3 ingrédients cosmétiques naturels à éviter sous le soleil

Saviez-vous que certaines plantes étaient photosensibilisantes ? C’est-à-dire qu’elles augmentent la sensibilité de votre peau face aux rayons du soleil et peuvent provoquer des brûlures inattendues, des éruptions cutanées, des rougeurs ou encore des taches pigmentaires. Parmi ces plantes photosensibilisantes, certaines sont présentes dans nos produits de beauté naturels, sous différentes formes. Mieux vaut donc repérer ces ingrédients cosmétiques et éviter d’en appliquer sur la peau avant toute exposition au soleil 🔍 Je vous présente aujourd’hui 3 d’entre eux.

 

1/ Le macérât huileux de millepertuis

Si les huiles végétales ne sont pas photosensibilisantes, le cas du macérât huileux de millepertuis (Hypericum perforatum) fait exception. Cette plante contient de l’hypéricine, un pigment responsable de la photosensibilité. Ainsi, il est contre-indiqué d’appliquer du macérât huileux de millepertuis, la fameuse « huile rouge », avant toute exposition solaire.

Même si les cas de photosensibilité au millepertuis restent rares, ils existent, notamment chez les personnes au teint pâle et chez celles utilisant du millepertuis fréquemment / à forte dose.

Prudence donc !

 

2/ Les huiles essentielles d’agrumes

Toutes les essences contenants des furocoumarines sont photosensibilisantes. Les furocoumarines sont des agents toxiques photosensibles, que l’on retrouve notamment dans les agrumes. Ainsi les huiles essentielles de bergamote, de citron, de mandarine, d’orange douce, de pamplemousse… sont photosensibilisantes. Je parle des essences d’agrumes, celles obtenues à partir des zestes, les huiles essentielles obtenues à partir des feuilles et des fleurs ne sont pas concernées. On retrouve fréquemment les huiles essentielles d’agrumes dans les cosmétiques naturels, notamment dans les produits lavants (savons, shampooings…) et les huiles ou crèmes anti-cellulite.

Bon à savoir : Il est aujourd’hui possible de trouver des huiles essentielles d’agrumes « sans furocoumarines ». En privilégiant cette version, vous pourrez profiter à tout moment de leurs propriétés, sans vous soucier du soleil 💛

 

3/ L’aloe vera

Si le gel d’aloe vera est reconnu pour ses propriétés apaisantes, cicatrisantes et anti-inflammatoires, qui lui confèrent notamment un pouvoir réparateur contre les coups de soleil, mieux vaut ne pas s’exposer au soleil après en avoir appliqué sur sa peau. L’aloe vera peut en effet s’avérer photosensibilisant chez certaines personnes. Préférez l’appliquer le soir ou restez ensuite à l’ombre pour éviter tout problème cutané.

 

Que faire en présence de ces ingrédients naturels photosensibilisants ?

Si vous utilisez de l’aloe vera, des huiles essentielles d’agrumes ou du macérât huileux de millepertuis purs, ou que vos cosmétiques en contiennent, plusieurs choix s’offrent à vous :

🌿 Soit vous n’en appliquez pas. Surtout s’ils sont sous forme pure ou très concentrés dans les cosmétiques, et si vous pouvez vous en passer.

🌿 Soit vous en appliquez le soir. Le minimum étant d’attendre 8 heures entre l’application et l’exposition solaire, pour éviter les risques liés à la photosensibilisation.

Quand je parle d’exposition solaire, ce n’est pas une journée plage en plein été, c’est simplement sortir de chez soi au plein air (les nuages ne bloquent pas les rayons UV pour rappel). Bien sûr une forte exposition solaire prolongée à la belle saison ne fera qu’augmenter les risques.

🌿 Soit vous ne vous exposez pas. Vous pouvez alors appliquer ces ingrédients cosmétiques même en journée. Cela peut être à des endroits non exposés au soleil, sous un vêtement par exemple, ou dans le cas où vous n’êtes pas en contact avec les rayons UV, si vous restez à l’ombre ou en intérieur.

Prudence et modération également si vous prenez ces plantes par voie interne !

 

J’espère que ces informations vous seront utiles et préserveront votre peau, surtout pendant l’été. Partagez autour de vous !

 

3 ingrédients cosmétiques naturels à éviter sous le soleil 🌞 Cliquez pour tweeter

 

___________________________________________________

Saviez-vous que ces ingrédients de beauté naturels présentaient des risques de photosensibilisation ?

En utilisez-vous ou en avez-vous repéré dans vos cosmétiques ?

Partagez vos expériences et vos questions en commentaire ci-dessous, cela sera enrichissant pour nous tous et j’y répondrai avec grand plaisir 💚

.

Naturellement vôtre,

Fanny

.

Recherches utilisées pour trouver cet article :aloe vera photosensibilisant, zloe vera produit photosensibilisant

21 commentaires ont été rédigés pour “3 ingrédients cosmétiques naturels à éviter sous le soleil

  • J’utilise l’aloe vera comme crème de jour depuis 1 ans et demi , du coup … que vais je mettre?

    • Si tu n’as pas eu de soucis jusqu’à présent il n’y a pas de risques. Je conseille d’appliquer une huile végétale par dessus l’aloe vera ou de mélanger les deux

      • justemment mon rituel Aloe vera mélangé à de l’huile de jojoba 🙂 merci Fanny

        • Il faut cependant éviter de s’exposer en plein soleil après avoir appliqué de l’aloe vera. Mieux vaut prévenir que guérir 😉

  • Ou sinon utiliser l aloe vera le soir uniquement ?

  • Merci en tout cas j aurais appris que l aloe vera au soleil il fallait eviter. Je ne savais pas du tout.

  • merci de cet article. je savais pour les huiles essentielles d’agrumes mais pas pour l’aloé vera. merci pour cette information précieuse j’aurais fait des bétises cet été.

  • Merci pour cet article! C’est vrai que je mets de l’aloé vera à tout va alors c’est plutôt bon à savoir. Je n’ai plus qu’à inventer une recette de crème de jour sans aloé vera pour le printemps et l’été !
    ☺️

    • Comme je le disais à Sab, si tu n’as pas eu de soucis jusqu’à présent en utilisant l’aloe vera, il y a peu de risques de photosensibilité. Je conseille d’appliquer une huile végétale par dessus l’aloe vera ou de mélanger les deux. Il faut cependant éviter de s’exposer en plein soleil après en avoir appliqué. Et pendant la belle saison, préférer appliquer les soins à l’aloe vera plutôt le soir pour éviter tout problème.

  • Merci très intéressant ❤️

  • Eh bien, c’est une découverte pour moi, surtout en ce qui concerne l’aloe vera. Merci, car j’avoue que je me suis déjà baladée au soleil après en avoir mis sur moi.

    • Une amie a souffert de photosensibilisation (brûlure) à cause de l’aloe vera récemment, cela peut arriver, pas chez tout le monde mais mieux vaut être au courant.

      • En effet, mieux vaut être au courant, je vais passer le message autour de moi.

  • Bonjour Fanny, C’est vraiment étonnant pour l’aloé vera. Je l’utilise en oléogel avec de l’huile de nigelle ou argan, depuis bientôt 3 ans, matin et soir sans avoir rien remarqué. Je ne pourrais pas revenir à une crème, bcp trop grasse pour ma peau mixte. Bon en même temps j’ai une peau naturellement un peu mate et qui aime le soleil même si je ne m’expose pas plus que ça. Au fait pendant que je passe par ici. J’avais gagné grâce à toi des produits Marilou bio. Ils sont vraiment supers !!! Je commande et recommande depuis la crème nourrissante pour les mains que j’utilise aussi pour mes pieds : elle est très nourrissante et est absorbée très vite, juste géniale ! Encore merci ! Bonne continuation !

    • Bonjour Carole,
      Tout le monde ne déclenche pas de réaction photosensible avec le gel d’aloe vera mais cela existe donc mieux vaut en être informé. Je n’ai jamais eu de problème non plus j’ai également la peau un peu mate qui bronze facilement. Le combo gel d’aloe vera et huile végétale est une merveille pour le soin de la peau, c’est ce que je conseille depuis des années malgré le caractère photosensibilisant de l’aloe vera.
      Super pour Marilou Bio, merci beaucoup pour ton retour ! 😀

  • Suite à cet article, notamment la partie dans laquelle j’informe que le gel d’aloe vera est photosensibilisant, j’ai reçu beaucoup de messages me disant :
    – « Oh non je ne vais plus pouvoir utiliser de gel d’aloe vera / de crèmes en contenant »,
    – ou « C’est bizarre j’utilise de l’aloe vera depuis longtemps et je n’ai jamais eu de problèmes ».

    Quand j’annonce que le gel d’aloe vera est photosensibilisant, au même titre que d’autres ingrédients cosmétiques naturels, cela ne veut PAS dire que dès lors que vous vous appliquez du gel d’aloe vera pur ou mélangé sur la peau, et que vous sortez dehors, qu’il fasse grand soleil ou non, votre peau va automatiquement réagir. Non.

    Cela veut dire que le gel d’aloe vera augmente la sensibilité de votre peau face aux rayons du soleil et PEUT provoquer des brûlures inattendues, des éruptions cutanées, des rougeurs ou encore des taches pigmentaires.

    Chaque peau réagira différemment selon son propre profil.
    Personnellement je n’ai jamais eu de problèmes en l’utilisant en soin de jour mélangé à de l’huile végétale. Mais je ne risquerai pas non plus de m’en enduire le corps et de me faire dorer la pilule ensuite en plein soleil. Certaines peaux vont réagir très vite, même en étant exposée seulement indirectement au soleil, tandis que d’autres ne réagiront pas du tout.

    Vous n’avez donc pas à bannir totalement le gel d’aloe vera de votre salle de bain naturelle – sauf si vous faites une réaction photosensible bien évidemment-, ce serait bien dommage, cet ingrédient étant une merveille pour de multiples usages !

    Mais il est toujours mieux d’être prévenu.e des risques éventuels, pour préserver votre peau 🙂

  • Bonjour Fanny,
    Moi j’ai eu ce problème de photosensibilisation, suite à l’usage d’un soin hydratant à base huile essentiel, des taches pigmentaires qui me gêne jusqu’aujourd’hui 🙁
    En tout cas merci pour cette revue assez intéressante,
    à bientôt,
    Maria

  • Bonjour,
    Qu’en est-il alors des produits contenant de l’aloe vera dont les marques auraient enlevé la partie photosensibilisante de la plante ?

    Apparemment une marque comme pur’aloe enlève un peu comme les huiles essentielles la partie photosensibilisante de la plante et d’autres aussi qui disent que leurs produits à l’aloe vera n’est pas photosensibilisant…peut-on faire confiance ? Car en vrai je trouve ça super embêtant qu’ils nous mettent dans des tas de produits bio des trucs photosensibilisants et même quand ils enlèvent les coumarines où il y a « peu » de risques de photosensibilisation car des fois je vois pas l’utilité d’en mettre. (Exemple : les crèmes solaires à l’aloe vera ou avec des huiles essentielles).

    • Bonjour Rima,
      Si cela est spécifié alors je ferais confiance. On peut toujours se renseigner auprès de la marque pour en savoir plus si jamais on n’est pas rassuré, en espérant qu’ils soient transparents.
      Je suis d’accord que dans certains cas comme les crèmes solaires, on peut se passer de certains ingrédients bio.

Répondre à Kiara Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon nouveau livre enfin disponible !

Découvrez 50 Recettes de Beauté simples et naturelles, le guide pratique pour des cosmétiques faits maison sains et efficaces.

VISAGE  CORPS  HYGIÈNE • CHEVEUX

 

DÉCOUVRIR