Pour une beauté sincèrement naturelle et engagée 👊🌿

Vous avez peut-être vu passer la nouvelle campagne de la marque Yves Rocher sur les réseaux sociaux pour la sortie de leur nouveau shampooing concentré « I Love My Planet ».

J’ai moi-même été contactée pour y participer. Il était prévu de mettre en avant leur nouveau shampooing sur Instagram au milieu d’une série de stories partageant des conseils pour limiter ses déchets au quotidien, ainsi qu’à l’aide d’un post. Je suis vraiment en phase avec l’idée de partager des gestes éco-responsables, puisque c’est en cela justement que consiste mon travail sur ce blog 🌏🍃 Un peu moins avec l’idée de mettre en avant cette marque.

 

J’ai par curiosité demandé la liste INCI du shampooing concentré qu’ils me demandaient de promouvoir :

AQUA/WATER/EAU • AMMONIUM LAURYL SULFATE • COCAMIDOPROPYL • BETAINE • DECYL GLUCOSIDE • GLYCERYL OLEATE • PARFUM/FRAGRANCE • CITRIC ACID • ARGININE • PANTHENOL • GLYCERIN • PANTOLACTONE • CITRUS LIMON (LEMON) FRUIT EXTRACT • TOCOPHEROL • ASCORBYL PALMITATE • LECITHIN

Rien qu’au premier coup d’œil, je me suis dit que ce n’était juste pas possible. Deuxième ingrédient sur la liste, après l’eau : AMMONIUM LAURYL SULFATE ⚠ Dans la famille des perturbateurs endocriniens je voudrais ce sulfate, qui a en outre un haut potentiel irritant pour la peau. Même s’il reste « atténué » par le COCAMIDOPROPYL qui vient juste derrière. D’un point de vue écologique, il s’agit la plupart du temps d’un dérivé de l’huile de palme et de coco qui, une fois rincé, pollue les nappes phréatiques car peu biodégradable 😞 L’ammonium lauryl sulfate est certes autorisé par certains labels bio, mais il n’est absolument pas recommandé d’utiliser des produits en contenant. On a donc là un sulfate peu écologique dans un shampooing qui s’appelle « I Love My Planet ». Vous la voyez, la blague ? Même pas besoin de continuer à dérouler la liste des ingrédients.

J’ai donc gentiment décliné leur proposition de collaboration.

 

Alors, qu’on souligne les efforts des marques conventionnelles ou qu’on les incite à être vraiment vertes, pourquoi pas, mais demandez-vous quelle est l’intention derrière. On ne peut pas se dire écoresponsable et produire ce type de shampooings, sachant toutes les alternatives plus douces et écologiques qui existent pour remplacer les sulfates irritants. Il suffit de déchiffrer un peu les compositions de leurs produits en général, leur image de marque trompeuse car soi-disant naturelle, végétale… On est là dans un cas flagrant de greenwashing, et moi ça m’épuise.

En attendant, il y a de très belles marques sincèrement engagées pour une beauté respectueuse de soi et de la nature, que j’ai à cœur de rendre visible ici 💚

 

Pour une beauté sincèrement naturelle et engagée 👊🌿 Cliquez pour tweeter

 

Je prends le cas du shampooing d’Yves Rocher en exemple car j’ai été récemment contactée pour cette campagne (ils ne se sont visiblement pas adressés à la bonne personne, vous voyez 😂) mais je mets de nombreuses autres marques/produits dans le même panier, n’allez pas leur jeter la pierre spécifiquement à eux.

J’ai hésité avant de poster ceci pour de multiples raisons, et aussi parce que je suis moi-même loin d’être parfaite, mais au final vous alerter sur le vrai visage de ces cosmétiques-là est important. J’ai souvent l’idée de vous faire des articles à ce sujet, pour décortiquer les cosmétiques conventionnels ou se voulant « naturels », mais je préfère me focaliser sur le positif, les vraies solutions et les belles initiatives. Cependant, si cela peut vous intéresser, faites-le moi savoir !

 

___________________________________________________

Vous votez pour une beauté sincèrement engagée et naturelle vous aussi ? 👊🌿

Nous participons au changement de ce monde chaque seconde par les choix que nous faisons, merci pour votre conscience 💚

.

Naturellement,

Fanny

.

Recherches utilisées pour trouver cet article :marque cosmétique engagée, ascorbyl palmitate en slow cosmétique

26 Commentaires ont été rédigés pour “Pour une beauté sincèrement naturelle et engagée 👊🌿

  • C’te blague !

  • Je me méfie fortement des produits Yves Rocher…

  • C’est vraiment prendre les gens pour des c*** quand même…

  • Salut Fanny,
    Alors oui il surfe sur la tendance green Washing et oui il faut se méfier.
    Mais je ne jetterais pas forcément la faute aux consommateurs, tout le monde ne prends ou ne veut pas prendre la peine de lire, de se renseigner sur les étiquettes.
    Je me méfie de Yves rocher et du green Washing en général.

    Évidemment , j’achète encore des produits conventionnels mais je le sais. Même si j’essaie de me tourner vers le naturel.
    Je reconnais aussi qu’en tant que consommateurs on s’y perd un peu et d’ailleurs mon homme ne veut plus faire les courses avec moi car je passe 2h à regarder chaque étiquette et que parfois je comprends pas tout !

    Bref, tout ça pour dire que marketing is business !

    • Je suis bien d’accord avec toi, je ne jette pas non plus la pierre aux consommateurs, c’est très complexe à déchiffrer et l’industrie cosmétique en joue 😉 Merci pour ta conscience ❤

  • Merci pour cet article vu leur pub on ne pense pas à lire les compos et on fait confiance… Je comptais l’acheter pour partir je pense oublié l’idée et garder mon grand contenant d’evoluderm un peu plus encombrant mais bon 🙂

    • C’est sûr Charlotte 🙂 À choisir il vaut mieux utiliser le shampooing YR car ceux d’Evoluderm ont tous le Sodium Laureth Sulfate en 2eme ingrédient, encore plus irritant.

  • je ne peux que saluer votre action et surtout de garder l’oeil !!

  • Je partage tout à fait ton coup de gueule. J’ai été très surprise de voir une blogueuse que j’apprécie faire des stories pour cette marque …

    • Oh je comprends ta surprise. Elle ne savait peut-être pas tout cela, et on a tous nos critères. J’ose croire que cette personne, quelle qu’elle soit, ne pensait pas à mal #bienveillance

  • C’est souvent en dénonçant et en exprimant notre mécontentement en masse (quand leur image risque d’être ébranlée) que ça bouge et que les marques se remettent en question… malheureusement !

    • Oui et je pense que c’est leur image qui leur importe avant tout, les consciences s’ouvrent donc les grandes marques surfent sur la « tendance » naturel / écolo mais l’intention première n’est pas de créer des produits écoresponsables ou sains. L’intention est de ne pas perdre voire de gagner des parts de marché et de garder une belle image auprès du public. Sinon, ils feraient de vrais bons produits depuis le début ! Et à un public averti comme nous, on ne la fait pas 😉 Après c’est sûr que ce shampooing concentré est toujours mieux que plein d’autres shampooings encore plus polluants et nuisibes à la santé présents sur le marché !

  • Encore une grande marque qui tente de surfer sur la vague de la slow cosmétique et des mouvements qui sont réellement planet friendly… c’est bien dommage… sans compter que derrière leur label ce sont des consommateurs qui seront trompés… tromper les gens… un triste leitmotiv de notre société ☹️

  • Merci pour ce post Fanny. C’est primordial de savoir ce genre de chose aujourd’hui ! Une des plus grandes difficultés (selon moi, car j’essaie depuis peu avoir un vie plus éco-responsable et naturelle) est vraiment de savoir déchiffrer ce genre d’étiquette !! Je trouve ça horriblement fatiguant… Peut-être le sujet d’un nouveau post pour toi? 😉

    En tout cas, bravo pour ton blog et ton engagement! Pour moi, petite française expatriée au Canada qui te suit, c’est une mine d’information, même si je dois faire avec les produits d’ici… Heureusement que j’ai la chance de rentrer en France de temps en temps 😉

    • Mais tu as Druide au Canada ❤ En plus là-bas tu as la chance d’avoir l’entièreté de leur gamme !!! Fonce 😉
      J’ai un module entièrement dédié à ce sujet – décripter le étiquettes, labels et déjouer les pièges du greenwashing – dans ma formation de beauté au naturelle en ligne. Je vous informerai quand j’ouvrirai à nouveau les portes pour de nouvelles inscriptions !

  • AMEN ! Merci Fanny, moi ce qui me choque aussi c’est que, même si je suis d’accord pour ne pas jeter la pierre aux grands groupes qui font des efforts (au contraire !) c’est pas pour autant qu’ils doivent se servir des blogueuses « green » pour faire leur pub, je sais pas je trouve ça malsain et foutage de gueule de mettre en avant une marque pourrie sous prétexte qu’elle fait des efforts. Déjà qu’instagram est rempli de contenu promotionnel, je préfère autant découvrir de nouvelles et petites marques que de découvrir les efforts tardifs des marques conventionnelles qui veulent se racheter une conscience dans le meilleur des cas et dans le pire c’est juste qu’elles sentent le vent tourner… Bises et merci à toi pour ton honnêteté !

    • Je suis tellement d’accord, quand on m’a contacté je me suis dit « What ? Ils se sont trompés de cible ! ». Pour des blogueuses plus mainstream, pourquoi pas, après tout cela reste toujours un peu mieux que d’autres produits conventionnels, mais des blogueuses green… c’est non ! Je me demande comment tu peux justifier le choix d’une telle collaboration auprès de ton lectorat aussi, tu perds en crédibilité et en confiance.

  • Merci pour ton article et merci de te servir de ta visibilité pour informer. C’est grâce à ce genre d’initiative que les choses changeront.

  • Perso je n’ai jamais eu de problème d’allergie jusqu’à ce que j’utilise les produits Yves Rocher. Leur compo c’est de la merde et en plus comme tu le dis ils font de la désinformation. À bas Yves Rocher !

    • Idem j’avais fait une allergie à un de leur autobronzant il y a 7 ans, mais j’utilisais avant certains de leurs autres produits qui ne m’ont jamais rien fait. Je n’avais pas la conscience et les connaissances que j’ai actuellement.

  • C’est clair qu’Yves Rocher est un exemple même de Green Washing mais ils ont fait beaucoup d’efforts sur ce produit je trouve. Il a une note de 15,7/20 sur l’appli INCI Beauty, ya vraiment pire.
    J’ai vu ce shampoing relayé par une autre instagrameuse mais j’aime aussi avoir l’opinion d’autres personnes alors merci pour ton objectivité 😉

    • Bonjour Lauraleen
      Oui il y a pire mais de l’AMMONIUM LAURYL SULFATE dans un shampooing, déjà c’est non, et dans un shampooing se disant naturel et écologique, c’est vraiment pas possible. Il y a tellement de bons produits efficaces, sains et écologiques pour laver nos cheveux, donc à quoi bon soutenir ceux d’YR & co ?

  • Tout comme toi Fanny, j’ai été déçue de voir que certains blogueuses green avaient relié cette campagne Yves Rocher, qui a mes yeux est complètement dans le green washing !
    Cela perd encore plus le consommateur et je trouve ça dommage 🙁

  • Bonjour à tous,
    Je ne suis pas une pro Yves Rocher, dans la mesure du possible je commande mes cosmétiques sur Aroma Zone ou en magasin Bio. Cependant, j’aimerais nuancer les propos souvent catégoriques. Il faut reconnaître qu’en terme de produits dits « conventionnels », Yves Rocher fait des progrès. Ils ne sont pas encore parfaits, loin de là, mais ils y vont progressivement. Par exemple à l’heure actuelle, il travail sur un projet « CAP CLIMAT » en collaboration avec la FRAB et les GAB Bretons qui vise a accompagner des éleveurs dans une gestion alternative de leur troupeau, notamment en terme de santé animale pour cette première édition. C’est certes un petit pas, mais petit pas quand même 😉 Donc oui, il faut favoriser les produits naturels, les cosmétiques fait maison et écologiquement viables, mais il faut aussi soutenir la transition qui se met en place pour certains gros groupes qui évoluent et donner envie aux autres d’évoluer dans le bon sens aussi !
    Je suis entièrement d’accord en revanche sur le fait que le marketing trompe, du moins masque et cache complètement le consommateur. Mais différents plans, programmes, animations existent pour se renseigner, et mieux comprendre les étiquettes de vos produits. Consommer, c’est voter 😉
    Bises

    • Bonjour Marine,
      Toutes ces actions font partie d’une stratégie marketing bien ficelée, je sais de quoi je parle 🙂 Pour une belle image de marque.
      Soutenir la transition, oui, mais les acteurs faussement engagés, non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *