Éliminer les fourches sans les couper : la technique du brûlage

Les Petites Choses de Fanny
Dans cet article, nous allons parler cheveux, et plus précisément des fourches. Les cheveux, particulièrement les cheveux longs, ont souvent des fourches sur leurs pointes à cause des agressions extérieures (vent, chaleur du sèche cheveux, plaques de lissage à haute température), des frottements avec les vêtements, ou encore d’absence d’hydratation/nutrition. Les pointes des cheveux abîmés se séparent alors en 2 (ou en 3, voire plus parfois …). De nombreux produits capillaires (huiles, sérums, shampooings, après-shampooings, masques) vendus dans le commerce vantent des bienfaits « anti-fourches ». Mais sachez que rien ne pourra réparer ou ressouder une fourche.

Pour espérer avoir une chevelure saine durablement, pas besoin de faire couper les cheveux chaque mois et de les asfixier de 50000 produits, il existe une méthode vieille comme le monde et très naturelle : le brûlage.

Le brûlage doit être pratiqué par un coiffeur professionnel qui est familier et formé à cette technique très délicate. Ne vous amusez pas à le faire chez vous avec de simples allumettes ou un briquet.
 
Le brûlage est une technique archaïque d’élimination des pointes qui consiste à brûler de façon très minutieuse les pointes des cheveux en procédant mèche par mèche. De cette manière, les pointes brûlées sont cautérisées, une petite boule se forment au bout des pointes fourchues que l’on vient de brûler. Cette technique n’est pratiquement plus proposée dans les salons de coiffure alors que c’est aujourd’hui la seule méthode permettant d’éliminer les fourches sans couper ni enlever de la longueur, et d’éliminer les fourches présentes dans la masse (couper les pointes ne suffit pas pour enlever toutes les fourches). C’est aussi la seule méthode permettant de prévenir l’apparition de nouvelles fourches sur le long terme.
 
Le coiffeur procède en 2 étapes, mèche par mèche : 
 
1. Le coiffeur prend une fine mèche, l’enroule de façon très serrée sur elle-même pour qu’elle ne contiennent plus d’oxygène. Puis il « brosse » la mèche avec les doigts des pointes jusqu’à la racine pour faire ressortir toutes les fourches et petits cheveux fragilisés. De ce fait, quand il passera la flamme sur la mèche, le feu ne brûlera que les parties abîmées des cheveux car elles seules contiennent de l’oxygène (les trous et cassures des cuticules abîmées).
 
2. Il passe ensuite lentement la flamme sous la mèche une seule fois (c’est flippant – on a l’impression que ça va donner ÇA !). Mon coiffeur n’utilise pas une simple bougie, il s’agit d’une bougie spéciale composée d’huile végétale d’argan et de quelques huiles essentielles pour soigner le cheveu.

Pour bien comprendre, voici une vidéo :

Contrairement à ce que l’on peut croire, le brûlage ne referme pas les fourches, ce procédé vise seulement à enlever l’un des cheveux dédoublés au niveau de la pointe et de ressouder les pointes des tiges capillaires afin d’empêcher la formation de nouvelles fourches.  Les cheveux en sortent plus résistants et bien évidemment, débarrassés des fourches. 
 
Cependant, il faut noter que les pointes seront assez fragiles après la séance mais avec beaucoup de soins hydratants, ils retrouvent leur vitalité au bout de quelques jours. Je n’avais pas été informée par mon coiffeur qu’il fallait bien hydrater les cheveux immédiatement après un brûlage et la semaine qui a suivi mes cheveux étaient extrêmement secs et incoiffables, malgré le lissage brésilien. Abusez donc du gel d’aloe vera en l’appliquant directement sur vos mèches après le brûlage et faîtes de nombreux soins hydratants à base de glycérine végétale, lait de coco, laitages ou encore miel ! Pensez aussi à nourrir vos cheveux en parallèle avec des huiles végétales pour conserver l’hydratation dans vos cheveux.
J’ai découvert cette technique début janvier chez un coiffeur bio près de Rennes. J’y étais allée avant tout pour faire un lissage brésilien (je vous en parlais ici), la coiffeuse m’a proposé de faire un brûlage avant de commencer le lissage. Je n’étais pas du tout confiante, et surement vraiment effrayée quand elle l’a réalisé sur mes cheveux, mais aujourd’hui je suis très contente du résultat ! J’ai très peu de fourches ou des petits cheveux qui rebiquent. Je ferai désormais des brûlages après chaque coupe pour garder de beaux cheveux sains et pouvoir les laisser pousser facilement.
Et vous, connaissiez-vous la technique du brûlage ?
L’avez-vous déjà pratiquée ? 
Recherches utilisées pour trouver cet article :brûlage de fourche, comment enlever les fourches, technique feu fourge, enlever ses fourches, enlever ses fourches sans les couper, fourches lissage brésilien, appareil pour enlever les fourches, technique coupe fourches, technique du brulage fourche, enlever les pointes

8 Commentaires ont été rédigés pour “Éliminer les fourches sans les couper : la technique du brûlage

  • Coucou 🙂 intéressant ton article, pourrais-tu me donner le nom de ton coiffeur?
    Merci d'avance!

  • Salut Laurène ! Je suis allée à Hair&bio;, 9 rue de la Liberté à Vitré (35).
    Si tu habites en Ille et Vilaine ça peut valoir le coup d'aller les voir, je crois qu'il y a un autre coiffeur Hair&bio; dans une autre ville pas loin de Rennes aussi.
    A bientôt !

  • Oui je trouve que mes cheveux sont en meilleure santé suite au brûlage. Il faudrait que je le refasse bientôt car ça fait plus de 4 mois maintenant et j'ai de nouveau quelques fourches

  • Oki merci pour ta réponse! J'ai hâte d'essayer, même si je pense qu'au début je serais vraiment cramponnée au siège!

  • Coucou, serais tu me donner le prix que t’a coûter le brûlage merci?

    • Hello ! J’avais payé en tout 46€ pour le brûlage, shampooing, soin, coupe, et 1 ou 2 produits bio que j’avais acheté.
      Je crois que le brûlage devait coûter une dizaine d’euros, c’était pas très cher !

  • Bonjour, je cherche depuis des mois un salon qui pratique le brulage des fourchzs sur Paris ou rennzs et par miracle je découvre grace à toi qu’il en existe un prês de rennzs ! Pourrais-tu s’il te plait me communiquer l’adresse ? Merci d’avance , et bon courage pour ta pousse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *