La bienveillance, à la base d’une vie saine

Dites-moi, êtes-vous comme la majorité des gens : insatisfait de votre physique ?

 

Voyez si vous faites une ou plusieurs de ces choses :

  • Critiquer votre corps
  • Vous dire ou penser des choses négatives quand vous vous regarder dans le miroir
  • Envier d’autres personnes car ils ont des cheveux plus ceci, une silhouette plus cela
  • Camoufler vos défauts avec du maquillage, des vêtements
  • Modifier votre corps d’une manière ou d’une autre (colorations, talons, maquillage…)
  • Adopter un nouveau régime alimentaire / faire du sport pour mincir
  • Ne pas accepter les compliments
  • Etre fataliste
  • Vous plaindre de votre physique
  • Ne pas prendre soin de votre corps

gratitude-reconnaissance

Chez beaucoup d’entre nous, il y a ce sentiment de ne pas être assez belle/beau, de vouloir améliorer son physique, de vouloir se modifier pour ressembler à d’autres personnes ou à un idéal. Ce n’est pas une chose à laquelle nous pensons beaucoup, mais elle est là, en arrière-plan.

On se retrouve souvent dans un des deux cas suivants :

1. « Je ne me sens pas belle/beau, donc je ne prends pas soin de moi ». Comme si notre corps ne le méritait pas. Cela se traduit par exemple par : pas ou peu de produits de beauté, vêtements non adaptés à la morphologie, alimentation peu saine, peu d’activité physique, mauvaise hygiène de vie…

2. « Je ne me sens pas belle/beau et je prends soin de moi pour m’améliorer / me changer ». Mon corps n’est pas assez bien alors je vais mettre plein de produits de beauté pour paraître plus joli-e, je vais me priver de manger des choses malsaines pour avoir ou garder une belle silhouette, je vais faire beaucoup de sport pour corriger mes défauts etc…

Mais au final, on reste toujours insatisfait de notre physique.

.

Je lance une idée :

Et si nous nous acceptions inconditionnellement comme nous sommes ? Et si nous observions notre corps, nos pensées, nos sentiments, nos actions et que nous nous disions « Tu es parfaitement bien. Tu es parfaitement bon » ?

Est-ce que vous pourriez accepter toutes les choses qui font ce que vous êtes, toutes vos particularités physiques, sans avoir la sensation que cela doit être changé ?

bienveillance-corps-base-vie-saine

Vous allez me dire qu’il n’y a pas de mal à vouloir s’améliorer. Seulement si cette volonté de changer part d’un constat négatif envers notre propre corps, il y a peu de chance que nous évoluions dans le sens que l’on souhaite. Les personnes qui se trouvent trop grosses ont par exemple plus de chances de ne pas faire d’activité physique et de mal manger, parce qu’elles se voient grosses. Elles ont plus de chances aussi de se sentir mal dans leur peau, et de trouver du réconfort dans la nourriture ou autres addictions. Tout changement ne peut avoir des effets positifs que s’il est fait dans l’amour. Et, vous l’aurez compris, tout commence par notre état d’esprit.

La clé est d’être reconnaissant et plein de gratitude pour ce que l’on est et ce que l’on a, au lieu de se focaliser sur ce que l’on n’est pas ou ce que l’on n’a pas 😉 

Vous voyez la différence avec les deux cas précédents, là on se retrouverait dans le schéma « Je me sens belle/beau, donc je prends soin de moi par plaisir ».

J’ai par exemple longtemps eu du mal à accepter mes cheveux très bouclés. Je les ai raidis pendant des années, avec des produits chimiques et des appareils chauffants qui abîment énormément les cheveux. Je passais du temps à « prendre soin » de mes cheveux, oui, mais pour les mauvaises raisons. Au final, j’avais les cheveux certes raides, mais abîmés, en mauvaise santé. Quand j’ai reconnu la beauté de mes cheveux bouclés, j’ai de suite arrêté de les maltraiter pour leur apporter douceur et amour. J’ai appris à les soigner pour retrouver des cheveux en pleine santé, et à les coiffer pour tirer le meilleur de cette chevelure explosive 😉 Je prends tout autant soin de moi, mais ce qui a changé c’est la base : je m’accepte, je m’aime telle que je suis, je suis bienveillante envers mon corps.

 

Vis sainement parce que tu aimes ton corps, pas parce que tu le détestes.

.

Une personne qui s’aime et s’accepte fait alors naturellement les choses avec amour. Manger des plats sains et délicieux, se soigner naturellement, prendre soin de soi avec des produits sains, faire du sport pour se sentir bien … ce sont toutes des actions remplies d’amour et de bienveillance.

En effet, comment continuer à s’abîmer avec des produits, des aliments, des pensées, des relations, des situations qui sont néfastes pour nous-mêmes tant elles sont toxiques, quand on s’aime inconditionnellement ?! 

Et si on mangeait sainement pour apporter le meilleur à notre corps ? Et qu’on ne le vivait plus comme une privation des « bonnes choses », comme une frustration. Et si on n’utilisait que des produits de soin naturels et sains pour notre corps ? etc etc… Ce serait un bel acte d’amour envers nous-même ! Imaginez toute la confiance en soi regagnée, le bien-être et l’énergie positive que cela pourrait nous procurer.

S’accepter et être bienveillant envers vous-même ne veut pas dire que vous renoncez à vous améliorer. On change tous quoiqu’il arrive tout au long de notre vie. On ne peut pas l’empêcher. La question est de savoir si ce changement vient de l’amour et de l’acceptation, ou s’il vient de l’insatisfaction et de la déception personnelle. Je vote pour l’amour inconditionnel 🙂

___________________________________________________

Alors, que diriez-vous de vous injecter une bonne dose de bienveillance ?

 

Naturellement vôtre,

Fanny

16 Commentaires ont été rédigés pour “La bienveillance, à la base d’une vie saine

  • Je suis d’accord Fanny. Il faut changer le regard sur notre corps pour le trouver beau parce que si on ne change pas cela on ne se trouvera jamais beau quoi que l’on fasse. Ça peut devenir un cercle vicieux parfois en plus. J’ai encore du mal parfois mais si je suis passée au naturel et que je mange mieux c’est parce que je ne veux plus « m’abîmer » comme tu le dis si bien. Merci pour tes mots et bonne soirée

  • Merci pour la dose de positif Fanny ! J’adore te lire

  • Merci Fanny pour ce juste rappel de choses essentielles
    :S’aimer soi même tel qu’on est, c’est la clé, car notre petit corps est le merveilleux véhicule qui nous permet de vivre chaque jour notre réalité terrestre…alors chouchoutons le comme il le mérite. Merci encore pour ta Sagesse, merveilleuse Fanny

  • Merci Fanny pour cette dose d’optimisme qui rebooste le moral 😉
    C’est parti pour une nouvelle semaine où l’acceptation de soit est le nouveau challenge !
    🙂

  • salut merci pour ton article.j’avais ces pensées mais depuis un temps je m’en suis débarrasser et suis contente.surtout les cheveux, j’essaie de vivre le plus naturellement possible.

    • C’est super ça 😀 Je ne sais pas toi, mais je me sens plus libérée depuis que je m’accepte comme je suis. Je ne me fais plus la guerre et ça fait du bien !

  • Merci pour cet article.
    Il remet les pendules à l’heure. Mais c’est difficile de s’accepter. Parce que tous les jours on voit mieux.
    Par exemple, lorsque je marche et que mes cuisses se touchent, j’essaye de me dire qu’elles se font des bisous et qu’elles sont heureuses de se rencontrer là où elles se rencontrent. Mais pourtant, malgré cela, ça m’exaspère toujours autant d’avoir ces formes là. Je suis pas enveloppée ni meme en surpoids. Je pense être normale. Mais malgré cela l’acceptation de soi est difficile.

    Il faudrait vraiment que je travaille ce coté là.

    Merci pour cet article.
    Bisous
    Mélanie

    • Oh mais j’adore que tu imagines que tes cuisses se font des bisous 🙂
      Tu le dis toi-même, tu n’es pas en surpoids, tu es « normale », alors pourquoi ce rejet de toi ? Peut-être les autres femmes dans la rue et dans les médias … En tout cas se comparer aux autres est terrible pour l’acceptation de soi et empêche d’être vraiment soi à 100%. Ce n’est pas facile, pour moi la première, c’est un cheminement qui se fait petit à petit. Allez, go go go on va y arriver !

  • Super article qui donne vraiment envi de changer plein de choses, merci Fanny

  • Bonjour Fanny, je découvre ton blog après ta page Facebook et, rencontrant beaucoup de difficultés à m’accepter, je suis interpellée par cet article. Ce que tu y écris est tellement inspirant. Je suis l’exemple typique de la nana qui fait du sport car elle se trouve trop grosse, se brûle les cheveux au fer pour qu’ils soient lissent coûte que coûte (car j’ai moi aussi hérité de cheveux bouclés que je ne sais pas dompter :-P), se répète à longueur de temps que son nez n’est pas assez fin, ses dents pas assez droites, se compare sans cesse à toute autre nana croisée dans la rue ou les transports en commun du matin au soir, et pire encore : aux canons qu’on peut voir à la télé..!! Bref pas trop de place au positif dans tout ça, on peut pas rester comme ça toute sa vie, car les complexes virent très vite au cauchemar quand ils conduisent à avoir une vision de soi plus que médiocre et bonjour la confiance en soi…
    Donc merci pour cet article qui redonne de l’espoir pour se sentir mieux dans sa peau. Je vais essayer de travailler sur tes conseils si clairvoyants et… bienveillants 🙂

    PS: j’ai d’ores et déjà vu plein d’autres titres de tes articles qui m’intéressent grandement 😉

    • Bonjour Lisa, je suis contente que tu sois tombée sur cet article alors, car il te guidera sur une piste plus bienveillante et pleine d’amour 🙂 Tu es unique, magnifique et tu mérites de le savoir et de t’aimer pour ce que tu es ! Grosses bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *