me suis réveillés à -29c (-40c avec facteur vent FV).

    Je suis une coureuse 4 saisons. Avant hier, j’ai fait une sortie à -24cFV. J’ai justement de la difficulté avec ma peau en hiver. Je vais tenter d’utiliser les huiles au lieu de ma crème quotidienne.

    Merci pour ce blog!

    • Bonjour,
      En effet j’ai vu passer cela aux informations, il fait très très froid en ce moment au Québec. Ce n’est pas du tout ce à quoi nous sommes habitués ici en France, surtout dans ma région Sud-Ouest. Il ne neige jamais et les températures dépassent rarement le 0°C.
      En tout cas c’est bien admirable de courir par ce temps ! J’espère que les huiles apporteront davantage de confort à votre peau.
      A bientôt !

  • Bonjour,
    Super intéressant ! merci. Ma peau est très sèche, atopique, elle cartonne même en ce moment. J’ai essayé l’utilisation d’huile végétale seule, c’est insuffisant. Tiraillements, desquamation, oui, je sais, ce n’est pas un cadeau !! Puis-je faire un mélange d’huile et beurre ? Par ex. , huile d’avocat + beurre de karité. Avez-vous d’autres idées ?
    Un très grand merci

    • Bonjour Françoise,
      Votre peau semble présenter des signes de déshydratation également. Masques hydratants (il y a des recettes simples et naturelles ici sur mon blog), eau florale et gel d’aloe vera avant votre huile végétale vont vous apporter plus de confort.
      Sinon vous pouvez mélanger toute huile ou beurre végétal sans soucis.

  • Bonsoir Fanny,

    Parmi les huiles que vous avez cité je remarque l’absence de l’huile de coco. Que pensez-vous de cette huile-là ?
    Merci par avance pour vos conseils

    • Bonsoir Charlène,
      J’ai répondu à cette question plusieurs fois plus haut dans les commentaires, n’hésitez pas à aller voir 🙂

      • Bonjour Fanny,
        Veuillez m’excuser, je n’ai pas pris le temps de lire tous les commentaires. Je vais m’y mettre de suite

  • Un très bon article, merci Fanny. Effectivement les huiles végétales sont de bons alliés pour l’hiver ! J’utilise surtout du beurre de karité brut, non raffiné, c’est vraiment réparateur ! J’adore !

  • Ha ben justement l’hiver ce qui me réussi le mieux ce sont les baumes / beurres nourrissants. Et ce que j’aime bien faire c’est me mettre de l’huile sur la peau encore humide avant de sortir de la douche. Je rince ensuite un petit coup juste pour enlever le trop de gras et je me sèche. La peau est toute douce ensuite 😉

    • C’est une bonne façon de l’appliquer (que tu as piqué aux femmes des îles 🙂 elles font comme toi !).
      En tapotant ta peau avec la serviette sans frotter pour te sécher, tu gardes une fine couche d’huile sur ta peau.

  • J’utilise l’huile de noisette avec le HE de Géranium ou Tea Tree. Mais ici il ne fait pas assez froid (même si pour nous 20°C on sort les couettes et les pulls, mdr)

  • Bonjour et merci pour cet article !
    Je mets un mélange d’huiles végétales à la place de la crème conventionnelle depuis quelques années.
    Justement pour l’hiver je pensais changer et ton article tombe à pic ! Je vais faire ma sélection pour peau mature car je vais très bientôt avoir 49 ans.
    Bonne journée !

  • Super article ! merci beaucoup pour tous les conseils !!!

  • Bonjour
    Je l’ai appris l’année dernière lors d’un atelier.
    Pour ma peau de 54 ansJ’utilise l’huile d’argan ou d’avocat biologique bien sûr. Comme j’ai la peau mixte, j’insiste sur les joues et pas sur la zone médiane sinon je brille.
    Armelle

    • Bonjour Armelle,
      Heureuse de lire que d’autres personnes transmettent ces bons savoirs lors d’ateliers ! Plus cela est partagé, mieux c’est 🙂
      Pour votre peau mixte, vous pouvez utiliser des huiles végétales sébo-régulatrices. Il ne faut pas craindre les corps gras quand on a la peau grasse ou mixte, et certainement pas les huiles végétales de qualité vierge et de première pression à froid. Certaines régulent et traitent la peau parfaitement.
      Mais en effet les huiles d’argan et d’avocat ne sont pas les plus adaptées pour des peaux mixtes à grasses.
      Voir mon livre La Petite Bible des Huiles Végétales.
      A bientôt

  • bonjour
    je dois partir au canada bientôt et votre article m’interesse mais faut il aussi mélanger de l’amande douce ou pas??
    merci

    • Bonjour Gilda,
      Je ne comprends pas bien la question, à quoi voulez-vous mélanger l’amande douce ? A d’autres huiles végétales ?

  • bonjour
    je voulais savoir si pour les huiles essentielles de chanvre avocat macadamia et vitamines E je devais rajouter autre chose car je pars bientôt pour le canada et j »ai une peau très sèche?? merci

    • Bonjour Gilda,
      Si vous avez un mélange d’huiles végétales de chanvre, d’avocat et de macadamia (la vitamine E est un conservateur naturel), inutile de rajouter autre chose. Vous pourriez même utiliser chacune de ces huiles végétales seule, comme indiqué dans l’article.

  • Bonsoir,

    Je pars dans un mois en Laponie Finlandaise pendant 2 mois, et je suis en recherche d’un sérum parfait pour protéger ma peau, qui est mixte, tantôt sèche, tantôt grasse.
    Votre article est très complet, mais ne m’y connaissant pas du tout, j’aimerais tout de même avoir votre avis.

    Lesquels d’entre toutes ces huiles devrais-je utiliser, et combien de gouttes devrais-je mettre pour réaliser un mélange?

    • Bonjour Nathalie,

      Vous pouvez utiliser toutes ces huiles végétales sans soucis. Pour votre peau mixte je vous conseillerai davantage l’huile de macadamia.

      Sinon, soit vous choisissez une seule huile de la liste, et l’utilisez pure (sauf l’huile de ricin, et les beurres de cacao et de karité qui sont tous les 3 très épais donc peu pratiques à utiliser seuls comme soin visage, je les utiliserais davantage en mélange avec d’autres huiles plus fluides).

      Soit vous en choisissez plusieurs que vous mélangez entre elles. Soit à part égales, soit plus ou moins d’une huile ou de l’autre : cela dépend de la texture et des propriétés que vous recherchez principalement, mais dans tous les cas, quelle que soit la proportion de chaque huile dans votre sérum, cela vous protégera très bien du froid.

      Je vous conseille chaudement la lecture de mon livre La Petite Bible des Huiles Végétales : https://lespetiteschosesdefanny.com/livre-bible-huiles-vegetales

  • Bonjour, j’ai lu avec attention vos questions/réponses, mais j’ai besoin de conseils pour mon visage qui a une coupe rose très très prononcée sur les joues, nez et menton. Toute l’année je cache cette coupe rose avec du fond de teint, mais mon cauchemar arrive avec le froid, je deviens violette sur le visage, même avec un fond de teint. ( sur tout le corps j’ai une mauvaise circulation sanguine) je voudrais mettre un « barrage » au froid pour avoir un visage à peu près normal. Y a t’il des « recettes » d’huiles qui me permettraient de ne pas virer au violet pendant l’hiver. je cache mon désarroi en souffrant en silence. Merci de votre aide.

Répondre à Magalie Vinet Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *